Le Port de l'angoisse

Site de l'enseignement facultatif cinéma-audiovisuel du lycée Jean Hinglo

Archive for the 'Documents Premières' Category

Analyse d’une séquence 1 ère: 10 ème chambre de Raymond Depardon

 

Vous ferez l’analyse de cette séquence inaugurale en montrant que les procédés filmiques tendent à rendre la réalité de la justice.

Vous pouvez vous appuyer sur le tableau d’analyse filmique en lien ci-dessous .

Tableau d’analyse filmique

posted by mariedesguerites in Documents Premières and have No Comments

Exercice 1 ères: Inventer une note d’intention de « Délits flagrants »à partir d’un extrait.

Délits flagrants est un documentaire de reconstitution réalisé en 1994 par Raymond Depardon, paru en DVD en 2000. Ce long métrage de 130 minutes est dédié à l’institution judiciaire.

Sur 86 individus arrêtés à cause de délits mineurs, qui ont accepté d’être filmés, Depardon en sélectionne 14 qui seront les protagonistes du documentaire. Ce choix crée une dramaturgie, chaque « histoire » étant différente . Il s’agit ici d’un lieu qui n’a jamais été filmé auparavant : le passage dans le bureau du procureur entre le commissariat et le procès. Le tournage a donc été compliqué à cause des démarches administratives fastidieuses. Le documentariste a donc consacré beaucoup de temps dans la réalisation du film.

Ici le réalisateur reste le plus neutre possible : il fait une captation du moment en prenant soin de ne pas gêner le déroulement de la scène. Pour préserver l’anonymat de ces personnes, une modification des noms propres a été effectuée.
La caméra est placée en retrait, entre le Substitut du procureur et le prévenu qui se retrouvent face à face, dans un plan d’ensemble à plat fixe . Ce dispositif crée une sorte de limite entre les deux protagonistes, et donc entre la justice et la défaillance.

La construction du montage est linéaire. Elle est basée sur une succession de scènes d’entretiens sans transition, ( montage cut) ce qui laisse le spectateur dans une situation inconfortable où il doit faire sa propre interprétation. Contrairement aux autres documentaires, ce dispositif montre au spectateur qu’il n’y a pas d’autres effets mis à part ces transitions: ces personnes forment elles-même la mise en scène du documentaire.

Par conséquent, ce documentaire nous expose le métier de Substitut du procureur. Il met en avant ce lieu intermédiaire caché entre le procès verbal et le procès qui confronte le délinquant à la justice. Cependant il nous invite également à réfléchir sur les conséquences d’un délit.

Céline, Dany, Faouzaty 1 ère CAV.

posted by mariedesguerites in Documents Premières and have No Comments

Analyse filmique premières CAV

Générique « Valse avec Bachir », Ari Folman, 2008

Vous ferez une analyse de cet extrait en vous appuyant sur des éléments de mise en scène: les sons, les couleurs, les valeurs de plan,les angles, les mouvements de caméra, le point de vue, etc…

Quel est l’effet produit par ce générique?

posted by mariedesguerites in Documents Premières and have Comment (1)

Contagion, éléments de cours

Les éléments de réalisme dans Contagion de David Soderbergh- 2011

Sans titre

Fiche film :

Le réalisateur est né en 1963 à Atlanta, il est acteur, compositeur, directeur de la photographie, scénariste et réalisateur. Il reçoit la Palme d’Or avec « Sexe, mensonges et vidéo en 1989. Il rencontre son premier succès en 1999 avec « Erin Brokovich ».

Contagion a été présenté lors de la Mostra de Venise en 2011.

Le scénario est de Scott Z. Burns.

La distribution est internationale : Matt Damon, Kate Winslet, Marion Cotillard, Gwyneth Paltrow, Laurence Fishburn, Jude Law… (à retrouver dans le désordre sur l’affiche !)

Contagion raconte l’histoire d’une pandémie internationale et est tourné d’une façon proche du documentaire, on suit différents protagonistes sur un laps de temps très court, de la découverte du premier cas mortel à la mise au point d’un vaccin.

 

Analyse : les éléments de réalisme

–       Des inserts textuels permettent de suivre une chronologie à partir du 2 ème jour de l’épidémie, ils précisent les lieux et chiffrent la population.

–       Multiplicité des points de vue : Les personnages sont nombreux, et certains disparaissent très vite, aucun n’a un statut particulier qui pourrait l’assimiler à un héros.

–       Le discours scientifique explicatif est omniprésent, il n’est pas vulgarisé.

–       Les scènes décrivant la maladie sont hyperréalistes : symptômes, mort, autopsie, traitement des cadavres.

–       Les reconstitutions médiatiques abondent : journal TV, conférences de presse, scènes tournées façon reportage avec voix off.

–       Les scènes de chaos et de pillage sont relativement neutres sans effet spectaculaire, comme tournées par un témoin.

–       Le montage alterné insiste sur la simultanéité et la vitesse de propagation de l’épidémie.

–       Le découpage à partir du 2 ème jour, jour par jour suit la chronologie des faits et ce n’est qu’à la dernière scène que le spectateur découvrira les causes de l’épidémie, on est presque dans un traitement « temps réel ».

 

Exercice : choisir un passage à analyser.

posted by mariedesguerites in Documents Premières and have No Comments