LeWebPédagogique - Partagez la connaissance !
look-shopping

Le look des profs

Le règne du shopping

Ma chérie tu vas écrire une chronique sur le look des gens qui écrivent avec de la craie que c’est sale t’en as partout sous les mains ?…

look-shopping

Ok j’arrête cette imitation désastreuse, et pourtant la dame aurait été de bon conseil pour décrypter un des aspects, si ce n’est THE ASPECT préféré des élèves :

 

Comment les profs s’habillent ?

 

On a tous vécu ça au moins une fois, avoir passé une soirée entière à poncer ce manuel d’histoire-géo afin d’en ressortir trois documents potables sur les femmes à la Belle Époque ; finir par boucler la séance à 00 h 00. Et le lendemain, quand vous demandez si des élèves ont des questions. Patatras :

«  Monsieur vous l’avez acheté où votre jean ? Il est tarpin beau. Il irait bien à mon père. »

Passée la parole désagréable sur votre âge avancé, reste une remarque qui n’a rien à faire avec votre cours sur la Belle Époque. Bien que vous puissiez rebondir sur l’année où les femmes ont pu arborer ce type de vêtements. Mais le fait est que.

Les élèves vous regardent.

Les élèves vous scrutent.

Les élèves ne vous pardonnent rien.

J’avais pensé un jour écrire un cours sur mes fringues, façon homme sandwich. Histoire qu’ils puissent apprendre des choses également en me dévisageant. En m’analysant.

 

Petit florilège de messes basses

 

« Le prof il s’habille frais t’as vu ?

T’as vu Madame Truc elle a pris les fringues à ta daronne quand elle fait le ménage.

Faudrait qu’il capte il a plus 20 ans il met des slims l’autre !

Quand elle s’est maquillée ce matin elle a fait comme quand elle corrige, elle oublie la moitié des points. »

 

Et j’en passe. La liste est longue. Très longue. Donc une fois le bilan mis en place, je voulais juste mettre en garde les jeunes collègues sur les éléments importants concernant nos habits, puisque nous sommes en pleine rentrée scolaire et nous n’avons hélas pas le loisir de faire deux fois une mauvaise impression.

 

Les chaussures

 

Pour les hommes, évitez bien entendu les mocassins avec les glands. L’effet gland est en effet dévastateur et vous poursuivra toute l’année scolaire, ou plus encore. Voulez-vous être le prof aux pompes de gland ? Non, je ne crois pas.

Il en va de même pour les chaussures type sandales, chaussures de randonnée aérées qui sont si pratiques sur les sentiers rupestres transalpins mais qui en classe donneront juste lieu à des quolibets du genre : « Ah mais degueu les ongles vais gerber ! C’est pas un œil de perdrix ça ? Vas-y prend ça en photo ça finit sur insta direct on va gagner de la thune ! ».

Oubliez.

Pour les femmes, si les sandales sont autorisées, il y a d’autres chaussures plus connotées qui peuvent entraîner des remarques. Évitez donc les talons hauts ou les cuissardes. Ça semble si évident que ça va déclencher chez eux des images libidineuses jamais simples à évacuer. 50 nuances d’éco-droit ? Très peu pour moi.

 

Le bas

Oui, le mythe du pantalon en velours est mort ! Avec celui de la pipe et du col roulé à motif losangulaire. Les enseignants que nous sommes pouvons nous habiller moderne ! Oui au slim, oui au skinny ! Mais attention au pantalon taille basse que l’on oublie bien trop souvent quand on va descendre l’écran du vidéoprojecteur. Oui, il n’y a qu’une syllabe entre Skinny et Skippy. Quand vous devrez sautiller pour remettre à sa place ce qui n’aurait jamais dû sortir. Trop tard vous êtes là encore déjà sur Insta. [Hashtag pépouseduslip]

Bien entendu, attendez-vous à supporter les mêmes critiques que vous formulez à vos élèves si vous portez un jean avec des grands trous : « « Vous vous êtes fait pote avec un pitbull madame ? »

Ou à motif écossais : « Monsieur vous êtes prof d’histoire, pas William Wallace ok ? »

Simple échange de bons procédés.

 

Le haut

Alors oui, vous pouvez choisir la facilité et pratiquer le tee-shirt tout à fait classique, ou des chemises type bucheron pour montrer votre amour de la nature, ou vous pouvez utiliser la mode pour faire ami-ami avec l’environnement parfois hostile de votre classe. Un exemple ? Easy.

Une fois le profil de vos élèves établi, au bout d’une semaine, vous allez franchir le pas de la salle, d’un air tout à fait naturel, avec un tee-shirt « Game of Thrones » ou «  TWD ». Et là. Murmures dans l’assistance. Quelques wahou. Et au bout de 4 secondes bien entendu…

«  Ha monsieur vous regardez ça vous aussi ? »

HA HA HA. L’appât a fonctionné. Adorables bambins. Et là direct coup de grâce en citant une phrase célèbre issue de la dernière saison EN VOSTFR, ou tout simplement une vanne de geek qui fera l’unanimité : « Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs… soit tu meurs et tu tues… prenez vos livres page 12 ».

Bim dans leur face. Vous avez gagné leur respect pour 20 ans.

Attention néanmoins de ne pas tendre la joue avec des références que vous ne maîtrisez pas !

«  Oh monsieur, Kylo Ren pour de bon ? »

«  Et oui, je suis ton père… »

Vous avez 40 ans de retard. Vous ne respectez pas le mythe. Vous serez un bouffon. C’est mort.

 

Voilà donc comment amadouer une classe, en proposant des références communes. Sans pour autant aller jusqu’à porter un tee-shirt Jacquie et Michel. Tout ce qui est référencé n’est pas FORCÉMENT pédagogique, n’est-ce pas ?

 

Les accessoires

Pour terminer, une petite rubrique sur ce qui peut agrémenter le look enseignant. Les lunettes de soleil. Pratique pour observer vos bambins dans la cour quand vous passez. Permet ainsi de repérer ceux qui ont leur livre. Évitez certaines lunettes de sport type OA**LEY qui sont largement répandues chez nos forces de police en civil. J’ai mis pour ma part 4 ans à me débarrasser de cette réputation de travailler pour l’Éduc Nat, le Bac le jour et la BAC la nuit. Tout ça à cause d’un achat sur un site de déstockage.

Les bijoux ? Bien entendu c’est possible. Ça ajoute une petite touche de féminité et de bon goût. Par contre si vous portez des bagues, veillez à ne pas vous ronger les ongles. L’effet sera de ce fait annulé : «  Waaaaaaaaa le prof les doigts dégueu il a la mycose pourrissante !! »

 

J’en ai ainsi terminé avec cette petite chronique vestimentaire. On dit que l’habit ne fait pas le moine mais cette maxime ne fonctionne absolument pas dans le milieu professoral. Veillez donc à être aussi beau et pédagogique dehors.

Que vous l’êtes dedans.

Une chronique de Frédéric Lapraz

Commentaires

commentaires

Frédéric Lapraz

Enseignant depuis plus de quinze ans en lycée professionnel à Marseille.
Adepte de cynisme et de second degré. Et de métal aussi.
Sévit également sur sa page Facebook: Zarp'in LEP. Où il alterne images décalées et anecdotes d'élèves croustillantes.
Ne pas hésiter à commenter, partager, aimer ou haïr.

Un petit commentaire ?

Devenez chroniqueur !

Partagez facilement des documents avec vos élèves

On a lu, on a trouvé cela intéressant !