LeWebPédagogique - Partagez la connaissance !
numerique-conditions

Le numérique en classe, échec ou succès ?

L’importance des conditions matérielles

Il y a une dizaine d’années, mon activité pédagogique numérique sur le site collaboratif mis en place pour mes élèves de collège a connu des heures difficiles au niveau technique.

Tout mon travail était basé sur l’utilisation de cet espace : mes contenus de cours, les devoirs donnés aux apprenants, les productions des élèves individuelles et collectives, les échanges élèves/élèves, élèves/professeur. Le classeur de technologie ne contenait plus grand-chose !

numerique-conditions

J’ai été confronté à un parc informatique très déséquilibré : des machines récentes, fiables, rapides et d’autres (la moitié) obsolètes. Avec encore 512 Mo de mémoire vive pour les puristes !

Les adolescents ne sont pas des modèles de patience et si le fichier ne se dépose pas assez vite sur la plateforme, ils fustigent rapidement la Terre entière. Surtout si leur ordinateur plante au moment de la gestion du fichier.

Et puis, il y avait un souci de débit. Celui-ci touchait parfois le niveau zéro octet à certains moments de la journée.

Heureusement, avec l’aide d’un service d’assistance du rectorat, les choses se sont améliorées pas à pas.

À un moment donné, quinze jours après le lancement de mon espace collaboratif, j’ai songé à suspendre ou annuler ce projet. Je craignais que les soucis machines et la qualité du débit ne mettent en péril mon initiative pédagogique et qu’elle soit complètement contre-productive. J’avais peur aussi de passer pour un incompétent aux yeux de mes adolescents…

J’ai eu chaud !

Se lancer oui, mais dans de bonnes conditions

Si l’on utilise au quotidien le numérique dans l’action pédagogique, il est ainsi impératif que les conditions techniques et matérielles soient au rendez-vous. D’où la nécessité pour l’enseignant de bien faire un état des lieux technique pour se lancer dans de bonnes conditions.

L’informatique pédagogique dans un établissement (de la maternelle à l’université) est le fruit d’une organisation complexe qui concerne de nombreux acteurs. Si la politique des équipements et de la connexion est bien menée, c’est un bon point pour la réussite des initiatives pédagogiques des enseignants. Sinon, il vaut mieux s’abstenir.

On pourrait faire un parallèle avec le tableau à craie : si le tableau est propre, si les craies de différentes couleurs sont à disposition dans une boîte, s’il y a une éponge dans un seau, l’enseignant pourra écrire au tableau de façon lisible.

L’instituteur que j’ai été était très accroc au tableau noir nickel chrome après la journée de classe, prêt à fonctionner pour le lendemain ! Les élèves étaient friands de rendre ce service.

Quand je suis arrivé comme enseignant dans mon université (2010), j’ai trouvé des salles très bien équipées, un espace numérique de travail performant, un débit inespéré, un service d’assistance au top !

On m’a dit avant la rentrée que tout se trouvait sur l’espace numérique de travail. Les contenus de cours devaient être présents sur la plateforme de formation Moodle. Pas le choix !

J’ai pu ainsi porter mes efforts sur la préparation de mes contenus, certain que la connexion était au rendez-vous, que les ordinateurs allaient démarrer ! La technique passait au second plan.

Un nouveau monde s’ouvrait à moi, comme celui découvert par Jacques Cartier en 1534.

 

Une chronique de Jacques Cartier

www.jacques-cartier.frwww.espace-formation.eu

Commentaires

commentaires

jcartier

Enseignant honoraire à l'Université de Franche-Comté

Un petit commentaire ?

Devenez chroniqueur !

Partagez facilement des documents avec vos élèves

On a lu, on a trouvé cela intéressant !