La pédagogie Montessori

La pédagogie Montessori : une mine d’or pour l’éducation d’un enfant

Éduquer un enfant et faire de lui une personne autonome et un futur adulte exemplaire est un challenge pour tout parent. 

Vous le réalisez sans doute et c’est peut-être pour cette raison que dans votre quête de la pédagogie parfaite pour votre enfant, vous avez entendu parler de la pédagogie Montessori, élaborée par Maria Montessori, la 1ere femme médecin d’Italie. 

Quelle est donc l’histoire autour de cette pédagogie ? Pourquoi tant d’engouement autour du contenu de ses enseignements ? À travers notre article, découvrez l’origine, les principes, les fondements et la philosophie de la pédagogie Montessori !

D’où vient la pédagogie Maria Montessori ?

En 1899, Maria Montessori une femme militante très active pour la légitimité des droits des enfants et médecin de surcroît, faisait des recherches. Ces dernières portaient sur les enfants atteints de troubles ou ayant une déficience mentale qu’elle rencontrait dans les cliniques psychiatriques et les asiles. 

Elle s’est mise à étudier leurs comportements sur plusieurs années, leurs caractères atypiques, leur sens de l’observation. Ainsi, elle en a tiré de nombreux principes éducatifs qui étaient adaptés auxdits enfants. 

D’un autre côté, elle formait une panoplie d’éducateurs à « l’observation et l’éducation d’enfants faibles d’esprit ». Les résultats qu’elle obtenait étaient probants, car ces enfants avaient commencé à lire, écrire et à passer des examens. 

Au début de l’an 1900, Maria était convaincue qu’elle pouvait appliquer ses méthodes à des enfants normaux, ceux qui ne portaient aucun trouble. C’est ainsi qu’elle créa à Rome en 1907, sa première école donna vie à la méthode Montessori. Si vous êtes parent, vous avez déjà certainement entendu parler de cette méthode. Cependant, connaissez-vous celle qui prêta son nom à ladite méthode ? Née un 31 août il y a 150 ans, Maria Montessori est une femme médecin qui a apporté au monde de l’enseignement un souffle nouveau. 

Qu’est-ce que la pédagogie Montessori et quels sont ses objectifs ?

La pédagogie Montessori est l’une des méthodes d’éducation les plus connues dans le monde. Elle repose sur l’autonomie, la confiance en soi, l’apprentissage en douceur et les expérimentations. 

Les objectifs de cette méthode pédagogique pour les enfants sont nombreux, à savoir : l’éveil des sens de l’enfant, son développement et son ouverture face au monde. Maria Montessori était très attentive au rythme et à l’évolution d’apprentissage de chaque enfant. Maria Montessori a dit : « L’enfant n’est pas un vase que l’on remplit, mais une source que l’on laisse jaillir ». 

Cette phrase vous fait certainement comprendre à quel point Maria était pour l’éducation des enfants sur la base de certains critères et outils. Le but de la pédagogie n’est pas de dresser les tout petits, ou de leur apprendre un bon nombre de savoirs et compétences, mais de mettre l’accent sur leur développement personnel. La pédagogie Montessori recherche des enfants épanouis et des adultes équilibrés, responsables et autonomes. La méthode Montessori permet de corriger énormément de lacunes chez les enfants. Elle aide à développer leur bonheur. Jouant un rôle primordial dans leur vie, la pédagogie Montessori vous permet de comprendre parfaitement.  

Quels sont les fondements et les bases de la pédagogie Montessori ?

À l’instar de tous les enseignements, de toutes les pédagogies pour les enfants, la pédagogie Montessori repose sur des principes de base. Ces principes sont les suivants :

  • Le libre choix : la pédagogie Montessori propose beaucoup d’activités intéressantes que l’enfant peut choisir. Chaque enfant enseigné doit choisir un matériel qui lui est adapté. Cela est possible, car toutes les activités sont à sa portée sur des étagères. L’enfant choisit aussi le moment auquel il veut arrêter l’activité et range ses affaires ou le matériel à leur place. Pour Maria, les besoins de l’enfant, ainsi que le choix de l’activité sont liés. Ces besoins ne cessent de changer avec l’âge ;
  • Les périodes sensibles : Selon Maria Montessori, l’enfant est un être ayant plusieurs potentialités. Il est donc guidé par quelques périodes sensibles. Pendant ces périodes, l’enfant porte une attention particulière à son activité. Il apprend rapidement et assimile un apprentissage. En tant qu’adultes, vous devez respecter les besoins spécifiques de l’enfant ;

Selon la méthode Montessori, il existe plusieurs périodes sensibles. Elles sont entre autres :

  • La période sensible au langage qui commence à la naissance et continue jusqu’à la sixième année de l’enfant. Ce dernier n’a pas de difficultés à acquérir les langues qui sont parlées dans son alentour. Plus l’enfant grandit, plus il perd cette capacité ;
  • La période sensible au mouvement : cette période commence lorsque l’enfant est encore dans le ventre de sa mère et continue jusqu’à ce qu’il ait 5 ans. Plus il grandit, mieux l’enfant coordonne et contrôle ses mouvements. En effet, le mouvement est un élément phare dans l’émergence de la conscience ;
  • La période sensible à l’aiguisement des sens court de la naissance de l’enfant jusqu’à ses 6 ans. Il prête beaucoup attention à l’audition, la vue, le toucher et désire ardemment à les perfectionner. Grâce à Maria Montessori, un matériel sensoriel aide l’enfant à affiner ses sens ;
  • La période sensible à l’ordre est remarquable dès que l’enfant a 12 mois et diminue vers ses 3 ans. Dans la période, l’enfant a besoin de stabilité et d’ordre. Cela se remarque, car il donne une grande importance à la place des choses ;
  • La période sensible du comportement social est celle pendant laquelle l’enfant veut reproduire tout ce qu’il voit. Il comprend aussi les différents actes et les assimile. 

Quels sont les outils mis au point par la pédagogie Montessori pour l’apprentissage ?

Il n’y a que par l’expérience que l’on acquiert des compétences ou qualités. Pour cela, Maria Montessori a créé des outils évolutifs qui poussent les enfants à faire des activités qui leur serviront à apprendre. 

Chaque exercice, outil ou équipement est lié à une compétence en particulier pour que l’enfant apprenne de manière naturelle. L’environnement créé par la pédagogie Montessori est riche. Il est pourvu d’un équilibre de discipline et de liberté pour apporter des réponses aux besoins de croissance spirituels, cognitifs, sociaux et psychologiques de l’enfant. 

L’apprentissage nécessite la manipulation d’objets, car l’enfant doit pouvoir utiliser tous ses sens. Les éléments concrets sont donc privilégiés face aux éléments abstraits qui ne se transmettent pas.