Le jour du prof de français célébré en différé à Conakry

A partir de 2019, le 28 novembre de chaque année va être célébré comme journée internationale des professeurs de français. Cette année, des événements ont été organisés un peu partout dans le monde. A Conakry, c’est 15 jours plus tard que l’Association Guinéenne des professeurs de Français (AGPF) va organiser son activité. C’est une table ronde qui a mobilisé une cinquantaine de professeurs de français dont le thème est : « Rôle du numérique dans l’enseignement-apprentissage du français en Guinée ».
C’est grâce aux soutiens de la Fédération Internationale des professeurs de Français (FIPF), de l’Institut Français de Guinée (IFG) et du Centre Culturel Franco Guinéen (CCFG) que l’AGPF a réussi tout son pari ce jeudi 12 décembre 2019.
En face d’un auditoire curieux plus ou moins averti sur ce thème pas souvent débattu en Guinée, des spécialistes du numérique éducatif ont expliqué les avantages liés à la familiarisation des outils numériques en tant que professeurs de français. Car, en plus d’être un facteur de motivation chez les apprenants, le numérique est un moyen indiscutable pour un facile partage et transmission des savoirs. Le numérique étant devenu un moyen dont on ne devrait plus se passer à l’ère où tout se digitalise.

Table ronde JIPF conakry
Table ronde jour du prof de français Conakry

Stéphanie ORFILA, directrice du centre des langues et de la formation numérique de l’IFG, modératrice du débat a passé la parole à tour de rôle aux animateurs de la table ronde qui ont chacun présenté ses contributions dans le développement du numérique éducatif dans un pays où l’accès à l’Internet et à l’électricité n’est pas chose aisée pour bon nombre de la population.
Dans son intervention, Marie-Anne DIALLO, directrice pédagogique de l’école Les Fleurons a expliqué l’avantage que le numérique apporte chez les enfants dans l’apprentissage de la langue de scolarisation.
Quant au Directeur de Magoé éducation, développeur d’applications mobiles, il présente des applications créées pour la gestion de la classe, des écoles, ouvrir et animer des classes numériques qu’il vend aux écoles de Conakry.
Ce fut encore l’occasion pour Thierno Abdoul DIALLO, porteur du projet numériprof, d’expliquer le but de celui-ci et les intérêts que les professeurs de français ont à y tirer. Le projet numériprof consistant à former 200 professeurs de français de Conakry sur l’utilisation du Smartphone comme outil didactique.

Photo de famille JIPF Conakry

Lors de cette journée, les professeurs de français ont également assisté aux présentations d’autres outils numériques à voir et exploiter sur Internet comme Culturethèque, IFprofs, le MOOC de CAVILAM et la plateforme FUN-MOOC où ils peuvent se rendre à tout moment suivre des cours pour acquérir de nouvelles compétences.
Après la table ronde, un concours d’orthographe interactif a de plus animé la salle. Les trois lauréats ont gagné de nombreux cadeaux dont un abonnement d’un an à Culturethèque.En fin de journée, un banquet convivial au « sanglier » comme l’aimeraient toujours Astérix et Obélix a permis des échanges sur tout et n’importe quoi dans un sérieux fou rire.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.