Dés et pions de jeux

À midi, je joue

« Il faut jouer pour devenir sérieux » : si Aristote le dit, ce n’est certainement pas moi qui vais le contredire !

En jouant, chaque élève se sent autorisé à être l’enfant qu’il est, à apprivoiser et développer ses propres capacités. Les élèves en manque de confiance osent essayer, les élèves habituellement passifs s’investissent et s’impliquent et chacun prend conscience du plaisir de faire et d’apprendre.

Comme beaucoup de collègues, j’utilise donc beaucoup le jeu dans les apprentissages de mes élèves et j’ai du mal à imaginer comment je pourrais faire autrement !

Cette année, j’aimerais aussi lancer un atelier jeux de société sur le temps du midi, avec un groupe d’élèves demi-pensionnaires (pas nécessairement de ma classe).

Notre école est située dans une zone d’éducation prioritaire et avec mes collègues nous le constatons année après année : le temps du midi est le temps de tous les dangers. Sur ce temps long d’1 h 45, le repas (peu épanouissant…) est finalement vite expédié et le reste du temps les enfants se retrouvent dans la cour, plus ou moins surveillés par des vacataires précarisés et non formés.

Autant dire que chaque jour à l’heure où nous reprenons la classe l’après-midi, nous nous retrouvons à gérer des conflits et récupérons souvent des élèves énervés comme s’ils avaient passé une journée entière avec ma belle-mère.

L’an dernier, pour pallier ce constat désolant, des collègues avaient lancé un atelier « loup-garou » sur le temps du midi avec les élèves de CM2 : le résultat a été immédiat ! Respect des règles du jeu, respect de l’autre, lien enseignant-élèves… et toujours le plaisir de jouer et de partager un bon moment ensemble !

J’adorerais animer cet atelier moi aussi mais… j’aime trop jouer au loup-garou (et surtout tuer d’innocents villageois) pour pouvoir tenir le rôle de maître du jeu 😉

Je vais donc mettre à profit l’espace jeux de société de ma classe pour organiser des ateliers autour des jeux de société « classiques » mais aussi les amener à fabriquer (et idéalement à inventer ensemble !) leurs propres jeux de société.

Une fois que les élèves se seront approprié les jeux qui sont déjà dans ma classe et que le fonctionnement de l’atelier en place, je leur proposerai donc d’aller explorer des jeux du monde, à fabriquer nous-mêmes comme :

A chaque fois que j’ai proposé à mes élèves d’apporter des jeux de société de la maison pour y jouer en classe, je me suis rendue compte que la plupart ne savaient pas y jouer, soit parce que la lecture faisait obstacle pour s’approprier les règles, soit parce qu’ils renonçaient face à la difficulté de se les approprier, soit encore parce qu’ils manquaient de partenaires pour y jouer.

Je pense que je suggérerai donc aux membres honorables de notre atelier d’apporter les jeux qu’ils ont à la maison, pour qu’ils sortent des placards et prennent leur juste place entre rires et discussions enflammées !

Si vous voulez vous aussi organiser des activités autour des jeux de société, voici quelques pistes pour ne pas y laisser votre traitement mirifique de fonctionnaire-trop-payé-à-ne-rien-faire :

  • La récup, la récup, la récup : les jeux auxquels vos enfants ne jouent plus (ou qui créent trop de disputes…), ceux de vos voisins qui se sont lancés dans une opération minimalisme, ceux récupérés sur tel ou tel site de dons.
  • Le prêt de jeux par les familles (en précisant d’emblée que les jeux vidéos et les cartes Pokémon ne sont pas concernés).
  • La fabrication de jeux avec de la récup, de la récup, de la récup : cartons, marqueurs, grains de café, boîtes à œufs… bref je ne vous fais pas un dessin : faire avec les moyens du bord, on connaît ça dans le bizness de l’éducation nationale !
  • Et enfin pourquoi ne pas penser aux associations ou ludothèques locales qui peuvent aussi organiser des prêts de jeux de société ?

À vous de jouer 😉

 

Une chronique de Sophie Pouille

Sophie Pouille

Bonjour, je m'appelle Sophie, je suis T2, j'enseigne en CE1... et j'adoooooore raconter mon quotidien avec mes zapprenants de petite taille :-)

Depuis mon année de stage, je m'éclate à partager sur mon blog Blablaprof (et sur la page Facebook du même nom) ma découverte du "plus beau métier du monde".

Pour me suivre :
- ma page Facebook
- mon blog

Un petit commentaire ?