Hillary Clinton et John McCain remportent la primaire californienne

S’emparer de la Californie, l’Etat le plus peuplé du pays : l’enjeu était crucial pour les candidats à la présidentielle américaine. Ce sont finalement Hillary Clinton, côté démocrate, et John McCain, côté républicain, qui se sont imposés lors des primaires organisées le 5 février. Au niveau fédéral, le « Super Tuesday » – 21 autres Etats se rendaient aux urnes – n’a pas été aussi décisif qu’espéré. Si John McCain confirme son avance côté républicain, rien n’est encore joué dans le camp démocrate.

« Hillary Clinton et Barak Obama revendiquent tous deux la victoire« , titre le quotidien de Los Angeles. L’une a remporté la Californie et le plus grand nombre de délégués (764 contre 716), l’autre s’est imposé dans le plus grand nombre d’Etats (13 sur 22). A suivre…

d’après le LOS ANGELES TIMES

  4 comments for “Hillary Clinton et John McCain remportent la primaire californienne

  1. Antoine (3eB)
    9 février 2008 at 23:57

    pourquoi porte t-on autant d’importance à la Californie(excepté que c’est le berceau du punk américain)?

  2. 12 février 2008 at 15:19

    La raison, au-delà de la complexité du mode d’attribution des délégués, viendrait de la vocation de la Californie (Golden State), Etat le plus peuplé du pays, à dessiner LA tendance au cours des primaires. Le fait que dans les 21 autres Etats où se prononçaient les électeurs démocrates, Clinton et Obama étaient globalement au coude à coude, mardi, a accru l’attention portée au vote de la Californie. Chacun cherche des repères simple. A défaut d’autre chose, la Californie peut en être un. Discutable, certes…

  3. 12 février 2008 at 15:21

    Et pour être complet, le punk américain n’est pas né en Californie mais… au CBGB’s, club mythique de New York et véritable berceau du mouvement Punk !
    Le CBGB’s (ou CBGB, ou CB’s) est un club situé n°315 du Bowery à Manhattan (New York). Son nom complet est CBGB & OMFUG, acronyme de Country, Bluegrass, and Blues and Other Music For Uplifting Gormandizers, soit en français « Country, bluegrass, blues et autres musiques pour gourmandiseurs raffinés ». Ce club se targue d’être le lieu de naissance du rock underground : home of underground rock. Ce titre est certes un peu exagéré, car le rock underground n’est pas né en un seul lieu, mais l’apport du CBGB est indéniable et surtout considérable ! Le débat est donc lancé…

  4. Antoine (3eB)
    26 février 2008 at 21:16

    Est-il vrai que un américain sur huit vit sous le seuil de pauvreté ? Que proposent les démocrates et les républicains pour lutter contre cette pauvreté ?

Laisser un commentaire