Manga’zine

L’un des projets du club manga 2021 était de réaliser un magazine sur la thématique du Japon.

Le sommaire comportait initialement bien plus de rubriques et d’articles mais la fermeture du CDI au retour du second confinement, a empêché la poursuite du club.

Certains élèves se sont néanmoins remobilisés pour achever leurs articles en cours. Bravo à Agathe, Zoé, Lilou, Sarah et Bryan pour leur travail !!

Vous pouvez découvrir le Manga’zine en cliquant ici

 

Catégories: Manga, Un peu de lecture | Laisser un commentaire

Bilan collecte solidaire 2021

En ces temps si particuliers et à l’approche des fêtes de fin d’année, le collège Edmée Varin d’Auteuil a souhaité faire vivre la solidarité et le partage au sein de l’établissement.

Du lundi 8 novembre au vendredi 3 décembre 2021, les personnels du collège, les parents et les élèves étaient invités à participer à une collecte de denrées alimentaires, de produits d’hygiène, de jouets, de dessins et cartes de vœux.

Une vingtaine de cartons de dons ont été récupérés lundi 6 décembre par le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Dumbéa qui les distribuera aux familles dans le besoin.

Merci à toutes et tous pour votre participation !

Cette action citoyenne a été relayée par Les Nouvelles Calédoniennes, dans son édition du mardi 7 décembre

Merci aux élèves qui ont participé au tri des denrées !

 

 

 

 

 

 

 

Trois étudiantes en première année de BTS Economie Sociale et Familiale du lycée Dick Ukeiwë, en stage au CCAS du Dumbéa, ont organisé de la redistribution aux familles.

 » 20 foyers ont bénéficié de la redistribution, rapporte Viviane Paboutein,responsable du Pôle de l’Action sociale du CCAS, dont 12 familles monoparentales et 8 foyers avec un profil «  isolé et seul », des personnes âgées ou en situation de handicap. Les dons ont été très chaleureusement accueillis pour les foyers pour cette fin année et ils ont été touchés par cette action solidaire émanant des collégiens. Un grand merci ! en espérant un renouvellement de l’opération pour 2022. »

 

Catégories: ça se passe au collège (ou en dehors !), Coups de coeur | Laisser un commentaire

Résultats du concours TRECODEC

Le collège Edmée Varin a récolté en 2021 50 kg de piles et batteries usagées.

Autant de déchets qui seront reconditionnés plutôt que de polluer notre environnement.

BRAVO et merci à toutes et à tous pour votre contribution !

Catégories: Développement durable | Laisser un commentaire

Label E3D niveau 2

Le collège Edmée Varin a décroché cette année le niveau 2 – approfondissement – du label E3D (Etablissement en Démarche de Développement Durable).

« Nous pouvons tous être fiers de ce statut », souligne Mme Mota de Oliveira, référente en développement durable.

Pour connaître les autres établissements labellisés en 2021, cliquer ici https://edd.ac-noumea.nc/spip.php?article201

 

Catégories: Développement durable | Laisser un commentaire

2e prix du concours des jeunes scientifiques, catégorie « éloquence »

Hier, le mercredi 8 décembre, Suzanne Pelcerf a reçu, à la province Sud, le 2e prix du concours des jeunes scientifiques, catégorie « éloquence » pour sa présentation sur les algues du futur !

Un grand bravo à elle !

Catégories: ça se passe au collège (ou en dehors !), Développement durable | Laisser un commentaire

Exposition de Chants

Venez découvrir l’exposition des élèves de 502 et 504, réalisée dans le cadre de leurs cours d’anglais avec M. Algrin, sur les vitres du hall d’entrée du collège.

Leur travail a consisté en l’écriture et l’illustration d’un Chant, « sur le modèle des call & response, le narrateur raconte, et le public le pousse de questions », explique le professeur d’anglais.

