Où est la philosophie ?

Et sa place à l’école ?

Ne peut-on pas envisager aujourd’hui l’espace de la philosophie comme « une sphère dont le centre est partout et la circonférence nulle part », suivant la célèbre formule souvent citée de Pascal dans les Pensées ? Il est vrai que l’émergence de nouvelles pratiques pédagogiques, le désir de cafés ou associations de philosophie adressés au grand public, les publications multiples d’ouvrages à prétention philosophique dans les librairies, nous conduisent à nous interroger sur la nature même du philosopher et de la distinction avec le mot philosophie.

philosophie

Si cette dernière renvoie à une érudition, à un discours rhétorique sur toute chose et même sur rien, parfois à un comportement, un art de vivre (ma philosophie), elle ne peut se confondre avec le verbe philosopher, verbe d’action qui implique une activité volontaire, un effort, un désir qui, s’il est porteur de plaisir, n’a cependant pas d’autre visée que lui-même.

À l’heure des réformes de l’enseignement annoncées et des craintes dues aux divers chantiers en cours, il est intéressant de considérer la discipline et ce qui n’est pas elle, sans doute dans le but de redonner du sens au verbe philosopher.

Un documentaire diffusé sur France 2 mardi 6 février, Le cercle des petits philosophes, mais aussi l’émission « Le journal de la philo » par Géraldine Mosna-Savoye, « Réforme du bac : la philosophie sacralisée, et sacrifiée ? » relancent le vif débat entre l’institution et les différentes pratiques, développées dans les écoles, les collèges et lycées professionnels, sans que cela soit « au programme ».

Tous philosophes ?

Quels sont les intérêts pédagogiques, quels sont les objectifs (par exemple « la discussion à visée démocratique » n’a clairement pas pour but ni la philosophie, ni la vérité, finalité de cette dernière…), quels sont les moyens et outils mis en œuvre par les enseignants et quelle formation pour ces derniers ?
Bref, si personne ne conteste qu’un jeune enfant s’interroge, s’étonne et adopte une attitude critique, que certains enseignants de terminale souhaiteraient retrouver chez les adolescents, il n’en reste pas moins qu’on peut légitimement s’interroger sur le lien entre la teneur intellectuelle, morale et citoyenne des pratiques de la discussion, et la philosophie.

Quant aux effets de cet apprentissage, plusieurs enquêtes menées à petite échelle ont constaté ses bienfaits, notamment en termes d’aptitudes langagières, d’esprit critique, de confiance en soi ou d’autonomie, mais est-ce cela la philosophie, est-ce le but de la discipline ?

La réflexion reste urgente pour tous ceux d’une part qui veulent s’engager dans la voie expérimentale d’ateliers, de discussions ou de pratiques en classe, dans l’école, le collège ou encore dans les centres sociaux, et d’autre part pour ceux qui, forts de l’expertise de ce qu’est véritablement philosopher, s’interrogent sur les marges de leur discipline.

Pour nourrir la réflexion :

Platon, La République, livre VII, rééd. Hachette/BnF, 2012.
René Descartes, Principes de la philosophie, livre premier, 1644, rééd. Hachette/BnF, 2012.
Jean-Jacques Rousseau, Émile ou De l’éducation, 1762, rééd. Flammarion, coll. « GF », 2009. Épicure, Lettre à Ménécée, Flammarion, coll. « GF », 2009.
Kant, Réflexion sur l’éducation, Paris, Vrin 1990
Michel de Montaigne, Les Essais, 1580, rééd. Gallimard, 2009. De l’institution des enfants (I, XXV) Merleau-Ponty, Eloge de la philosophie, Paris, Folio Gallimard, 1989
Michel Foucault, Naissance de la biopolitique, Paris, Gallimard Seuil, 2004
Karl Jaspers, Introduction à la philosophie, 1951, rééd. 10/18, 2001.
Lalanne Anne, La philosophie à l’école. Une philosophie de l’école, l’Harmattan, Paris, 2009
Michel Tozzi, « Faire philosopher les enfants constats, questions vives, enjeux et propositions », Diogène, n° 224, 2008/4.
Unesco, « La philosophie : une école de la liberté », 2007.
Edwige Chirouter, « Pratiquer l’étonnement : la philosophie, la littérature et la jeunesse », actes des Rencontres philo 2012, entre-vues.net

Une chronique de Florence Begel

http://lewebpedagogique.com/philo-bac/

Formateur Canopé « Comment philosopher en classe ? »


Commentaires

commentaires

Répondre

Vous n'êtes pas un bot hein ? *