Conjugaison horizontale en maternelle!

Bonjour à tous!

Quel titre! Et pourtant rien de nouveau, je vous l’assure!

Suite à des discussions avec des collègues de GS sur la conjugaison horizontale, l’une d’elles m’a donné le livre de Philippe Boisseau
qui date déjà de 2005!

1- Une base horizontale pour travailler la conjugaison à l’oral.

De nombreuses situations ont pour objectif de travailler en fonction d’un pronom. En voici quelques exemples.

-Les albums échos.

Pour aborder le je, le il/elle, ce sont des albums qui regroupent six à huit photos d’un enfant en pleine activité (motricité, activité cuisine ….)
On demande alors à l’enfant ce qu’il fait.
« J’enlève les graines de la citrouille, je coupe la citrouille en petits morceaux,  etc.. »

On peut proposer le même album un autre enfant qui utilisera le pronom il/elle.
« Il enlève les graines de citrouille, il coupe la citrouille en petit morceaux, etc… »

Pour aborder  ils/elles, nous, ces albums regroupent des photos de plusieurs enfants.
« Ils jouent au ballon, etc… »
« Nous mélangeons la pâte,  etc… »

-Injonction-conseil
Demander à un enfant de commenter ce que l’enseignant réalise pour aborder le TU.
« Tu fais le puzzle des oiseaux, tu cherches les morceaux pour faire le tour….

Voici quelques situations proposées pour aborder différents temps

-Le récit des prouesses pour aborder le passé composé.
Inviter les élèves à faire le « récit des prouesses » de chacun en demandant: « Qu’est-ce que vous avez fait, pendant les ateliers… Qu’est-ce que tu as fait, Elise? »
Idem pour un groupe: « Ils ont rangé … »

-Les projets pour aborder le futur aller (ou futur proche).
A la suite du récit de leurs prouesses, on demande par exemple: « Et la prochaine fois, qu’est ce que vous aller faire… »
« Je vais jouer avec … »  « Il jouera avec… » etc…

Il y a bien sûr d’autres situations présentées dans le livre.

Bilan: Ce livre propose de travailler surtout la conjugaison en fonction des pronoms. Si ce travail est réalisé en maternelle, c’est une base sur laquelle les enseignants de CP peuvent s’appuyer pour poursuivre une entrée horizontale de l’apprentissage de la conjugaison à l’oral et à l’écrit. On aurait alors une véritable continuité entre la maternelle et le cycle2.

-2 Une programmation que les enseignants de cycle 2 devraient connaître.

Voici la programmation présentée par Philippe Boisseau.

Petite section
Pronoms: Leur diversification est l’objectif principal de cette section.
il, elle; ils, elles; je,tu; on …
Temps: Renforcement du système à trois temps qui émerge nettement à cet âge:                        présent /  passé composé  / futur aller (futur proche)
je fais    /       j’ai fait  /            je vais faire

Moyens
Pronoms: Comme précédemment, en insistant sur je, tu.
Temps:  L’objectif principal de cette section est de sortir du système à trois temps en favorisant l’émergence de l’imparfait et travailler la généralisation du système à trois temps dans l’imparfait: imparfait/plus-que-parfait/futur aller dans l’imparfait.

Grands:
Pronoms: Comme précédemment, en ajoutant le nous, vous.
temps: Dans cette section, on peut:
-renforcer dans le récit de vie l’alternance imparfait/passé composé.
-favoriser l’émergence du conditionnel et du futur simple.
-travailler la généralisation du système à trois temps dans le futur: futur/futur antérieur/futur dans le futur.

Bilan: À poursuivre tout le long du cycle 2 pour préparer les élèves à aborder le conditionnel, le plus-que parfait … au cycle 3. Pour ma part, j’en suis loin pour certains temps…

Conclusion:
Avec ce travail proposé en maternelle par Philippe Boisseau, voici un argument de plus pour se lancer, essayer ou poursuivre une entrée horizontale de l’apprentissage de la conjugaison au cycle 2.

A bientôt!

Conjugaison et « projet d’ajustement et de clarification »

Bonjour à tous!

Voici la présentation du « projet d’ajustement et de clarification  » proposée le 14 juin 2018 sur la conjugaison.

Pour le cycle 2:
Maîtrise de l’orthographe grammaticale de base:

-Abandon des marques de temps et des personnes au profit de la terminaison.
-Abandon des régularités.
-Retour aux fameux trois groupes.

Pour le cycle 3:

-Maintien des marques de temps et de personnes!
-Elaborer des règles des fonctionnement construites sur les régularités!
-Retour des 3 groupes.

Je m’arrête là!

La présentation de l’apprentissage de la conjugaison au cycle 2 suggère un retour de l’apprentissage de la conjugaison à l’ancienne avec les terminaisons par exemple, loin de toutes les avancées didactiques en la matière et se retrouve en incohérence avec celle du cycle 3 où l’on retrouve l’étude des marques de temps, de personnes…

Aborder les marques de temps et de personnes au cycle 2 pour arriver aux terminaisons au cycle 3 aurait été plus acceptable.

Il ne s’agit donc pas d’une clarification car ces recommandations peuvent semer le doute chez certains enseignants de cycle 2 par rapport aux programmes de 2015.

Pour ma part, restons cohérents par rapport au cycle 3 en gardant l’esprit des programmes de 2015 et restons surtout cohérent par rapport aux avancées didactiques sur la conjugaison.

Il vous reste quelques semaines pour faire votre choix.

A bientôt!

Le VOUS en CP!

Bonjour à tous!

Mieux vaut tard que jamais, voici enfin l’article sur le VOUS en CP!

Tout d’abord, pourquoi aborder le VOUS en CP?
Tout simplement parce que l’on doit apprendre le son -ez en lecture au CP.
Or, si l’on parle de « fréquence d’utilisation », on utilise surtout le son -ez en conjugaison.

Aborder le son « ez » par le biais de la conjugaison semble donc pertinent.

Il est à signaler qu’il n’y a aucun verbe conjugué avec le pronom « Vous » dans le texte proposé dans la méthode Taoki.
Ce n’est pas le cas dans la méthode Léo et Léa où la conjugaison avec le pronom Vous est présent.

Comment l’aborder?

1- Comme en CE1, j’ai utilisé les consignes. Vous vous asseyez, vous vous levez, vous sautez sur place…
On peut penser aussi au jeu « Jacques a dit….  vous sautez » etc.…

2- Proposer aux élèves d’écrire vous sautez. Utilisation de feuilles A4 coupées en 3.

3-Analyse et problématisation:
Beaucoup de é, à noter un beau « ernt », aucun ez. Quel é écrire?
Vous sauté ou vousauté: 1 ou 2 morceaux?

4-Phase de recherche.
Pas de modèle dans les textes de Taoki.
Support de recherche: poésies, livres, feuilles de livres où j’ai déjà repéré des formes verbales avec vous.

Construction de ces feuilles de livres:  (voir photos suivantes)
Repérer des livres abîmés, détacher les pages.
Prévoir des gommettes de 6 couleurs différentes, une par pronom.
Repérer les différentes pronoms présents dans la page et coller les gommettes correspondants au pronoms.
Plastifier

Gommette jaune: présence du JE
Gommette orange: présence du VOUS
Gommette violette: présence de ILS/ELLES…

 

Copie des modèles sur des feuilles 1/3 feuilles A4.

5-Résolution des problèmes par analogie.

Pour le cahier outil, faire recopier les modèles dans les cases.

6-Structuration: Coloriage du VOUS qui est associé avec EZ.

Je n’ai pas distingué les 3 temps dans le cahier outils.

Règle:       » Avec VOUS, on écrit EZ sauf vous êtes. »
Modèle « vous êtes » trouvé lors de la recherche.

J’ai procédé en fin d’année  pour le NOUS de la même manière.
Règle:       » Avec NOUS, on écrit ONS sauf nous sommes. »
Modèle « nous sommes » trouvé lors de la recherche.

À découvrir l’année prochaine avec des photos de meilleure qualité.

