Non, la cassette audio n’est pas morte !

Je vous parle d’un temps… que ceux qui n’ont connu que les MP3 ne connaissent pas ! Imaginez que jusque dans les années 1990, nous réalisions des compiles sur de drôles de boitiers en plastique. Rangés consciencieusement dans des boîtes, je suis retombé sur elles cet après-midi : quelle émotion ! Me revoilà au lycée, avec ces chansons qui ont accompagné mes rires et mes premiers amours… Farfouiller avec émotion dans des boîtes à chaussures pleines de vieilles cassettes aux boîtiers cassés procure une sensation qu’iTunes ne pourra jamais m’offrir. C’est exactement ce qu’un récent article du Los Angeles Times (19/08/10) mettait en avant derrière ce titre accrocheur : « Ressortez vos Walkman !« 

Repéré par le journal « Courrier International » sur son site, cet article nous apprend que « Une culture musicale confidentielle mais très active bâtie sur la cassette se développe, fruit à la fois de la nécessité financière, du goût de la récup’, et, disons-le, d’un peu de snobisme. […] A l’instar du MP3, la cassette compensait sa qualité de reproduction sonore relativement mauvaise par sa transportabilité et la possibilité d’enregistrer et de partager de la musique. Cela avait d’ailleurs déclenché une certaine panique – qui fait un peu sourire aujourd’hui – chez les maisons de disques, qui redoutaient de voir les enregistrements personnels tuer les ventes de disques. » A la lecture de cet article, j’ai eu envie de réécouter l’une de mes anciennes K7 – par chance, j’ai encore un lecteur en état de fonctionnement. Quel son ! Rien n’a été perdu. Bien sûr, rien à voir avec le numérique, mais mon oreille a retrouvé le son que je connaissais jadis, sans aucune altération. C’est ce qu’on doit appeler une nostalgie auditive. Certainement…

Laisser un commentaire