Liste des visites thématiques sur Marseille

14 06 2012

Liste des visites thématiques

Je propose mes services de guide et guide interprète aux établissements scolaires (et leurs homologues étrangers), du cycle III aux classes de seconde, dans le cadre de projets culturels : j’ai développé un concept de découvertes conjuguant visites commentées participatives et jeux de piste thématiques pour explorer le patrimoine de Marseille (sites, monuments et collections de musées dans le cadre de l’apprentissage de l’histoire et de l’histoire des arts-visuels).




Une classe de 3ième découvre la cathédrale de Marseille, monument-clé et pourtant méconnu de l’histoire de la ville

3 03 2012

La visite se déroule en trois étapes.
La cathédrale de la Nouvelle Major a plus de 150 ans. Ce n’est pas la première cathédrale de la ville. Il est donc nécessaire d’évoquer les constructions qui l’ont précédée : un baptistère dont il reste des vestiges enfouis, ainsi que la cathédrale de la Vieille Major qui présente une architecture tronquée. Les raisons de l’élevation de la Nouvelle Major s’expliquent par des motifs  religieux mais aussi par le contexte politico-économique de l’époque : sa construction est liée à l’histoire du site, un site amené à changer de physionomie dans quelques petites années avec les travaux de la façade maritime.
La Nouvelle Major raconte l’histoire du site et celle de la ville, en cela elle est un monument important de Marseille. Elle rassemble aussi virtuellement toutes les grandes cathédrales de France par sa taille, son architecture et sa décoration.
La deuxième étape de la découverte consiste en un jeu de piste à l’intérieur de manière à s’approprier les différents espaces : la Nouvelle Major est l’une des plus grandes cathédrales d’ Europe après Saint Pierre de Rome et Notre-Dame de Paris.
Enfin une conclusion est apportée sous forme de panorama des cathédrales les plus anciennes aux cathédrales les plus récentes en Europe.

Travail de restitution réalisé en classe




Animation gratuite le 17 mars autour des livrets de jeux de piste LIRELART

2 03 2012

Retrouvez Véronique Lussac Le Coz à la librairie Maupetit, 142 la canebière à Marseille,

le 17 mars de 11H à 12H pour une animation gratuite autour des livrets de jeux de piste LIRELART.

Public : dès 7 ans




« Samedi des Auteurs »/ Aix-en-Provence

17 01 2012
Au salon « Samedi des Auteurs » le 28 janvier à Aix.
Plus de 60 auteurs sont au rendez-vous ! Entrée libre.
Le public peut retrouver les jeux de piste LIRELART qui l’aiderons à percer les secrets du patrimoine de Marseille !

Lieu : IPSAA ESDAC, 5, boulevard de la République, Aix-en-Provence
de 10 h à 19h.




Le pari de faire revivre Marseille au Moyen Âge avec une classe de CM1 !

27 11 2011

Le passé médiéval de Marseille ne subsiste aujourd’hui dans la ville qu’à travers 5 monuments ou vestiges architecturaux et des documents archivés. Il est donc difficile, surtout avec le cycle III, d’aborder le Moyen Âge en s’appuyant sur le patrimoine de la ville.

La découverte de Marseille médiévale commence par une introduction devant le site archéologique du Port Antique. Il s’agit d’une présentation de la ville au lendemain de la chute de l’Empire romain, afin de définir les limites de la cité (ses remparts et sa porte d’entrée principale) au début du Haut Moyen Âge.

Puis, à l’aide d’un livret de visuels (supports à la visite), les élèves découvrent les premiers éléments de l’organisation politique et administrative de Massilia. Un jeu de piste par équipes de 45 minutes leur permet de partir à la quête d’indices rappelant cette organisation : noms de rues, de places, lieux de pouvoir…Chaque élève se voit attribuer un rôle au sein de l’équipe. Le repérage et le traçage du parcours sur un plan font aussi partie du jeu. Afin de rendre plus facile l’approche de la vie de la cité médiévale, la guide découpe le Moyen Âge en trois périodes bien distinctes.

A l’issue du jeu de piste, la visite se poursuit dans un autre périmètre de la ville, avec une participation active des élèves. Plusieurs thèmes sont abordés : l’eau, les moulins, les hôpitaux, les taxes seigneuriales… Après la pause pique-nique, le pouvoir de l’église est expliqué en face de la cathédrale de la Vieille Major et les élèves découvrent les caractéristiques du style roman à l’aide d’un petit quiz.

Depuis l’esplanade de la Tourette dominant le Vieux Port, les élèves découvrent d’autres monuments du Moyen Âge évoquant notamment le monachisme et la défense du port.

