La question de la représentation, (re)présentation (l’art comme représentation (Darstellung))

la présentation (Vorstellung kantienne) relève du sensible.(présentation avec concept)

reprise

Le sublime (politique/éthique)

l’écriture sublime (déprise)/l’entendement « ne suit pas » et « dérape »/On ne peut pas fixer une telle représentation/absolument inexprimable (présentation sans concept) /impossible objet d’expérience

« par une idée esthétique, j’entends cette représentation de l’imagination qui donne
beaucoup à penser, sans que toutefois aucune pensée déterminée, c’est-à-dire aucun concept, ne puisse lui être adéquate,et que par conséquent aucun langage n’atteint complètement ni ne peut rendre compréhensible ». Voir E. Kant, Critique
de la faculté de juger, trad. fr. par A. Renaut, Paris, GF-Flammarion, 2000, p. 300.

une « expérience sublime »