Médiation numérique au CDR 2008-2012 : quels outils pour quels usages?     

MEDIATION DOCUMENTAIRE NUMERIQUE en CDI :

Analyse d’une gestion des outils du Web 2.0
2008-2012



Télécharger l’article en .PDF mediation numerique 2012


.Télécharger le schéma heuristique Médiation_documentaire_2012

Le Centre de ressources (autre appellation du CDI) a plusieurs années d’existence, et dispose d’un fonds très riche, des collections de périodiques importantes, d’un fonds patrimonial, et d’une fréquentation conséquente. Les tentatives de médiation de l’information pour en faciliter l’accès ont pris dans le passé des formes variées (revues de presse papier et en ligne, diaporamas, diffusion par mail, partage de signets, catalogue de périodiques en ligne) sans aboutir à des résultats satisfaisants.

.

L’année d’installation dans les nouveaux locaux a généré plusieurs questionnements de la part des documentalistes :

  • Quelle réflexion mener sur la baisse de fréquentation des différents publics ?
  • Comment faire face aux nouveaux usages documentaires (notamment d’internet) ?
  • Comment renouveler l’offre documentaire du CDR : ressources nombreuses, dans un large spectre de disciplines, supports multiples.
  • Comment faire face à l’évolution permanente des sujets développés dans les formations ou les nouveaux chantiers de la formation adulte, et le renouvellement du corps enseignant ? (ex : des chantiers architecture de pierre sèche, élargissement culturel de l’ESC, ouverture de modules en 2de professionnelle, etc),
  • Quel développement et attrait du document numérique face à la quantité de supports papier ? Rappelons que la richesse du CDR tient à ses collections de périodiques dépouillés en réseaux et accessibles par une base documentaire BCDI.
  • Comment satisfaire le besoin de diffuser vers d’autres publics extérieurs (mairie de quartier, partenaires), demandeurs d’informations spécifiques ou d’animation.
  • Le campus n’a pas de site qui peut intégrer le CDR dans son ensemble, et l’ENT n’est pas envisagé, comment créer nous-même cet ou ces outils ?1

Une enquête auprès des lecteurs2 menée conjointement avec une étude des comportements de lecture a mis en évidence des besoins documentaires nouveaux et simultanés (lecture, révision, recherches, bureautique). La nécessité d’une médiation numérique est donc d’actualité, et se vérifie dans les usages quotidiens des élèves.

Ces constats nous ont confortés dans l’idée qu’un nouvel accès aux ressources devait être visible par tous les usagers et au delà, à tous les personnels de l’EPL, et que cet accès devait prendre plusieurs formes sans nuire à la compréhension du contenu. L’idée de l’étendre en CDI virtuel vers l’extérieur s’est fait dans une deuxième phase.

L’idée principale étant de ne plus « offrir une solution unique d’accès à l’information mais bien de proposer différents “chemins” vers le document »3

En outre, après un temps de prise en main par les documentalistes, l’outil documentaire devenait en même temps qu’un vecteur d’information, un outil pédagogique, utilisable en formation documentaire (créer un portail, construire un blog collaboratif, échanger sur un wiki). Analyse d’une démarche en 5 temps.

.

1/ Création d’un premier outil : un blog de lecture à vocation littéraire uniquement

Adresse 1 : http://campus-louisgiraud.over-blog.com/

Adresse 2 : http://lireausalondeluiggiro.blogspot.com/

Un premier essai a été lancé en 2007/2008 en appui à une action de lecture et de prix littéraire. L’occasion a été donnée à 2 élèves de démarrer un blog dont les objectifs étaient : présentation et critique de romans, sélection de livres du prix littéraire des lycées et apprentis PACA sur Over-blog, qui s’avère un peu rigide pour la gestion des images. Il était, en outre, peu compatible avec Netvibes, (interférences sur le portail)

Le blog n’est pas animé par les commentaires des lecteurs et diffère de son objectif primitif, mais il permet d’intégrer des animations des élèves (photos, vidéos) quelquefois, ce qui en fait un outil de consultation plus marginal. L’objectif de partage de lecture ( n’est pas atteint au vu des autres blogs de ce type sur internet, il apparaît que c’est souvent le cas) mais la pérennité dans la durée est peut-être un facteur important (donc encore en phase de test). Il ne demande pas une mise à jour très chronophage, contrairement aux autres et peut donc être maintenu en l’état.

En 2011, refonte du blog pour une autre présentation sur un autre hébergeur (Blogger) mais sur le même thème, uniquement littéraire : Information sur les coups de coeur, les cafés lectures et animations, les nouveautés. Avec une mise en page plus sobre, des commentaires arrivent petit à petit.

Une récompense : une des anciennes élèves à l’origine du premier blog revient en ligne nous faire connaître…son 1er roman!

.