Un résumé permet de faire le point sur les éléments du système féodal avec les personnages importants de la cité. Enfin une carte est remise aux élèves afin qu’ils puissent replacer les noms des seigneurs de la ville dans leurs juridictions respectives et les noms des monuments médiévaux qui subsistent aujourd’hui. Cet exercice peut se faire également en classe lors d’un travail de restitution et peut ouvrir sur des recherches complémentaires : enquêtes sur les échanges commerciaux avec Marseille, rappel des trois périodes clefs du Moyen Âge à Marseille sur la frise chronologique etc…

 




Nouvelle édition des jeux de piste Lirelart au Carré des Ecrivains

15 11 2011

A l’invitation du Comité du Vieux-Marseille,

Véronique Lussac Le Coz présentera la nouvelle édition des jeux de piste Lirelart

au 20ième CARRE DES ÉCRIVAINS

le samedi 19 novembre de 14H à 19H au centre Bourse de Marseille.

Venez nombreux rencontrer 186 auteurs qui présenteront leurs œuvres sur Marseille !

 

 




6 livrets jeux de piste à l’Office du Tourisme et des Congrès de Marseille

31 07 2011

Les familles peuvent profiter des vacances pour découvrir le patrimoine de Marseille en suivant les pas de Lirelart avec les 6 livrets jeux de piste disponibles à l’office du tourisme de Marseille sur la Canebière.




De la cathédrale de La Nouvelle Major à la basilique Notre-Dame

14 05 2011

 

Il s’agit pour une classe de CM1 de découvrir deux églises phares de la ville de Marseille. Le but de la découverte est de comprendre leur importance dans l’histoire et la culture de la cité phocéenne.

La visite débute par la cathédrale. A l’extérieur, les élèves font connaissance avec le site où elle s’élève et les édifices qui ont précédé sa construction : le baptistère et la cathédrale de la Vieille major offrent une opportunité de faire une incursion dans l’histoire du Moyen-Âge afin de comprendre le rôle de l’Église et la diffusion du Christianisme (au programme en CM1). Un livret de visuels remis à chaque élève est un support indispensable à la visite.

Il est également indispensable de connaître la période pendant laquelle cette cathédrale a été construite : on comprend mieux les dimensions de l’édifice et son style. Quelques éléments sur le vocabulaire de l’architecture d’une église viennent compléter la visite extérieure (au programme de l’enseignement de l’histoire des arts).

Un jeu de piste par équipe peut alors débuter à l’intérieur de la cathédrale : il permet d’appréhender les différents espaces d’une église et sa décoration (motifs des mosaïques du baptistère et vitraux) et de connaître les acteurs de sa construction qui ont créé à Marseille le style historiciste.

En fonction du temps, un panorama des cathédrales médiévales jusqu’aux cathédrales contemporaines permet de se livrer à un petit jeu de comparaisons, à l’aide d’un livret de visuels remis à chaque élève.

La conclusion a son importance : la Nouvelle Major fait écho aux cathédrales construites depuis le début du Christianisme et les rassemble toutes par sa taille, son architecture et ses clins d’œil à l’Histoire.

Après le pique-nique, le petit train touristique attend le groupe scolaire pour l’ascension de la colline de La Garde.

Au programme de l’après-midi : la basilique Notre-Dame de la Garde.

Depuis le sommet du piton calcaire où s’élève la « Bonne-Mère », Marseille nous ouvre ses bras. Un panorama grandiose : les élèves apprennent à se repérer et à identifier le lieu où ils se trouvaient le matin même. Et, après une première observation et comparaison entre les deux églises phares de la ville, un premier constat : elles se ressemblent ! Elles se font écho !

La visite peut alors commencer par les raisons de la construction d’une telle église au sommet de ce piton, poste d’observation et amer depuis la nuit des temps !

Un jeu de piste par équipe prend le relais à l’introduction du site et de l’histoire de Notre-Dame de la Garde. Ce jeu est avant tout un prétexte à l’observation du lieu sacré : ses abords, la crypte et enfin la basilique. Il se termine à l’intérieur de celle-ci.

Les réponses au jeu sont distillées au fur et à mesure de la visite guidée intérieure où l’accent est mis sur l’observation de la décoration polychrome : marbres et mosaïques. Les élèves sont regroupés dans une petite chapelle de la basilique et comprennent ce que c’est qu’un lieu de pèlerinage à travers le nombre et la diversité d’ex-votos.

A l’issue de la journée, la Nouvelle Major et Notre-Dame de la Garde ont livré presque tous leurs secrets à un groupe d’élèves curieux et très attentifs.







buy windows 11 pro test ediyorum