LeWebPédagogique - Partagez la connaissance !
enfant avec du savon sur les mains

Culture près du lavabo

Des magiciens du quotidien

Plus forts que la Reine des neiges, encore plus forts que Harry Potter, nous, enseignants, sommes devenus de vrais magiciens de la débrouille.

Blanquer l’a voulu, nous l’avons fait ! Les profs, ces héros du quotidien (oui, oui, nous aussi on le vaut bien !). Nous avons réalisé l’irréalisable : gérer dans la joie et la bonne humeur 10 lavages de mains minimum au quotidien pour des groupes de 15 élèves sans point d’eau dans la classe !

Armée de mes bouteilles de savon et de mes rouleaux d’essuie-mains marron terriblement désagréables et malodorants, j’ai installé mon petit coin d’hygiène et de culture (vous verrez bientôt pourquoi) dans une salle inoccupée à côté de ma classe. Après un marquage au sol scientifiquement élaboré avec ma grande règle jaune du tableau, les élèves et moi-même pouvions désormais et en toute sérénité et distanciation, procéder à un lavage en bonne et due forme de nos petites mains.

Passer le temps

Mais que c’est long de faire passer 15 élèves et d’attendre pour pouvoir retourner en classe et enfin travailler ! Cela nous prend au moins 10 minutes à chaque fois ! Alors il faut trouver comment passer le temps calmement et intelligemment, chacun statique sur son petit marquage au sol.

Nous avons commencé par écouter des chansons, mais l’envie de danser était bien trop grande et notre enthousiasme lors de chorégraphies improvisées nous a vite fait sortir de notre « zone protégée » ! Alors, nous nous sommes raconté des blagues mais nous avons bien vite fait le tour de notre répertoire. J’ai ensuite récupéré un petit jeu d’énigmes sur le thème de l’espace dans ma classe mais ce n’est pas drôle si on ne peut pas bien voir les images.

Enfin, nous avons trouvé le Saint Graal du passe-temps : les blind test. C’est le compromis idéal : les enfants passent le temps en s’amusant, en étant aussi un peu en compétition avec les copains, sans trop bouger, sans trop s’agiter tout en apprenant plein de nouvelles choses ! Les thèmes sont riches et variés, Internet étant une vraie mine d’or auditive !

Nous avons testé :

  • Le blind test des bruits des animaux. Rigolade, concentration, drôles de découvertes, ces animaux nous ont fait passer de super moments. Et, entre nous, le cri du ragondin est assez perturbant !

C’est un bon exercice d’écoute et surtout, dans le travail de classification des animaux, les cris nous apportent de précieux indices sur la catégorie d’animaux à laquelle ils pourraient appartenir. Par exemple, la marmotte siffle pour prévenir du danger, c’est donc une proie, tandis que le lion aura un cri puissant et grave, c’est un prédateur. Parfois, cependant, nous avons été surpris ; l’aigle pousse des petits cris aigus alors que le koala grogne à la manière d’un chameau.

En termes de vocabulaire, il était aussi très intéressant d’apprendre ensemble le nom de chaque cri. Pendant que le loup hurle et que le canard cancane ou nasille, la buse, fait entendre un piaulement (ou miaulement) perçant et menaçant.

Voici les 2 liens que j’ai utilisés :

https://www.youtube.com/watch?v=7XjoDVCfBr0

https://www.youtube.com/watch?v=PPk8Uz00qWQ

  • Le blind test des musiques de film. Marvel et Star Wars n’ont aucun secret pour eux, pour le reste, il y a encore du boulot !

Durant l’année, nous avons étudié, en éducation musicale, l’importance du choix de la musique dans un film pour faire passer un message. Nous sommes devenus de vrais experts : Ennio Morricone, Eric Serra, John Williams, Alexandre Desplat et tant d’autres nous ont transportés dans des mondes merveilleux.

Ecouter ces musiques durant le blind test, c’était trouver des indices, se poser les bonnes questions : serait-ce plutôt une musique enjouée, émouvante, intrigante, oppressante, effrayante… ? En prenant ce temps, les élèves ont quand même réussi à nommer quelques titres !

Voici quelques liens :

https://www.youtube.com/watch?v=5qaG0BC3Cuc

https://www.youtube.com/watch?v=3eoqL69LpGo&t=7s

https://www.youtube.com/watch?v=vIjWOqZtXag

  • Le blind test des musiques des années 80 à 2020. J’ai eu de belles surprises sur leurs connaissances musicales. J’étais fière d’eux !

Ils se sont rappelés de quelques chanteurs que nous avions évoqués dans le cadre de la chanson engagée. Certains ont été imbattables sur les chansons des années 2019-2020, et moi, du haut de mes 37 ans, je me suis sentie bien vieille.

Pour ce blind test, j’ai utilisé mon compte Spotify, qui regorge de ce genre de petits tests musicaux. Mais je suppose que sur Youtube, il y en a tout autant.

  • Le blind test des langues étrangères. Celui-ci était vraiment dur, surtout quand il a fallu répéter certains mots. Fous rires garantis !

Nous avons commencé par entendre ces langues mystères :

https://www.youtube.com/watch?v=9L70YuYA6cg

Puis, nous avons appris à nous dire « bonjour » et « je t’aime » dans différentes langues grâce à ces blind test :

https://www.youtube.com/watch?v=tFJReAMi_Gk&t=33s

https://www.youtube.com/watch?v=95gUpjmGug4&t=61s

  • Mais celui qui a eu le plus grand succès, c’est le blind test Disney ! Ahhhh les grands classiques qui nous rendent nostalgiques et surtout, surtout, ces élèves en transe aux premières notes de la Reine des Neiges !

L’intérêt pédagogique a été quelque peu mis de côté ici (bien qu’on y ait retrouvé une musique d’Hercules que nous avons vu dans le cadre de notre projet mythologie), il faut bien parfois s’accorder des petites pauses, juste pour le plaisir !

https://www.youtube.com/watch?v=5LJVssTAclw

Finalement, on y prendrait presque goût à ces petits moments privilégiés avec nos élèves.

Moi qui croyais que la distanciation m’éloignerait d’eux, je m’en sens plus proche que jamais. Partager tous ensemble ce petit savonnage plusieurs fois par jour nous fait entrer dans une relation plus privilégiée encore. C’est un « pas grand-chose » qui a son importance !

Une chronique de Claire Gomez

Commentaires

commentaires

Un petit commentaire ?