2/ Portail Netvibes : la base de référence

adresse : http://www.netvibes.com/cdrcarpentras#Accueil

Après plusieurs essais de publications numériques (revues de presse, pages de diaporama, bookmarks), il est apparu nécessaire en 2008 de « structurer l’accès aux ressources à partir d’un site portail offrant les services de base »4(lecture en ligne, accès aux catalogues et aux services, horaires, actualités…) pour tous les publics et de le présenter en lecture systématique à l’ouverture d’internet (installé sur le serveur).

Au début de l’installation, et à cause de lenteurs provoquées par Netvibes, les usagers sont gênés par l’accès internet contraint via le portail, surtout les adultes. Mais après une année, on peut observer un intérêt croissant pour certains onglets qui sont retravaillés en classe (ex : l’orientation) ou proposés à la consultation aux classes en début d’année. Il devient un outil qui est considéré plus comme un service offert que comme un « filtrage ». On entend aussi des « où tu as trouvé cette information?  » « là, sur le CDR » (portail).

Il est maintenant devenu le socle principal, c’est l’outil-référence du CDR. Les travaux pédagogiques avec des groupes-classes sur la construction de portails spécifiques (BTS, 2de) confirmeront cet intérêt progressivement. Premier outil visible en salle de consultation ou en classe,  il devient aussi une vitrine de nos activités (stockage de documents du CDR) qui renvoie aux différents outils en ligne explicités plus bas. A terme, une diffusion dans toutes les salles informatiques de l’établissement serait souhaitable, mais les problèmes de bande passante demeurent.

Côté gestion du portail : Il faut constamment changer la page d’accueil pour attirer l’attention sur quelques ressources (le site du mois, en ce moment en exposition, les nouveautés etc) et bien conserver la régularité des autres pages thématiques pour que les lecteurs retrouvent leur chemin facilement. La tentation d’en mettre trop est toujours présente. Le risque de laisser des liens invalides exige une consultation régulière des contenus. On peut « re-toiletter » certains onglets à ‘occasion d’un évènement (onglet « presse » à l’occasion de la semaine de la presse à l’école,  ou développement durable etc).

Un manque crucial : BCDI n’est pas dans le portail. L’hébergement académique n’est pas en place et les problèmes informatiques non résolus (sauvegarde des données du serveur).

A noter : il faut pouvoir accéder à l’incontournable « Google » directement dans la page et non essayer de le diluer dans les pages au même titre que les autres moteurs de recherche pour varier les accès. C’est pourtant ce que nous avions projeté de faire : pour l’instant, pas de résultat concluant sur les offres de moteurs de recherche divers et variés. Un travail en profondeur sur internet, ses risques et ses droits fait encore défaut. Notre médiation se situe là en priorité avec l’éducation aux médias.

Après une année avec tous les services de base sur le portail, il a semblé indispensable, pour une meilleure lisibilité, de séparer les informations ponctuelles et immédiates : valorisation des ressources, services offerts, animations et actualités du CDR, et de proposer un autre outil thématique sous une forme plus souple : le blog.

.

3/ Un blog de veille documentaire, outil d’animation du service

Adresse : http://lewebpedagogique.com/cdrcarpentras/

Appelé « Boîte à outils » , c’est à la fois une offre de ressources numériques et un outil de veille et d’information dont l’immédiateté s’accorde bien avec le rythme d’arrivée des informations : à peine entrées dans le CDR (évènements, nouveautés, revues de presse) les informations sont diffusées via le blog et régulièrement un mail de rappel est envoyé à tous les usagers et partenaires extérieurs du CDR pour se connecter.

Hébergé sur le Web Pédagogique, c’est ce blog qui sert à la promotion de nos activités et services. C’est la « matière vivante » du CDR, c’est l’outil de valorisation du fonds. La recherche se fait aisément par catégories, mais plus généralement par chronologie des évènements.

Il semble peu opportun d’y faire figurer les activités pédagogiques documentaires pour les classes. Ces ressources sont peu à peu transférées sur le portail netvibes dans l’onglet « pédagogie ».

Par contre un support numérique propre aux classes (Pratiques des techniques documentaires : consignes de travail, dépôt de documents, questions réponses, fiches-outils, répertoire de sites indispensables etc..) s’avère, dans ce contexte, très vite indispensable, il en existe actuellement 3 (voir ci-dessous)  accessibles sur le portail Netvibes onglet Pédagogie5. L’accès y est immédiat en classe  par le portail qui s’ouvre instantanément au CDR à la connection internet. En outre, un essai a été fait de mise à disposition de documents  en accès « privé » pour certaines classes (adultes) avec des documents protégés par le droit d’auteur.

Autre possibilité à explorer :  on peut imaginer à terme que les documentalistes prennent chacun en charge un blog thématique (BTS, chaire de sciences, ESC, agriculture biologique etc) et deviennent un formateur référent de cet outil auprès des collègues enseignants.