Bilan pour cette année de CP:
À l’oral:
Les formes conjuguées au passé composé, au présent et au futur proche pour toutes les personnes.
À l’écrit:
Les marques de personnes associées à NOUS,VOUS et ILS/ELLES…
Les formes conjuguées au passé composé, au présent et au futur proche pour JE et IL.
Le é du passÉ et le ER de ce qui va se passer apRès.

À  très bientôt et bonnes vacances.

Fiches leçons humoristiques!

Bonjour à tous!

Voici le travail proposé par Christelle et ses élèves qui ont  élaboré des affiches pour mémoriser les régularités de terminaisons sur le modèle de «Monsieur S promène toujours son S en laisse » . Les voici…

Conjugaison horizontale Règles humoristiques par Christelle et ses élèves

Vous pouvez aussi découvrir le blog de Christelle: http://apprentissages21.free.fr/index.php?lng=fr

Un grand merci pour le partage!

A bientôt!

Conjugaison au CP: le chat, les chats

Bonjour à tous.

Suite au pluriel des noms, voici un peu de conjugaison en CP.

Retour aux programmes:

Au CP, l’accent est mis sur le mot (sens et forme) et sur l’observation de variations ;
le raisonnement par analogie est fortement mobilisé ; des régularités sont identifiées (marques d’accord, formes verbales).

Les élèves manipulent à l’oral les formes verbales en relation avec la structuration du temps (présent, passé, futur). Ils découvrent des régularités à l’écrit et mémorisent quelques formes conjuguées avant d’entrer dans leur étude formelle, notamment pour les verbes avoir et être.

Après un travail régulier à l’oral, voici le document que j’ai utilisé pour passer à l’écrit.

Vous avez la même situation avec un seul chat.

Quelques productions d’écrits:
Télissa:


Margot:

Axcil:

Mehdi:

Les temps proposés par les élèves sont les temps de l’oral à savoir le passé composé, le présent et le futur proche. Je laisse l’imparfait et futur simple pour le CE1/CE2

Établir les deux situations de référence:

Observations menées en 2 temps et analyse des élèves:
1) Des écrits qui ne correspondent pas à l’oral.
2) L’orthographe incorrecte de mots déjà vus: chat / sauter
3) La ponctuation.
4) Les désaccords orthographiques: problématisation, identifier ce que l’on ne sait pas écrire.

Doit-on mettre un e à « saute »?
« a » ou « à » quand on écrit au passé?

Pour le reste, il n’y a pas de problème!
Va s’écrit va, von s’ écrit von et on s’écrit on. Logique en CP!

Phase de recherche:
Étant en CP, j’ai utilisé les textes de la méthode de lecture que nous utilisons à savoir Taoki. Ce sont donc des textes connus qui permettent aux élèves de se lancer dans l’activité. En revanche, il n’y a pas de futur proche dans les textes.

Voici quelques modèles de Louis:

Pour la suite, c’est du classique!
Rappel d’un problème, affichage des modèles et le résoudre individuellement par analogie.

Attention!   Les chats sautent!    Le taux de réussite est de 2 / 12.

Ce n’est pas dû à la méthode utilisée, mais le fait que les élèves ne savent pas encore  travailler par analogie. C’était ce que je constatais déjà en début de CE1.
J’espère seulement que mes élèves de CP seront davantage prêts l’année prochaine.

Les incontournables:

Le a pour le passé composé du « Le chat a sauté. »

Le « nt » que l’on repère pour les 3 temps à la troisième personne du pluriel.
Les chats vont sauter; les chats sautent, les chats ont sauté.

Choisir le bon [é]:
é du passé
er parce que cela va se passer après, dans le futur.
Cela passe très bien auprès des élèves!
J’utilise surtout le mot après suite à l’article que j’ai mis
sur le premier site:

https://lewebpedagogique.com/conjugaisonhorizontalece1/2018/01/08/je-ilelle-au-cp-trace-ecrite/

Structuration:

Page de gauche: les modèles « leçon »  (Voir document à la fin de l’article)

Page de droite: recopier et coller des modèles en utilisant les bandes à cases.
(Cf le pluriel des noms)


Voilà ce que cela donne dans le cahier outils:

Les sujets sont coloriés en bleu.
Les marques régulières, les pièges à connaître sont également coloriés. J’utilise le code couleur qui sera mis en place au CE1 par mes collègues.

