New York – the big apple

CARNET DE VOYAGE
New York – the big apple

Virtuellement, chacun peut croire, l’espace d’une escape sur le Web, qu’il a pu visiter ce pays, cette ville dont il a toujours rêver. Au retour, il en reste un joli carnet de voyage… les tampons de la douane en moins !

Un voyage à New-York, le rêve ! Tellement d’endroits et de lieux à visiter… Impossible de tout voir en 7 jours. Il a fallu faire des choix. Nous en avons fait quelques uns de bons !

Jour 1 :

Aprés 8 heures de vol, nous voici enfin arrivées à l’aéroport J.F Kennedy ! Vite, nous prenons l’un de ces fameux taxis jaunes pour rejoindre le nord de New-York où se situe notre hôtel. Nous passons sur le fameux Manhattan Bridge : premières photos… Cette ville est surprenante car elle donne une impression de déjà vu. De connaître ou de reconnaître tel immeuble, telle rue, tel paysage ! Nous sommes naturellement très imprégnées des images de cinéma et de télévision…

La soirée se termine en douceur au restaurant de l’hôtel.

Jour 2 :

Dés l’aube nous prenons le bateau pour découvrir Ellis Island. Cette île de la baie de New York fut, entre 1892 et 1924, le point d’entrée d’environ douze  millions d’immigrants. Nous terminons notre visite par la célèbre Statue de la Liberté qui fut inaugurée par le président Cleveland le 28 octobre 1886. Celle-ci domine le port sur l’île de Beddœs, aujourd’hui Liberty Island. La fin de l’après midi se déroule dans un des restaurants de l’île.

Jour 3 :

Nous passons la matinée à Wall Street qui est la première place boursière du monde. Ce temple de la finance fut construit en 1903 sur les plans de George Post. C’est un bâtiment de style néo-grec 8n marbre blanc de Georgie, doté de 6 gigantesques colonnes corinthiennes et portant en fronton un haut-relief symbolisant le commerce et les finances. Un bâtiment de 23 étages lui fut annexé entre 1920 et 1923. Notre après midi est libre, pour faire les boutiques… Tout cela coute cher !

Jour 4 :

Le matin, nous prenons le métro new-yorkais pour visitons le quartier des galeries d’art, des boutiques de fringues branchées, des cafés et des restaurants en vogue. Nous poursuivons la journée à little Italy : visite de la cathédrale Saint Patrick et nous mangeons dans le restaurant « Da Nico ».

Jour 5 :

Notre hôtel se situe face au Washington Square Park, jardin à la française, avec arc de triomphe. Washington Square fut dès le début du 19e siècle habité par l’aristocratie. La famille Delano, les écrivains Henry James, Edith Wharton résidaient en bordure de Washington Square. Puis, départ en bus pour rejoindre la 5ème avenue et notre nouvel hôtel.

Jour 6 :

Cette journée est consacrée à la 5ème avenue et à l’Empire State Building. Dans les années 1860, l’homme d’affaires William Astor fit construire sur ce site une maison particulière. En 1893, cette maison céda la place au premier hôtel « Waldorf Astoria ». Et c’est sur ce même emplacement, en bordure de la 5ème avenue que l’on érigea l’Empire State Building à partir de 1929, au plus fort de l’expansion immobilière des années 1920. Nous passons la matinée à visiter ce building, puis après midi shopping dans les boutiques chics de la 5ème avenue. Nous dînons dans un fastfood du coin de la rue. Il fallait bien en faire au moins un !

Jour 7 :

Nous passons cette dernière matinée au Museum of Modern Art. Ce Musée d’art Moderne fut fondé en 1929 par un groupe de riches passionnés. L’actuel bâtiment ne fut terminé qu’en 1939 et réaménagé en 1963-1964 par l’architecte Philip Johnson. L’après-midi se déroule dans Central Park, au cœur de la ville, un parc immense dans la tradition des jardins anglais. Une des merveilles urbaines du monde, conçu à partir de 1857 par le paysagiste Frederik Law Olmsted. C’est le poumon vert de la métropole, le lieu de promenade du dimanche, l’espace nature où se côtoient chaque année 25 millions de visiteurs au milieu d’une forêt de 26 mille arbres.

Puis nous quittons à regret New -York… IL nous a fallu reprendre l’avion en direction de l’aéroport Charles de Gaulle, Paris !

Si nous pouvons vous donner un seul conseil : laissez-vous mener et New York vous donnera une partie de l’énergie qui se dégage d’elle.  Puis vous n’aurez qu’une envie, c’est d’y retourner. Vite, très vite…

Marie PENNEQUIN, Noémie MPUTU & Delphine DALLAINE (3e B)

Laisser un commentaire