Dernier avantage, non négligeable : à posteriori, il prend la place d’un carnet de bord du CDR, et en recensant les activités de l’année entière, il sert de base à un bilan d’activités à présenter en conseil d’administration ou aux collègues.

.

4/ Ce qui a été entrepris pour la communication et la diffusion des outils :

  • A l’extérieur : des envois par mail ciblés sur les nouveautés du portail ou du blog doivent maintenir un contact. A la mairie, le correspondant à la communication qui suivait et maintenait le lien est parti. Il faut retrouver un interlocuteur. Des auditeurs ont été présents aux animations proposées au CDR (café-lecture).
  • Les intervenants et partenaires (musées, archives, bibliothèques, presse locale) sont systématiquement prévenus des nouveautés. Il manque encore à créer un lien autre que commercial avec les 2 libraires de Carpentras (ex : animations communes, invitations etc).
  • Le relais d’information via la presse régionale est bien assuré par un lecteur régulier et correspondant au Vaucluse Matin qui fait des articles régulièrement sur nos activités.
  • Cela est insuffisant, l’entretien des relations extérieures est un vecteur de développement à ne pas négliger. Nous sommes dans la phase de démarrage!
  • A l’intérieur de l’établissement, envois de relances par mail pour faire consulter les pages sur blogs. Essai de lancement d’une newsletter sans grand succès + rappels mensuels, affichage de la page de portail en salle de profs; il peut être intéressant de s’appuyer sur la revue de presse en images pour attirer les lecteurs (photos des unes).

 

.

5/ Prolongements pédagogiques :

Ces ressources en ligne se sont imposées comme outils pédagogiques et sont devenus incontournables pour aborder les techniques documentaires :

ex. : construction par les élèves de leur propre portail d’orientation professionnelle sur Netvibes, approche d’un genre littéraire sur le Web pédagogique, rédaction de pages de blog collaboratif sur Google Sites.

A/ Blogs de classe : 3 sont actuellement opérationnels : il s’agit d’y construire les parcours pédagogiques, partager des documents, les consignes de travail et les ressources disponibles pour des thématiques particulières.

http://lewebpedagogique.com/secondea/

http://sites.google.com/site/secondea2010/

http://lewebpedagogique.com/cdrcarpentras/methodologie-documentaire/techniques-documentaires-2de-pro-270110/

B /Correlyce : un support de médiation et de formation à développer

La plateforme régionale de ressources numériques proposée à tous les établissements de PACA , appelée CORRELYCE, est un outil très bien adapté à la médiation documentaire. Après des problèmes techniques constants pendant 2 années de rôdage, des accès difficiles, partiellement résolus , il me paraît intéressant de l’utiliser pour les séances d’initiation, de découverte du CDR et d’aprofondissement avec les seconde en accompagnement individualisé, en en faisant un support constant, sur lequel adosser nos cours de techniques documentaires et passer au crible les compétences info-documentaires :

  • Passer par Universalis pour aborder l’encyclopédie ,
  • le Monde.fr, pour connaître la presse périodique,
  • le Site .TV pour le soutien  disciplinaire
  • Scoop pour l’éducation aux media
  • l’identité numérique ou le droit à l’image
  • En cours d’élaboration
  • ………………………………………………………………………………………………………

Conclusion (provisoire) et perspectives :

La conception et la mise en place des différents outils peuvent apparaître chronophages ou énergivores, mais, comme tous les outils pédagogiques innovants, ils rendent des services dans la durée. Chaque outil se construit par rapport au précédent, l’appropriation par le documentaliste est progressive, et les résultats sont (presque) toujours à la hauteur.

Il n’existe pas d’exemple d’outils conçus pour le CDR qui se sont avérés inutiles ou inadaptés, ils sont un pas de plus vers la médiation documentaire , au coeur de notre profession. Les essais amorcés sur les applications pédagogiques en classe s’avèrent assez positifs et à poursuivre.

Une priorité : changement et renouvellement des pages indispensables (sinon une lassitude a vite fait de s’installer, y compris pour nous-même, les gestionnaires des sites)

Cependant, avec le développement des mutualisations, il semble que les initiatives collectives (e-sidoc, ENT) pourraient faire doublon avec certains de ces outils, tout en résolvant le problème de l’accès à BCDI à distance.

En ce qui concerne la mutualisation des outils entre collègues documentalistes, une amorce se fait entre établissements en région pour diffuser nos actions, (échanges d’ onglets de portails, promotion de nos évènements).

Il reste maintenant à orienter nos efforts vers la formation aux usages, notamment tout le volet de l’identité numérique, du droit de l’internet, et du respect de la propriété intellectuelle, qui accompagne nécessairement cette mise en place d’outils. Vaste sujet !