La consigne était celle d’un récit imaginaire qui se révèle finalement être un rêve …

« Cette génération n’a pas démérité, souligne M. Algrin, et comme leurs ainés, nos élèves ont livré cette année des récits débordants d’imagination et de talents graphiques ! »

« C’est une exposition particulière pour moi, ajoute l’enseignant, car c’est là mon dernier projet d’élèves de collège avant de rejoindre le lycée l’an prochain, c’est donc aussi une façon de vous dire à tous merci et au revoir pour ces 8 très belles années passées à Auteuil ! « 

Morceau choisi : Chant de Madleen Thomas, Lucie Nomaï and Jeanne Koindredi de 502. Leur travail a remporté ex-aequo le prix de l’histoire la plus drôle et celui de l’œuvre la plus créative.

Mister Algrin’s Wig (la perruque de M. Algrin)

Saturday night, I went somewhere.

Where did you go ?

I went into space and I discover something.

What did you discover ?

I discovered a candy cloud and I met someone.

Who did you meet ?

I met an alien called Mister Algrin and he said something.

What did he say ?

He said « I believe I can touch my hair » and he did something.

What did he do ?

He touched his hair and something fell down.

What fell down ?

His wig fell down and i did something.

What did you dou ?

I screamed out of horror, I woke up in sweat and it was monday morning.

Laisser un commentaire

Des élèves à la Province Sud pour protéger la biodiversité

« Souvent on dit « Préserve la biodiversité ! Fais attention à la nature … « . Mais au final, qui le fait réellement ? Peu de gens ont le courage de faire le premier pas pour protéger notre planète », Agathe, élève de 504 au collège d’Auteuil, interpelle l’assemblée réunie à la Province Sud le mercredi 1er décembre pour le bilan de l’A2E Jardin à papillons.

Avec Zoé en classe de 505, Lilou et Toamoana en classe de 504, ils ont répondu à l’invitation de la province Sud pour présenter les temps forts des actions menées sur le jardin à papillons et énoncer leurs points de vue sur la protection de l’environnement.

 

Après un accueil solennel dans l’hémicycle de la Maison Bleue, ils ont retrouvé des élèves qui, comme eux, ont œuvré toute une année pour la restauration de la forêt sèche, de l’école primaire au lycée. Avec beaucoup de courage et de passion, ils se sont adressés à un public composé de professeurs, de scientifiques et de représentants de la Province afin de décrire combien, selon Zoé, le respect de la nature leur a permis de gagner en maturité et dans quelle mesure il les a transformés en écocitoyens, responsables de leur planète.

 

 

Toamoana a rappelé les bienfaits des forêts, et Lilou a attiré notre attention sur deux chiffres étonnants : les papillons sont apparus il y a 200 millions d’années, et nous pourrions les faire disparaître en 150 ans, menaçant ainsi les grands équilibres des écosystèmes. Et Agathe de conclure : « Dans ce projet, nous avons écouté des adultes protecteurs de l’environnement mais nous avons surtout agi pour l’environnement. Notre jardin à papillons n’empêchera peut-être pas les espèces de disparaître mais en tout cas, nous essayons. »

Je remercie Agathe, Lilou, Toa et Zoé qui ont préparé leur discours en un temps record et qui ont si brillamment représenté leurs classes lors du Comité de Pilotage de la Province.

Je remercie tous mes élèves, M. Hervo, les parents, les membres du collège et les intervenants, notamment M. Lamy, qui se sont engagés pour le jardin et la protection de la biodiversité.

Pour lire l’article consacré sur Sud Mag : https://sudmag.nc/2021/12/02/avec-la-province-un-an-dengagement-citoyen-au-service-des-aires-educatives-environnementales/?fbclid=IwAR3q8A-lUKeLxdjAk3IY7lWNB1DhO3115v_-3GzogvkXL2ZPzqvBjluY9pE

Texte : Mme Steuer / Photos : Mme Lefeuvre

Catégories: ça se passe au collège (ou en dehors !), Développement durable, Ferme à papillons | Laisser un commentaire

En route vers la section australienne

Trois élèves de la classe de 303 ont été admises en 2nde Section Internationale Australienne (SIA) du lycée Dick Ukeiwë. Un parcours adapté aux élèves ayant une appétence pour la langue anglaise et la culture de l’île continent.

