LeWebPédagogique - Partagez la connaissance !
bilan-bulletin

L’heure du bilan

Comment j’ai survécu à la réunion parents-profs

La réunion parents-prof pour remettre le bulletin en main propre juste avant Noël : pour ou contre ?

Voilà le genre de débat que vous pourrez lancer un jour si vous trouvez la salle des profs un peu trop calme.

bilan-bulletin

De mon côté, j’ai décidé de faire le maximum pour que cette longue soirée soit la plus utile possible.

Oui, parce que quitte à passer 3 h 30 de plus au collège à rencontrer des parents pas toujours dans la communication non violente, autant en tirer le maximum de profit, non ?

Alors voilà la mouture 2019 de la gestion de la réunion parent-prof (oui, j’ai changé de tactique par rapport à il y a deux ans !).

 

Étape 1 : l’analyse du bulletin

Pas par moi ! Oh non. En tant que professeur principal, je l’ai déjà fait. Et j’ai rédigé l’appréciation générale. Et le conseil a eu lieu. L’heure de vie de classe qui suit le conseil de classe, voici l’activité que j’ai proposée : j’ai distribué à chaque élève son bulletin personnel, en ayant pris soin de découper la partie appréciation générale. Mes élèves avaient les consignes suivantes  :

  1. choisissez une couleur et surlignez toutes les remarques positives ;
  2. choisissez une couleur et surlignez toutes les remarques négatives ;
  3. choisissez une couleur et surlignez tous les conseils de vos professeurs ;
  4. à partir de ce repérage, rédigez vous-même votre appréciation générale, comme si vous étiez le professeur principal de la classe.

J’ai été assez épatée par leurs capacités d’analyse et leur clairvoyance. Je vous arrête tout de suite,  les élèves que j’ai sont loin d’être des bisounours : Hégésippe (spoiler, ce n’est pas son vrai prénom) a été franchement infect pendant toute la séance alors qu’il avait écrit fièrement (et à juste titre !): « Hégésippe doit améliorer son comportement en classe et être plus attentif ». Bon, et autre avantage non négligeable de l’exercice : expliquer les termes plus ou moins nébuleux que nous écrivons dans nos appréciations sans trop y faire attention parfois. Exemple : « Madame ça veut dire quoi « approfondir ses apprentissages » hein ? »

 

Étape 2 : Tadaaam : la révélation

Et puis, quand tout le monde a bien bossé, on met fin au suspens et on dégaine la véritable appréciation (la mienne) et on compare. En général c’était plutôt cohérent, et ça permettait ainsi aux élèves de voir que leur appréciation générale ne sort pas de nulle part.

 

Étape 3 : les objectifs

Enfin, dernière étape,  à partir de tout ça, j’ai demandé à mes élèves de choisir 3 objectifs précis ET réalisables. Interdiction formelle de mettre « améliorer toutes mes moyennes », on a plutôt privilégié les objectifs très concrets du genre « refaire un exercice de maths tous les soirs ».

 

Étape 4 : on ramasse tout !

Dernière étape, on ramasse la feuille où tout est noté ! Et on la garde précieusement jusqu’au soir de la réunion parent-prof.

 

Étape 5 : le jour J

Pour commencer l’entretien avec les parents et l’enfant, on a maintenant un outil parfait : une pré-analyse du bulletin de l’élève par lui-même, sur laquelle on peut s’appuyer… ou, dans certains cas (rares, pour ma part) une analyse erronée sur laquelle on peut rebondir. Et enfin, pour conclure l’entretien, on a déjà 3 objectifs en main qu’on peut énoncer devant les parents, ce qui leur donne mine de rien beaucoup plus de poids. On rend ensuite la feuille à l’élève qui la classe sagement* dans son classeur, à l’intercalaire « vie de classe ».

 

Voilà !

J’espère que ça vous donne envie de tester !

 

* Juste un dernier conseil : ne faites pas comme moi, attendez la prochaine heure de cours pour rendre la feuille à classer dans l’intercalaire « vie de classe »… Je pense que si je mets le nez dans les classeurs, seulement 5 % des fiches seront vraiment arrivées dans le bon intercalaire, et, bizarrement, ce ne seront pas les fiches des élèves qui ont le plus besoin de pouvoir garder un œil sur leurs objectifs !!

Une chronique de Cécile Thivolle-Gonnet

Commentaires

commentaires

cthivollegonnet

Prof de lettres modernes en collège, je brouille les pistes avec deux ans d'expérience en terre anglophone.
En VO ou en VF, je suis toujours à l’affût de nouvelles idées pour que mes élèves aient hâte d'aller en cours de français !
Des fois ça marche et des fois... non. ;)

Un petit commentaire ?

Abonnez-vous !

* indicates required
Formule

Parcours Avenir

Découverte des métiers en réalité virtuelle

On fait la révolution ?

La nouvelle édition scolaire
Groupe Fermé · 78 membres
Rejoindre ce groupe
Le groupe où l'on co-construit Doc-Plus la plateforme qui réinvente l'édition scolaire.