 

Mise à jour 2012 

Le constat un an après ce bilan :

- le blog Boîte à outils demeure satisfaisant mais de moins en moins alimenté, la qualité et les inconvénients liés au serveur (lenteur, anomalies, mise en page, suivi technique discutable malgré l’abonnement à une version payante) sont ressentis comme un frein.

- le portail Netvibes devait être un point d’entrée sur internet au CDR, avec l’objectif de diversifier les moteurs de recherche et les pratiques des usagers, tout autant qu’une vitrine de nos activités et nos productions.

Force est de reconnaître que c’est un échec : ouverture très lente, voire bloquée de la page d’accueil, contournement par les usagers (on veut GOOGLE!!!), inutilité de 80% des onglets thématiques.
Conclusion : à conserver pour des travaux pédagogiques uniquement si c’est possible, par exemple en accompagnement personnalisé pour faire sa page d’orientation). Un exemple très positif de médiation documentaire sur ce support entre 2 classes a été présenté en M22, encourageant et pédagogiquement transférable.

Pour ce qui est du contenu de l’onglet « actualité » et « documents d’activité» (notre « vitrine »), les données sont transférables sur un outils plus souple et plus accessible. On peut intégrer à leur place un Pinterest bien ciblé. On verra avec e-sidoc s’il nous donne satisfaction.

Autre point de satisfaction : le blog lecture continue sa progression, mais s’il reste un outil de promotion des actions autour du café-lecture (ouvert à des publics extérieurs, lectorat de proximité, partenaires), il sera prochainement intégré au portail e-sidoc également.

.

 

L’axe de développement (Cf. le projet pédagogique 2012-2013) repose cette année sur la mise en place et la personnalisation d’e-sidoc. Il répond à certaines de nos attentes :

  • - une meilleure visibilité et une simplification des accès
  • - l’accès à la base documentaire
  • - un recentrage de l’info  du CDI CDR,
  • - des sélections thématiques pour remplacer les onglets Netvibes les plus utilisés : une majorité des onglets, très fournis (trop?), n’est pas consultée.
  • - des revues de presse plus attractives (nos photos de magazines « revue de presse expresse » sont d’assez mauvaise qualité)

Donc un gain de temps prévisible et surtout un accès plus aisé (l’ouverture de Netvibes en classe est une calamité!)

A terme, il remplacerait le blog (Boite à outils) et le portail Netvibes, qui demeurera, vraisemblablement, un outil pédagogique enrichi par les travaux de classe.

Par contre : il est dommage que, sur e-sidoc, les liens vers les blogs pédagogiques, les albums photos, les outils du web 2.0 ne soient pas illustrés (codes embed possibles?), et on regrettera l’uniformisation avec tous les CDI, sans pouvoir ajouter des rubriques personnalisées ou des images dans la barre latérale. Ni des présentation des outils de veille type scoop.it. On espère des mises à jour sur ces points.

Autre question : on ne sait pas du tout ce qu’on fera de toutes les pages du blog d’actualité qui présentent des outils (comment faire un diaporama, un movie maker, etc).

On perd également le caractère « carnet de bord du CDI » dans son intégralité (pour faire des bilans d’activités notamment)

Sur les travaux des élèves et les blogs pédagogiques, on continue et on attend l’ENT, dont personne n’a encore prononcé le mot en 2012 !

Dernier élément : L’accent est mis davantage cette année surla veille documentaire : partage d’onglets ou social bookmarking avec Diigo et surtout Pearltree développement de Scoop.it, démarrage d’un Jog the Web et Pinterest pour l’application pédagogique avec les élèves. Cette nouvelle approche risque de bien modifier l’approche des outils numériques dans les mois à venir.

.

La réflexion globale sur les outils se poursuivra en région cette année. Elle rejoint les préoccupations de chaque CDI qui a initié cette démarche de production de l’information en ligne, un débat en pleine évolution à suivre sur http://mesdocsdedoc.over-blog.com/article-faut-il-editorialiser-les-services-et-l-activite-du-cdi-sur-scoop-it-111287552-comments.html#anchorComment

et aussi http://cyberdocumentaliste.wordpress.com/tag/carte-heuristique/

 

 

EN 2013 un tableau PINTEREST fait la synthèse des outils

http://pinterest.com/cdrcarpentras/productions-numeriques-du-cdr-de-carpentras/

 

Ma carte heuristique sur MINDMEISTER en cours en 2012


Bonne année à tous

Réalisé en mars 2011, mis à jour décembre 2012
inspiré par les réflexions de houpier.blog.uhp-nancy.fr, avec mes remerciements
 
Odile Godefroy
Professeur-documentaliste
Centre de ressources LEGTA Louis Giraud 84200 CARPENTRAS SERRES

.

Notes

1L’ENT répondrait parfaitement à la plupart des objectifs de médiation numérique. Son développement est inévitable.

4id