Environnement : Ressources de la planète: la France va vivre à crédit dès samedi

 

Si l’humanité vivait comme les Français, elle aurait consommé dès samedi toutes les ressources que la planète peut renouveler en un an, a annoncé WWF, appelant à « inverser la tendance » alors que cette journée arrive plus tôt chaque année depuis 2014.

https://www.ladepeche.fr/article/2018/05/04/2791686-ressources-planete-france-va-vivre-credit-samedi.html

Sécheresse, surexploitation : le monde a soif

Le Monde, Dimanche 18 – Lundi 19 février 2018

L A  C R I S E  D E  L ’ E A U

Sécheresse, surexploitation : le monde a soif

Quatre personnes sur dix souffrent de la raréfaction de l’eau. Les villes soumises à l’explosion démographique sont à leur tour touchées et menacées de rupture d’approvisionnement

Alerte à la sécheresse ! Mardi 13 février, les autorités sud-africaines ont proclamé l’état de catastrophe naturelle dans tout le pays. Les 4,5 millions d’habitants du Cap sont menacés de se voir couper les robinets. Au Mozambique voisin, alors que les réserves sont au plus bas, un quart de l’agglomération de Maputo (4 millions d’habitants) est privée d’eau potable car le gouvernement a décidé d’alimenter en priorité l’agriculture et la production d’électricité. La situation en Afrique australe est révélatrice d’une crise mondiale de l’eau. Elle touche désormais les centres urbains et non plus seulement les campagnes. En 2015 déjà, Sao Paulo, la ville la plus peuplée du Brésil, avait failli connaître elle aussi les affres du  » jour zéro « . Puis en 2016, ce fut le tour de Freetown en Sierra Leone, de La Paz en Bolivie, de Ouagadougou au Burkina Faso.

Quatre personnes sur dix souffrent de pénurie dans le monde, selon l’Organisation des Nations unies, qui prévoit une probable dégradation à l’avenir sous l’effet du changement climatique. Le réchauffement va accentuer l’aridité des régions du monde qui en souffrent déjà, contribuer au dessèchement des sols, accélérant l’évaporation des végétaux et rendant plus difficile l’absorption des pluies diluviennes qui filent alors trop vite vers l’océan. Les sécheresses à répétition vont aggraver les problèmes que connaissent déjà les centres urbains sous la pression d’une explosion démographique généralisée. Plus de la moitié (54 %) de la population mondiale vit en ville aujourd’hui et les prévisions d’augmentation oscillent entre 60 % et 92 % d’ici à la fin du siècle. Les installations d’alimentation et d’assainissement ne parviennent pas à suivre un tel rythme.

 » Ce ne sont pas les mégapoles mais les villes de taille moyenne qui vont avoir le plus de difficultés, car elles manquent de capacités techniques, mais aussi d’experts à l’esprit grand ouvertpour réfléchir autrement aux défis posés par une augmentation rapide de leur population de 2 % ou 3 % « , estime Richard Connor, qui coordonne les rapports de référence réalisés par le Programme mondial pour l’évaluation des ressources en eau (ONU-Eau). Le thème de cette année porte sur les solutions davantage inspirées de la nature que de la technologie pour faire face aux pénuries.

La suite : cliquez ici

La méthode du croquis de synthèse

Conseils pour l’élaboration d’un croquis

La fiche-méthode pour le croquis ci-dessus :
A télécharger ici

Il faut suivre les étapes suivantes :

1) Analyser le sujet
2) Mobiliser les connaissances au brouillon.
3) Trouver une problématique /Cerner les enjeux du sujet.
4) Élaboration d’un plan détaillé (Soignez la rédaction des titres. Ils doivent explicitement participer au traitement du sujet et justifier le choix des informations contenues dans la partie. Pour éviter les HS, reprenez les termes essentiels du sujet dans chaque titre)
5) Choisir les infos à cartographier et trouver les figurés
6) Tester le croquis au brouillon et éventuellement retravailler la légende.
7) réalisation du croquis au propre (à faire en respectant l’ordre qui suit) :

  • a) placer les figurés ponctuels
  • b) placer les figurés linéaires (flèches, flux,…)
  • c) les noms (noir pour les pays, bleu pour les mers,…)
  • d) les figurés zonaux (couleurs, hachures,…)

8) Donner un titre au croquis (cela peut être le sujet ou une réponse au sujet).

PS : les quatre premières étapes sont les mêmes que celles de la réalisation d’une composition.

Développement durable : La responsabilité des générations actuelles et passées

Pour prolonger le débat initié en classe, voici une tirade cinglante tirée d’une bande dessinée française :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est un extrait de la série les « Vieux Fourneaux » (Dargaud éditeur) dont le dernier tome vient de paraître :

Tome 1 à emprunter au CDI.