SIDA: résister ou fragilisé

Pourquoi certaines personnes sont mieux armées contre le VIH
On sait que certains patients infectés par le VIH ne développent pas la maladie, ou la développent lentement. Ils représentent 0,5 % des séropositifs et sont le plus souvent porteurs du gène HLA-B57, un allèle HLA de classe I enrichi. Une équipe de chercheurs de Harvard a découvert pourquoi ces sujets sont des « contrôleurs à long terme » du VIH : le gène HLA-B57 permet de générer des lymphocytes NK plus efficaces dans la reconnaissance des cellules contenant des protéines du VIH, et même des protéines du virus muté. « La protéine HLA-B57 est enrichie chez les contrôleurs à long terme. Elle permet une présentation d’un plus grand nombre de particules virales au système immunitaire, ce qui aboutit à une meilleure réponse contre le virus », concluent ces chercheurs. La compréhension de ce mécanisme « pourrait aider à mettre au point un vaccin ».
Quotidien du Médecin [Le] , 06/05/2010
Papillomavirus et VIH
Des chercheurs américains (Jennifer S. Smith et coll.) ont constaté, au Kenya, sur une population masculine âgée de 18 à 24 ans, que les sujets infectés par les papillomavirus présentaient un risque accru de contracter le VIH. Conclusion : la vaccination contre les papillomavirus serait susceptible de ralentir l’épidémie de sida.
Quotidien du Médecin [Le] , 06/05/2010

Tags:

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.