Ouverte aux lycées Dick Ukeiwë et Lapérouse, la SIA permet aux élèves en fin de Terminale de se présenter aux épreuves spécifiques d’évaluation de l’option internationale du Baccalauréat (OIB) qui valident un niveau C1 en anglais (utilisateur expérimenté, niveau autonome). La section prévoit 4,5 heures hebdomadaires, en plus de l’emploi du temps de la classe de seconde, qui sont consacrées à la langue anglaise, la littérature, la géographie, l’histoire et la culture australiennes. Entretien avec les 3 lauréates.

Qu’est-ce qui t’a motivé à te présenter aux tests d’admission de la SIA ?

Alanis Peters-Grelier : C’est ma prof d’anglais, Mme Hervé, qui nous a parlé de cette section. Je me suis dit que c’était une bonne opportunité pour approfondir mes connaissances en anglais et qu’il fallait que je tente le coup ! J’aimerais devenir vétérinaire pour animaux sauvages et travailler à l’étranger, la maîtrise de l’anglais serait un atout précieux.

Anaïs Levêque : J’ai toujours aimé l’anglais, cela a toujours été ma matière préférée, celle où j’ai les meilleures notes. Mon rêve depuis petite c’est d’être bilingue. Après le lycée, j’aimerais faire un programme d’échange en Australie avec un hébergement en famille d’accueil.

Marie Huaux : C’était un défi, je voulais voir si j’en étais capable. Intégrer cette section peut avoir un certain poids dans mon dossier car je veux devenir décoratrice d’intérieur ou architecte à l’international.

Le test écrit a été annulé en raison de la crise sanitaire, seul l’oral a été maintenu, comment t’y es-tu préparée ?

Alanis Peters-Grelier : J’ai commencé à travailler sur ma présentation environ deux semaines avant le jour de l’épreuve. J’ai d’abord écrit mon texte en français, puis je l’ai traduit et mes parents l’ont relu, ils voulaient voir ce que j’avais fait.

Anaïs Levêque : J’ai une copine en SIA qui m’a indiqué les thèmes à aborder, elle m’a donné toutes les cartes ! J’ai écrit plusieurs versions de mon texte que j’ai corrigé jusqu’au dernier moment avant l’entretien.

Marie Huaux : Je me suis donnée à fond pour préparer mon texte car je suis moins à l’aise à l’oral qu’à l’écrit. Je me suis entraînée toute seule. Il fallait que l’on se présente, dire pourquoi on voulait intégrer cette classe, nos défauts et nos qualités… et pour booster mon texte, j’ai ajouté une touche de philosophie sur la condition féminine.

Comment cela s’est passé le jour J ?

Alanis Peters-Grelier : J’étais très stressée. Marie est passée juste avant moi. Le jury était composé de deux personnes, plutôt sympas, même si c’était impressionnant. Après ma présentation, elles m’ont posé des questions finalement pas si compliquées.

Anaïs Levêque : J’étais très stressée, je n’ai pas mangé de la journée. Le jury était accueillant, il m’a mis à l’aise, ça m’a aidée. Les questions étaient plus simples que ce que je pensais.

Marie Huaux : Je me sentais très stressée, une boule au ventre et je n’avais rien mangé depuis la veille. J’ai pleuré devant le jury, je m’étais trop retenue…puis, en sortant, j’étais sûre de ne pas être prise.

Qu’as-tu ressenti lorsque tu as appris que tu étais sélectionnée ?

