La classe Défense visite la base aérienne de la Tontouta

Posted by on 22 septembre 2022

« Lors de notre visite de la base aérienne de la base 186, le 23 aout, l’Adjudant-Chef Monet nous a présenté les différents exemples de missions auxquelles ils ont été confrontés dans leurs carrières.

Il nous a dit que certains maîtres-chiens pouvaient sauter en parachute en fonction de leurs grades lors de leurs missions furtives, lorsqu’il n’y avait pas de piste d’atterrissage ou bien plus souvent pour s’exercer mais à savoir que leurs chiens peuvent également sauter en leur compagnie à une certaine hauteur.

Ensuite, l’ADC Monet nous a présenté l’équipement général dans lequel il y avait (une fausse jambe, une combinaison, un bâton en bambou et des jouets) que les maîtres-chiens utilisent afin d’entraîner et éduquer leurs chiens dès petits. Les jouets servent à récompenser les chiens s’ils ont fourni du bon travail puis il nous a expliqué comment parvenir à être maîtres-chiens ainsi que les études à effectuer pour faire ce métier mais il faut savoir qu’un chien a un seul maître et qu’il est le seul à pouvoir s’en occuper.

Puis l’ADC Monet nous a communiqué les différentes spécialités des chiens :

  • Dépistage d’armes
  • Dépistage de stupéfiants
  • Dépistage d’explosifs
  • Dépistage de personnes

Dans le but de mettre ses compétences à disposition de la gendarmerie, police et armée.

L’armée prend les chiens dès leur plus jeune âge dans le but de faciliter le dressage, à partir de 8 à 10 ans ils sont placés dans des familles de maitre-chien ou euthanasier s’ils ne trouvent pas de refuge.

Les chiens qui constituent la brigade canine sont des bergers allemands, belges et malinois.

Pour finir, ils nous ont fait des démonstrations de leurs entraînements quotidiens que l’on a pu filmer pour en garder des souvenirs. »

 Cloé Amatredjo, Chloé Laubreaux-Roy, Manon

LE GARDIAN

Le Gardian est un avion militaire, qui se situe à la base aérienne 186 de Nouméa-Tontouta « lieutenant Paul Klein », et qui a pour missions de faire des patrouilles. C’est un avion de liaison qui a une longueur de 17,15 m et une envergure de 16,30 m. Il peut transporter jusqu’à 15t de cargaisons.

L’avion est composé d’un système de radar et de géolocalisation, d’un treuil accroché au plafond et ainsi d’une trappe qui a pour but de larguer des canots de survies.

Durant notre visite de la base aérienne 186, le 23 août, nous sommes allés visiter le

Gardian, par petits groupes de 5, nous avions pu remarquer que l’intérieur était particulièrement agréable, fait de moquette et les sièges étaient en cuir.

Nous avions été impressionnés par le nombre de commandes qu’il y a dans le cockpit.

A la suite de cette visite nous sommes allés prendre notre déjeuner.

LES POMPIERS DE L’AIR

Nous avons pu aussi découvrir les camions ainsi que l’équipement des pompiers de la base. Un élève de la classe défense a pu essayer la tenue complète du pompier. L’équipement comprend : la tenue du feu, la bouteille d’oxygène, le masque respiratoire et le casque. Ils interviennent principalement lors des incidents qui se produisent dans la base ou sur l’aéroport de Tontouta. Les camions aussi appelés FPTSR (FOURGON POMPES TONNES SECOURS ROUTIER) interviennent lors des incendies. Toute la classe a eu la chance de s’entraîner à tirer avec la lance à incendie du camion. Noah nous raconte son expérience : « J’ai pu porter la tenue de feu qui est éprouvante à porter car elle tient très chaud ».

PASSATION DE COMMANDEMENT

Nous souhaitons de belles nouvelles aventures à l’ex-commandant du patrouilleur « La Glorieuse ». Grâce à lui, nous avons pu assister à diverses activités collectives et visiter son ancien navire, ainsi que de rencontrer son merveilleux équipage. 

[Nous avons parlé avec le nouveau capitaine Mathias WEIGNART et aussi le commandant supérieur Valérie PUTZ.

Romain DUCQUOIS a choisi son équipage et est parti en barque car comme ils disent : « il ne peut pas avoir 2 capitaines à bord du même bateau alors l’ancien doit partir pour que le nouveau vienne ».

Monter à bord d’avions prestigieux de l’armée…

Lors de notre journée à la base aérienne de Tontouta, nous avions visité le (Puma) le Gardian et le (Casa) je dois bien avouer que cela a été plutôt impressionnant, car certains élèves ont pu monter pour la première fois dans des avions militaires. Voici leur description :

Hélicoptère de l’armée (Puma/casa)

Conçu pour satisfaire les besoins de l’ALAT (l’Aviation Légère de l’Armée de Terre, à la recherche d’un nouvel hélicoptère de transport tactique, au lendemain de la guerre d’Algérie), le Puma a été un grand succès dans le domaine militaire, en France et à l’export, mais aussi sur le marché civil.

L’Airbus Military CN-235, anciennement dénommé CASA CN-235 (pour CASA-Nurtanio 235), est un avion tactique de transport bi turbopropulseur, à cabine pressurisée, capable d’opérer sur des pistes courtes et non revêtues (ADAC). La version MPA sert d’avion de patrouille maritime grâce à un radar de recherche.

Rôle : Avion de transport/avion de patrouille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.