Voici l’ensemble des documents:conjugaison horizontale chat chats CP

Prochain rendez-vous avec vous et le vous au CP!  😉

À bientôt.

Le pluriel des noms en CP

Bonjour à tous!

Dans l’article précédent, je partageais un document où Patrice Gourdet présente une grille de décomposition
2017-Proprietes-verbe-Janv-GOURDET
et que l’on retrouve également dans ce document d’accompagnement
RA16_C2_3_FRA_etude_langue_Verbe_marques_de_personne_708799

Voici une proposition de démarche pour aborder le pluriel des noms en CP en lien avec l’utilisation d’une grille de décomposition.

Le pluriel des noms en CP.

Objectif : Faire construire la marque S du pluriel des noms.
Ses caractéristiques :
– Marque muette.
– Marque principale par rapport au x.

Compétences mobilisées :
Lire, écrire, textes et mots adaptés   =>  travail individuel ou par deux.
Connaître la notion de nom.  (Sert à nommer, montrer et déterminant)
Se questionner, chercher, observer, analyser : Observation réfléchie de la langue.

Matériel :
Vidéoprojecteur  / images photocopiées pour la mise en situation.
Une grille de décomposition pour isoler les lettres et repérer la marque S du pluriel des noms.
                  

Mise en situation :
Écrire des noms au singulier et au pluriel à partir d’images.
(Support individuel)

Pluriel des mots présents dans la méthode Taoki (canari et chat) ou dans un poème (tomate)
un     canari                                   des   canari
le       chat                                      les    chat               ( t muet => chaton)
une     tomate                                des   tomate              (mot élastique)

Réponses attendues : Absence de la marque du pluriel puisqu’elle ne s’entend pas.

Si le s ou autre chose apparaît chez l’un des élèves:
Questionnement : Certains ont changé le nom. D’autres pas.
Le nom est-il modifié quand on l’écrit au pluriel ?   (Situation de référence)

Si rien n’apparaît, proposer :
                      un animal                            des animal   /  des  « animo « 
Questionnement : Certains ont changé le nom animal en « animo ».
C’est effectivement « des animaux ».
Aviez-vous changé les autres mots ?
Si non, pourquoi ?  Est-ce logique si l’on change par exemple animal en animaux?

Problématisation :  Est-ce que les noms changent quand il y en a plusieurs, quand il est au pluriel ?
Comment le savoir ?

Recherche : Vous allez chercher des noms au pluriel dans vos textes pour avoir des modèles.  (Textes Taoki, poésies ….)
Les ….   Des ….
Écrire les noms en lettres d’imprimerie comme tout à l’heure.

Une règle d’or : recopier sans erreur, sans oublier ou rajouter des lettres.
Faire vérifier par son voisin.
Découper les cases non utilisées.

Mise en commun : Affichage des modèles. Faire écrire les chats à l’aide des modèles.
Si le S apparait chez quelques élèves, leur demander d’expliciter ce choix.

Si le S n’apparait pas : Aligner les « modèles » sur la droite permettant de mieux visualiser le S. Refaire écrire les chats aux élèves en observant de nouveau les modèles.

Si le S n’apparaît toujours pas, ce qui peut être le cas, expliciter aux élèves le choix de rajouter un S par analogie aux modèles.

Bilan / Structuration                  Tous les modèles ont un S.
Quand on écrit un nom au pluriel, on lui rajoute un S.

Code :                    S entouré en rouge => bulles d’accord.

Faire rajouter un S à des canaris, des chats, des tomates.
Utiliser les chutes de cases.
2 cases  serviront à recoller la troisième où l’élève aura écrit un S entouré en rouge.

Un moyen de ne pas l’oublier : les mots outils     des, les, mes, tes,    se terminent aussi par s.

Trace écrite:

On s’appuiera ensuite sur ce travail pour observer les verbes avec ils/elles.

A bientôt!

 

Enseigner le verbe à l’école.

Bonjour à tous !

Enseigner le verbe à l’école.
Rentrée 2016
Quelles finalités ? Quelles organisations ? Quelles démarches ?
Mercredi 11 janvier 2017
Patrice GOURDET

2017-Proprietes-verbe-Janv-GOURDET

Document à découvrir dans son ensemble.

Voir page 18, un outil pédagogique spécifique:
Une grille de décomposition du verbe conjugué
pour isoler les lettres et repérer les différents graphèmes.

Illustration dans les prochains articles.

À très bientôt.

Qu’est-ce que la conjugaison horizontale?

Bonjour à tous,

Qu’est-ce que la conjugaison horizontale?

Voici un document rédigé par le Groupe départemental Maîtrise de la langue et prévention de l’illettrisme de la Vendée.

COMMENT_STRUCTURER_LES_LECONS_DE_GRAMMAIRE_DU_CE1_AU_CM2_(programmes_2016)

Je souhaite revenir sur l’une des définitions données dans le document:

« Approche analogique horizontale (en conjugaison)
Se dit quand le rapprochement, la comparaison des formes de conjugaison se fait à travers des verbes différents soit au même temps, soit quelquefois à des temps différents.
Exemple d’analogie horizontale, la présence du – nt à la 3ème personne du pluriel dans différents temps : ils ferment, ils boivent, ils courent, ils vont, ils prenaient … « 

Je la modifierais de la façon suivante:

Approche analogique horizontale en conjugaison.
Se dit quand le rapprochement, la comparaison des formes de conjugaison à la même personne se fait à travers des verbes différents à tous les temps.

Exemple d’analogie horizontale, la présence du – nt à la 3ème personne du pluriel à tous les  temps : ils ont fermé, il chantaient, elles attendent, les enfants vont jouer, les dames marcheront (Cycle 2), ils finirent, ils viendraient, qu’elles prennent, etc…(Cycles suivants)

En revanche, dans la démarche que je propose, on établit  une liste analogique pour chaque temps avant de passer à une analogie horizontale.

Mais je me trompe peut-être?

A bientôt!

Document à découvrir…

Bonjour à tous!

Voici un nouveau document sur la conjugaison de Stéphane COLOGNESI.

COLOGNESI2009Conjugaison

Il présente:

1) Les compétences à développer lorsqu’il est question de conjugaison.

2) Des principes didactiques à développer.

3) Une illustration pratique.

J’aime en particulier la description du rôle de médiateur de l’enseignant qui doit avoir à l’esprit que « le but n’est pas le produit fini, mais bien le travail des stratégies et des démarches mises en œuvre tout le long du cheminement » avec les élèves.

Un document à découvrir dans son ensemble avec un lien évident avec la conjugaison horizontale.

Je vous souhaite une bonne découverte.

À bientôt!

La conjugaison horizontale « light » au cycle 3.

Bonjour à tous.

Lors d’une présentation de la conjugaison horizontale, un collègue me précisait que l’on fait produire des textes dans lesquelles les élèves doivent utiliser, gérer, plusieurs personnes au cycle 3. Ceci est également valable au cycle 2.

Comment articuler la démarche horizontale avec la mise en place de productions d’écrits qui impliqueraient plusieurs personnes?

Je commencerais l’année scolaire comme je l’ai proposé dans l’article suivant:

https://lewebpedagogique.com/conjugaisonhorizontalece1/2017/07/20/conjugaison-horizontale-au-cycle-3-proposition-de-demarche-pour-la-premiere-periode/

Cette proposition permettrait de mettre en place (pour les CM1) ou revoir (pour les CM2) les temps du cycle 3 comme le conditionnel par exemple.

Cette proposition permettrait également de mettre en place, ou revoir, la méthodologie pour trouver les lettres e/ds et s pour le présent avec JE. Et ce n’est pas un luxe!

A partir de cet instant, il serait possible de travailler la conjugaison horizontale indépendamment  des productions d’écrits comme on peut le faire quand on  étudie l’imparfait dans le cadre de la conjugaison verticale.

