Etats-Unis: Gaspilleurs professionnels

16 10 2009

 

Vous avez sûrement déjà vu du ciel de grandes villes américaines, avec des gratte-ciel qui n’en finissent pas et des villas à tous les coins de rue. Mais avez-vous déjà vu des parkings aux États-Unis? Oui… ce mot paraît innocent dit comme cela, mais là-bas dans une petite ville de 30 000 à 40 000 habitants, il est tout à fait normal de trouver un parking de 600 mètres sur 300, soit plusieurs centaines de véhicules. Et tout cela presque seulement en camping-cars, c’est à dire, seulement des véhicules de vacances. Sachant qu’aux États-Unis, il y a environ 400 000 000 de véhicules en service (en longueur, cela donne 40 fois le tour de la Terre), 10% des émissions de CO2 dans le monde viennent des pots d’échappement des voitures aux États-Unis.

 À Las Vegas, au milieu du désert, on peut trouver un «petit» terrain de golf avec de «petits lacs» qui consomment environ 500 000 mètres cube d’eau par an, soit la consommation annuelle d’une ville française de 10 000 habitants. Et ce genre de parcours de golf, on en trouve pas moins de 15 000 aux États-Unis. Il faut aussi compter les 600 litres d’eau par jour par habitant, comparé aux 137 litres en France.

En Arizona, dans les titanesques banlieues, la température peut monter jusqu’à 40°C. Habituellement, 18% de l’énergie américaine va à la clim, mais en période de forte chaleur, cette valeur peut monter à 40%.

Heureusement les temps changent et ils ont déjà commencé à implanter des éoliennes dans les cols et les canyons de Californie. Aujourd’hui, elles ne sont pas moins de 5 000, et produisent 3% de l’énergie aux États-Unis, qui prévoient d’augmenter cette part à 20% d’ici à 2030.

 

Mattéo



Woodstock, 40 ans déjà

16 10 2009

1969-Etat de New York-USA. Il y a 40 ans, 500 000 hippies se rassemblent près de Woodstock pour vivre 4 jours de folie. Retour sur ce qui restera pour toujours l’emblème de cette culture.

 

Michael Lang, un jeune hippie, souhaite organiser un festival musical, dont les recettes seront destinées à l’achat de son studio d’enregistrement ; Media Sound. Il voulait organiser le festival à Woodstock, patrie de Bob Dylan, pensant ainsi faire venir l’artiste. Raté. Le festival aura finalement lieu 70 km plus au sud, à Bethel.

Woodstock_redmond_crowd« Trois jours de paix et de musique. Des centaines d’hectares à parcourir. Promène-toi pendant trois jours sans voir un gratte-ciel ou un feu rouge. Fais voler un cerf volant. Fais-toi bronzer. Cuisine toi-même tes repas et respire l’air pur. » La publicité de Woodstock a séduit. Beaucoup trop.

Du 15 au 18 août, 500 000 hippies se rassemblent à Bethel, alors que les organisateurs en attendaient dix fois moins. Ils n’avaient pas non plus prévu les embouteillages monstres qui en découleraient. Le 1er soir, les barrières du site sont levées, rendant ainsi l’accès gratuit.

Les organisateurs, vite dépassés par l’ampleur que prenait l’événement, font appel à l’US Army. Leurs hélicoptères sont chargés d’amener les artistes sur scène et de distribuer de la nourriture, de l’eau et des médicaments aux spectateurs.

 

Côté musique, 32 groupes sont présents, dont les célèbres The Who, Joe Cocker, Janis Jeplin, Santana, Nash and young, Stills, Crosby, Richie Havens et Jimi Hendrix, qui interprète une version revisitée de l’hymne Américain en soutien aux Vietnamiens….

Durant le festival, il n’y a pas eu de débordements, ce qui ne serait plus possible aujourd’hui. Le bilan fait état de trois morts (une overdose, un accident de tracteur et une appendicite mal soignée) et de deux naissances.

 

40 ans plus tard, Ang Lee réalise le film Hôtel Woodstock, nominé au festival de Cannes, qui raconte l’histoire d’un jeune homme qui a besoin d’argent. Losqu’il apprend qu’un festival va devoir être annulé, il leur propose de leur louer son pré. Vous connaissez la suite… En salle depuis le 23 septembre, le film a reçu de bonnes critiques.