Alanis Peters-Grelier : J’ai été surprise, je ne m’y attendais pas. Et puis j’ai vu les noms de Marie, d’Anaïs et ceux d’anciennes connaissances de primaire, c’est cool !

Anaïs Levêque : J’ai été très étonnée ! Je n’étais tellement pas confiante, mais au final c’est passé ! J’étais heureuse !

Marie Huaux : J’ai ressenti du stress car j’ai pris la mesure de l’investissement, du travail que cela allait me demander. Mais j’étais très contente, ravie de partager cela avec mes proches et d’avoir passé ce cap difficile.

 

Le témoignage de Mme HERVE, leur professeure d’anglais

« J’attendais les résultats des tests de sélection avec impatience car j’avais eu l’occasion de faire passer un oral en visioconférence (on est modernes à Auteuil J ) à Alanis et Anaïs et je les avais trouvées très à l’aise.

C’est finalement Mme Mota de Oliveira qui m’a envoyé un message dès que les résultats ont été publiés ! J’ai tout de suite envoyé un message aux familles de mes trois élèves pour les prévenir et pour les féliciter. Je crois que j’arrivais trop tard et que tout le monde était déjà au courant !

J’ai été très fière et très contente pour mes trois élèves, toutes trois travailleuses, sensibles et avec un caractère de battante. »

And in english…. 😉

“I was impatiently waiting for the results since I had seen my students once for an oral exam on video conference – how modern is that J ! – I had quizzed Alanis and Anaïs and thought they were really confident.

But it’s Mrs Mota de Oliveira who sent me a message when the results were out! I immediately texted my student’s families to tell them about it and congratulate them but of course I was too late and they already knew!

I was so proud and so happy for my three students who are hardworking and sensitive, and have a true fighting spirit.”

Laisser un commentaire

Le collège Edmée Varin en lice pour l’édition numérique 2021 du Concours des Jeunes Scientifiques

Crise sanitaire oblige, la fête de la science organisée par l’association Symbiose NC, est proposée pour la deuxième année consécutive en version numérique.
Pas de villages des sciences cette année, mais la possibilité pour les élèves participants de réaliser des capsules vidéo ou des vidéos d’éloquence.

Vous avez jusqu’au dimanche 28 novembre pour voter pour votre vidéo préférée. Soutenez Suzanne Pelcerf en classe de 4ème au collège Edmée Varin qui présente une pastille sur le thème « Des algues pour le futur », en cliquant sur ce lien https://www.symbiose.nc/videos/el1-2021-des-algues-pour-le-futur-4e5-college-edmee-varin/

ainsi que les classes de 504 et 505 pour leur vidéo sur « Le jardin à papillons » https://www.symbiose.nc/videos/cv12-2021-le-jardin-a-papillons-5e-college-edmee-varin/

Il est possible de voter une fois par jour !

 

Catégories: Développement durable | Laisser un commentaire

Opération de collecte solidaire

En ces temps si particuliers et à l’approche des fêtes de fin d’année, il nous apparaît d’autant plus nécessaire de faire vivre la solidarité et le partage au sein de notre établissement.

Du lundi 8 novembre au vendredi 3 décembre 2021, nous invitons les personnels du collège, les parents et les élèves à participer à une collecte de denrées alimentaires, de produits d’hygiène et de jouets qui seront livrés à une structure qui répartira ensuite les dons aux personnes dans le besoin.

Vous trouverez en PJ un calendrier solidaire indiquant pour chaque jour le produit attendu.

Chacun peut faire un don, selon ses possibilités, un jour ou plus sur cette période de 4 semaines. 

Dans le respect de notre protocole sanitaire, les produits pourront être déposés dans le carton du jour, situé dans le hall d’entrée du collège. Ils seront ensuite entreposés en quarantaine avant d’être redistribués.

Nous vous remercions chaleureusement pour votre participation.

Catégories: ça se passe au collège (ou en dehors !), Coups de coeur | Laisser un commentaire