La parole donnée aux paysans (extrait EPI)

Voici un extrait du projet interdisciplinaire « Exposition : Figures paysannes, entre mythes et réalités ». À réaliser avec vos élèves ! Cette activité permet aux élèves d’aborder la question de la parole donnée aux paysans. Pour obtenir les documents associés à cette activité, ou découvrir l’ensemble du projet, rendez-vous sur WebPédago, notre plateforme gratuite

epi agriculture parole paysans

Le travail à la ferme : l’affûtage, famille de paysans devant leur maison – Fonds Trutat – 1859/1910

Activité pédagogique

Repères pour l’enseignant

 

  • Ancrage programme : Français – « Se raconter, se représenter »
  • Objectifs : Comprendre les raisons et le sens de l’entreprise qui consiste à se raconter ou à se représenter. Comprendre en quoi les textes littéraires dépassent le statut de document historique et visent au-delà du témoignage mais aussi de la simple efficacité rhétorique.
  • Supports : Incipits de Mémoires d’un paysan bas-breton de Jean-Marie Déguignet et de La Vie d’un simple d’Émile Guillaumin
    • Analyse des deux incipits
    • Distinguer roman/mémoires/autobiographie
    • Comment les auteurs justifient-ils le besoin d’écrire sur le monde paysan ? Qu’est-ce qu’un témoignage ? En quoi est-il important de témoigner ?
  • Rendu : Une synthèse à présenter à la classe. Une affiche sur l’autobiographie pour l’exposition.

 

Consigne pour l’élève

Tu vas maintenant étudier avec ton professeur de français deux incipits tirés de deux livres du début du XXe siècle.

Lis les extraits mis à disposition dans les ressources pédagogiques puis, pour chaque texte, réponds aux questions suivantes :

  • Qui est le narrateur ? D’après toi, l’auteur et le narrateur sont-ils la même personne ? Justifie ta réponse.
  • Qui va être le personnage dont la vie sera racontée ?
  • Comment l’auteur justifie-t-il l’écriture de son livre ? Quelles raisons donne-t-il ?
  • Relève le champ lexical de la vérité. En quoi est-il important dans le projet d’écriture de l’auteur ?

Interroge-toi maintenant sur le genre de chaque texte.

On pourrait croire que ces textes sont des autobiographies mais ils ne le sont pas. Observe bien les titres des deux œuvres que tu étudies : Mémoires d’un paysan bas-bretonLa Vie d’un simple (Mémoires d’un métayer). Quelle est, selon toi, la différence entre une autobiographie et des mémoires ? Essaie de répondre à cette question avec ta classe et ton professeur de français.

Compare maintenant vos réponses aux définitions des termes autobiographie et mémoires :

  • Philippe Lejeune définit ainsi l’autobiographie : « récit rétrospectif en prose qu’une personne réelle fait de sa propre existence, lorsqu’elle met l’accent sur sa vie individuelle, en particulier sur l’histoire de sa propre personnalité ». Il parle d’un « pacte autobiographique » passé par les auteurs avec les lecteurs : l’auteur = narrateur = personnage.
  • Mémoires : biographie généralement écrite par la personne dont elle relate la vie, mais en général, l’accent est mis sur la vie professionnelle ou officielle de cette personne.

Pour finir, lis maintenant attentivement les deux textes et relève les mots ou expressions qui décrivent la condition des paysans.

  •  Écris une petite synthèse d’environ dix lignes qui expliquera ce que tu imagines de la vie des paysans au début du XXe siècle et présente-la au reste de la classe. À partir de vos synthèses à tous, préparez pour l’exposition une affiche sur l’autobiographie incluant des extraits des textes étudiés en classe.
P. Cézanne, "Portrait de paysan" (1905)

P. Cézanne, « Portrait de paysan » (1905)

Découvrir l’ensemble du projet et télécharger les ressources !

Commentaires

commentaires

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *