Prison break, L’évasion des téléspectateurs

25 10 2009

Depuis quatre ans, la série des évadés de prison a connu un vrai succès. Mais pourquoi s’arrête-t-elle à la fin de la saison 4 ?Pourquoi y-a-t-il eu une si grande baisse d’audience de la part des téléspectateurs ?

 

103_cell test_mich tattoo

Prison Break est une série télévisée américaine de Paul Schering. En France, elle parut le 31 août 2006 sur M6 et ce fut un des plus grands événements de cette année. Le nombre d’audience a eu pour moyenne 5.8 millions de téléspectateurs avec un pic de 7.5 millions.

 

Ces chiffres sont dûs à l’originalité du scénario. En effet, c‘est l’histoire de Michael Scofield, ingénieur en génie-civil, qui va tout mettre en œuvre (comme se tatouer sur le corps les plans de la prison) pour faire évader son frère accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis. Ayant participé à la construction de la prison, il va lui éviter la chaise électrique. Cette idée plaît beaucoup aux téléspectateurs car le suspense et les rebondissements sont au rendez-vous.

 

Mais, au fur et à mesure que les saisons passent, les audiences diminuent à cause d’un trop grand écartement du sujet et de la sensation de « répétition ».De plus, durant la saison 3, le docteur Sara Tancredi, grand amour de Michael se fait décapiter. Devant la colère des fans, les scénaristes se sentent dans l’obligation de la faire revenir dans la saison 4 par un rebondissement complètement improbable. Mais cela ne suffit pas à faire remonter les audiences américaines qui ont diminué de moitié (de 10 à 5 millions) ; la chaîne américaine FOX décide de cesser la diffusion de Prison Break à la fin de la saison 4.

Sébastien.

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube