Jun 15 2017

Bravo aux artistes !

Publié par GSAND dans Les arts      

Le mercredi 24 mai, les élèves participants aux classes C.H.A.T. et à la chorale du collège se sont produits sur la scène de la M.J.C. Roguet devant leurs familles. Merci encore à la Compagnie Nelson Dumont qui a mis en valeur le talent de nos jeunes et à la M.J.C. Roguet de nous avoir accueillis.

Voici quelques photos souvenirs de cette soirée mémorable !


Apr 24 2017

Dom Juan au Théâtre du Grand Rond

Publié par GSAND dans Les arts, Non classé      

Le jeudi 20 avril 2017, nous sommes allés au théâtre du Grand Rond pour voir une pièce de Molière qui s’intitule Dom Juan. L’histoire parle d’un noble qui collectionne les femmes. Les sujets majeurs sont : la religion, le badinage et la tromperie. Dans un deuxième temps, la mise en scène est originale car les comédiens jouent plusieurs rôles. Le décor était minimaliste. Les costumes symbolisaient les différents personnages. Ce que nous avons préféré dans la pièce était l’intervention du père de Dom Juan contre ce dernier. Il le réprimande pour son comportement irrespectueux avec les femmes.

Shaïma et Sophia


Mar 24 2017

Arlequin Poli par l’amour au théâtre du Grand Rond

Publié par GSAND dans Les arts, Non classé      

Le jeudi 23 mars, nous sommes allés au théâtre du Grand Rond pour voir une pièce nommée Arlequin poli par l’amour de Marivaux, qui a été adaptée en 2014/2015 et a été produite par la Compagnie Nansouk.

Un garçon a été enlevé par la fée, jouée par Marlène Bouniort, parce qu’elle le trouvait beau et qu’elle voulait se marier avec lui. Mais ce n’était pas réciproque. Puis, il rencontra une bergère dont il tomba fou amoureux. La fée s’en rendit compte et elle devint folle de jalousie…

La mise en scène est contemporaine car les comédiens portent des costumes inspirés par la Commedia dell’arte et le décor représente une cage en fer.

En conclusion, nous avons aimé cette pièce, allez tous la voir !

 

 

Ayman, Samir, Woudé, Wijdane, Inès, Shaïma, Sophia et Diana


Jan 27 2016

Pièces à lire sans frontière

Publié par GSAND dans Les arts, Non classé      

Des élèves de 5èA sont allés interroger Mme Bergonnier, professeure de français et de théâtre au collège, sur le projet « Pièces à lire sans frontière ».

  • Pouvez-vous présenter le projet ?

« Pièces à lire sans frontières » est un projet éducatif et pédagogique qui prend appui sur la lecture de pièces de théâtre. Dans trois pays (Angleterre, Belgique et France), environ 160 élèves travailleront chaque année sur trois pièces de théâtre écrites par deux auteurs français ou francophones et un auteur anglais, soit six textes de six auteurs différents durant les deux ans du projet. Les pièces, inédites ou publiées, seront traduites pour l’occasion. En France, le collège Sand et le collège Bécanne ont été choisis par le Théâtre National de Toulouse pour participer à ce projet.

  • Quelles sont les classes avec qui vous participez à ce projet ?

Cette année, ce sont les quatorze élèves suivant l’option théâtre en 4ème et en 3ème qui participent à ce projet. Cependant, les huit élèves de 4ème théâtre bénéficient d’un temps supplémentaire (une heure hebdomadaire de plus que leurs camarades de 3ème) qui leur permet de se consacrer à une lecture plus approfondie des trois pièces au programme.

  • Quelles sont les pièces que vous lisez ?

Les trois pièces au programme cette année sont :

Cupidon est malade, de Pauline Sales que les élèves ont eu la chance de rencontrer au collège lundi 18 janvier ;

Going Home de Vincent Hennebicq, un auteur belge qui devrait venir parler de sa pièce aux élèves français lundi 4 avril ;

Life Raft de l’auteur anglais Fin Kennedy.

  • Qui vous aide dans ce projet ?

Comme le cœur du projet est l’exploration de ces textes par la mise en voix, je suis aidée dans ce travail par Yves Gilbert, un intervenant artistique de la Compagnie Nelson Dumont, qui prodigue aux élèves de précieux conseils leur permettant de mieux lire. Par ailleurs, Mme Seenivasa, professeur d’anglais, intervient sur certaines séances de travail car la dimension linguistique du projet est très importante. Ainsi, Mme Seenivasa a présenté aux élèves Songe d’une nuit d’été, la pièce de Shakespeare dont s’est inspirée Pauline Sales pour écrire Cupidon est malade. De même, pour l’étude de Life Raft, la pièce anglaise, l’éclairage du professeur d’anglais sera indispensable et ma collègue travaillera sur des passages de la pièce en langue anglaise, tandis qu’Yves et moi nous concentrerons davantage sur la traduction française.

  • Qu’est-ce qui a fonctionné ? Qu’est-ce qui peut être amélioré ?

Il est trop tôt pour dresser un bilan de ce projet, mais je pense qu’il s’agit d’une occasion unique de pouvoir travailler la lecture de pièces de théâtre dans un cadre élargi. Le fait que des adolescents de trois nationalités soient impliqués dans ce projet est stimulant, tant pour les élèves que pour leurs enseignants : il s’agit de partager avec d’autres l’expérience de la lecture à haute voix, d’échanger des interprétations et des ressentis variés dans le respect des différences. Les rencontres avec les auteurs et/ou les traducteurs des pièces sont aussi l’occasion de beaux moments de partage.


May 20 2015

Exposition dans le hall du collège

Publié par GSAND dans Les arts      

Cette nouvelle année 2015 est placée sous le signe de l’art au collège George Sand.

Nous avons le plaisir d’accueillir huit oeuvres originales, des photographies et des estampes de la collection du musée des Abattoirs en partenariat avec le Frac Midi-Pyrénées. Le thème choisi est le voyage. Les élèves préparent en cours d’arts plastiques des productions et une oeuvre musicale qui seront présentées lors d’un vernissage le 8 juin.

Les photographies et les estampes dans la rotonde du collège :

FOTCF9B

 

Cette exposition inspire nos élèves artistes qui nous dévoilent ici leurs talents :

 

Exemple de travail d'élève sur les volumes ou comment monter le plus haut possible avec une feuille et une paire de ciseaux !

Exemple de travail d’élève sur les volumes ou comment monter le plus haut possible avec une feuille et une paire de ciseaux !