Faisons le bilan !

Posted by on 27 avril 2016

Nous voilà revenus, et la vie quotidienne a repris son cours (avec les cours), pas toujours facilement car la fatigue était là pour certains. Heureusement nous avons encore des images plein la tête et des souvenirs qui nous réchauffent de l’intérieur – faute de soleil vendéen ces jours-ci, bien sûr !

Nous avons pris le temps de dresser le bilan de ces quelques jours, et voici ce que nous avons retenu.

Les trajets en car : à l’aller certains ont parfois trouvé le temps un peu long (mais jamais autant qu’ils ne le redoutaient) ; par contre, au retour, ils ne seraient jamais descendus, ils étaient finalement très bien…

La visite préférée pour la majorité est la Villa d’Este. Le Colisée ou la Fontaine de Trevi ont aussi beaucoup plu.

P1040375         P1040392P1040540

Les images qui restent sont celles des nouveaux visages amis, de la fontaine de Trevi ou de celle de l’Ovato (à la Villa d’Este), Le Colisée ou le Vésuve, Pompéi…

Des odeurs ont marqué : la nourriture dans la maison, l’odeur des pâtes, celle des fleurs dans les jardins, mais parfois aussi les égouts !

IMG_20160419_202220              P1040547

Les sons, les bruits qui résonnent encore dans nos oreilles sont les bruits des klaxons, ou les sirènes des ambulances, mais aussi le murmure des fontaines entendu tout au long de la semaine, ou des « goulougoulou » des marchands ambulants qui, il faut bien l’avouer, ont parfois été pesants.

La saveur qui reste en bouche est celle des pâtes bien sûr pour la plupart ! Accompagnée de pizza et de glace…

P1050039

Nos jeunes élèves ont été marqués, dans l’ensemble, par la bonne ambiance du groupe, la joie qui régnait, la conduite « sportive » à l’italienne, les grandes quantités de nourriture avalées : Noélie dit que les Italiens doivent avoir un « estomac XL » et Anouk, trop polie pour refuser, avait « mal au ventre après le gros repas le soir » ! Un peu plus sérieusement aussi, les troisièmes ont été attentifs au fait que nous avons traversé des zones marquées par la pauvreté, dans les faubourgs de Naples en particulier où un bidonville très important faisait face à la baie, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ils ont été sensibles à ce décalage, et à leur chance, par contraste.

La vie dans les familles a été pour la très grande majorité sereine et souvent conviviale. Seuls deux ou trois groupes affirment n’avoir pas réellement communiqué à cause de la barrière de la langue. La quasi-totalité des élèves soulignent, de façon nette et répétitive, la « gentillesse » (Sid, Enola, Louis, Rozenn, Anouk, Clara, Ambre, Enora), la « générosité » (Cloé D., Océane), la sympathie… Quentin et Sid disent avoir été accueillis « comme des amis », et Quentin se sentait même « comme chez lui ». Pour Chloé G, ils « pensent beaucoup aux autres ». Camille B dit que la famille était « heureuse de nous accueillir et de communiquer », Eline parle aussi de « dialogue ». Noélie dit que la famille était « accueillante », Anaïs la qualifie de « vraiment très gentille et attentionnée ». Marianne utilise les termes « convivialité » et « partage », Charlène, Maël et Armelle se sont sentis « à l’aise ». Benjamin, Brice et Augustin ont connu des moments « drôles » et de « l’humour » avec Pina !

La plupart ont bien géré leur fatigue et trois groupes seulement sur l’ensemble des 38 élèves avoue s’être parfois couchés vraiment tard (traduisez : après 23h30).

Tous ont vraiment apprécié de faire le voyage avec un autre collège, et regrettent maintenant de ne pas avoir engagé la conversation plus tôt pendant la semaine… Ils suggèrent même de mélanger les groupes pour les visites, ou pour les chambres ! Impensable il y a trois semaines, bien sûr !

PENTAX DIGITAL CAMERA

PENTAX DIGITAL CAMERA

Beaucoup rêvent déjà d’y retourner… Ils sont nombreux à vouloir voir la tour de Pise, Augustin souhaiterait visiter le musée Ducati (avis aux parents : voilà une destination de vacances possible !) et proposent d’allonger le voyage à des durées allant de dix jours à un mois !

En attendant, savourons ces précieux souvenirs tout frais, partagez-les en famille, et nous vous souhaitons à tous de pouvoir (re)vivre un jour des moments semblables à Rome, Pompéi ou Florence, où vous repenserez à cette semaine si intense et si belle !

Merci aux élèves, aux parents, aux accompagnateurs, à Olivier, à Mme Brémand qui est une super-héroïne, aux familles italiennes, à tous ceux qui ont cliqué et lu nos aventures, aux deux collèges qui nous permis d’organiser le voyage et nous y ont aidés…

 

Ciao a tutti !

Mme Limousin et Mme Bouchet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *