Non au «Zéro Covid»

Depuis trois ans, la Chine mène la politique «Zéro Covid». Cette politique vise à dépister massivement les cas de covid, à confiner les malades et leurs cas contacts, à tracer les possibles asymptomatiques…

Ces règlent n’ont pas été sans conséquences. Des entreprises entières, par exemple, ont  été confinées à cause d’un seul cas de covid ! Elles ont même entraîné des catastrophes : des malades (diabétiques, grippés…) et des femmes enceintes n’ont pas été prises en charge par les hôpitaux au profit de patients covidifiés.

La Chine connaît aujourd’hui une nouvelle grande vague covidienne (de covid). Pour la contrer, elle a encore durci son règlement.

Fin octobre, des employés de l’entreprise Foxconn (le plus gros fabricant d’iphones mondial) ont tenté de s’évader de leur site de production à Zhengzhou où on les obligeait à rester par crainte qu’ils ne soient contaminés à l’extérieur. Ils voulaient retourner chez eux, ils ont été violentés par les forces de l’ordre. Le 25 novembre, un incendie a provoqué la mort de 10 personnes à Urumqi, dans la province du Xinjiang. Selon les habitants, cet incendie n’a pas pu être arrêté à cause des mesures sanitaires. A ces évènements partagés sur les réseaux sociaux malgré la censure, se sont ajoutées les images de la Coupe du Monde qui ont provoqué les chinois : ils pouvaient voir, à la télévision, des milliers de personnes collées dans un stade sans masque !!

Des étudiants manifestent à Pékin / capture d’écran Twitter

Ces derniers jours, des manifestations, principalement étudiantes, se sont déclarées : plus de cinquante mille étudiants ont manifesté en brandissant un morceau de papier blanc (qui est la couleur de la mort en Chine).

Ces Chinois qui ne supportent plus d’être sans arrêt confinés, revendiquent la liberté et en appellent à la démission de leur président Xi Jinping.

Antoine

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.