Cependant, je vous invite à garder la démarche de résolution de problèmes.

Première étape:
À partir des modèles avec je, les transposer avec un autre pronom afin d’établir la situation de référence.

Deuxième étape: Identifier ce que la classe ne sait pas.

Troisième étape: Recherche.

Quatrième étape: Résolution des problèmes pour chaque temps.

Cinquième étape: Structuration et fiche « outil ».

Cela ne devrait pas prendre trop de temps. Peut-être une semaine ce qui vous permettrait de garder du temps pour les productions d’écrits.

Pour ceux qui  hésitent  à se lancer dans la conjugaison horizontale, je vous invite à tenter cette démarche « light » en fin d’année, histoire d’essayer.

À bientôt!

PS: « Light » ne veut pas dire un enseignement au rabais! Je le précise pour certains.    😉

Nouveau document … C2 ou C3?

Bonjour à tous !

Voici un nouveau document proposé par l’inspection de l’éducation nationale de Marquise.

http://ienmarqise.etab.ac-lille.fr/files/2013/10/synth%C3%A8se-grammaire-conjugaison.pdf

Bien qu’il soit pour le cycle 2, la présentation d’un tableau partiel  pour le pronom personnel « JE » des régularités pourrait inspirer les collègues du cycle 3 pour une éventuelle trace écrite.

Du coup, je vous propose l’affichage d’un collègue du cycle 3 en cours de réalisation.

À bientôt!

Le -e- des verbes en -er au futur simple ….

Bonjour à tous!

Problème généralement rencontré au futur simple:
l’oubli du – e – par les élèves à l’écrit.

je jourai   j’oublirai

Doit-on enseigner
la forme -erai pour les verbes en er et -rai pour les autres verbes avec JE
ou
la forme -rai pour tous les verbes avec JE ?

Le futur simple : la marque du temps R + la marque de la personne
et ceci est valable pour tous les verbes.

Mon choix:              R+ marque de  la personne pour tous les verbes.
car c’est la règle générale.

Mais comment aider les élèves à ne pas oublier le – e-?
Comment aider les élèves à « entendre » ce – e- pour pouvoir l’écrire?

Je vais partir de la même problématique que l’on rencontre en CP pour l’écriture des mots pour lesquels on n’entend pas le e final à l’oral!

Exemples:  malade / tablette / tartine

Voici une piste, celui de l’élastique, entendue lors d’une animation pédagogique sur Lille en fin d’année.

Il s’agit d’allonger la prononciation du mot pour faire entendre le -e.
C’est un moyen que l’on peut enseigner!

« maaaaaalaaaaaaaadeeeeeeee »

Du coup, on peut reprendre ce même principe (transfert de procédure)  pour le futur simple en accompagnant les élèves dans cette démarche,

« Je     jouuuuuuuueeeeeeraiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii »

avec l’objectif de préparer les élèves à entendre le « e » des verbes en -er au futur simple. On pourrait travailler dans ce sens dès le CP et en CE1.

Exemple:  Il jouera avec son frère.  

« Il jouuuuuueeeeeraaaa avec son frèèèèèreeeeeeee. »
                              

En fait, c’est identique pour le présent!

Il maaaaaaaaaaaarcheeeeeeeeeeeee

Je maaaaaaaaaaaarcheeeeeeeeeeee

Résultats en début de CE1 avec le retour de mes collègues.

À bientôt.

😉 PG

Je, il/elle au CP : trace écrite.

Bonjour à tous.

Avant de parler de la trace écrite, je reviens sur le choix annoncé de commencer par JE.
En fait, par rapport à la méthode de lecture que nous utilisons à l’école, à savoir Taoki, il est plus facile de commencer par la troisième personne du singulier surtout avec la description ritualisée du poster.

Par conséquent, j’ai abordé en conjugaison le  je  et  le  il/elle  en même temps à l’oral.

Rappel des situations:

-Le powerpoint / projet « potager »

Conjugaison horizontale JE au CP passé composé-présent-futur proche

-Les séries d’images (je ou il/elle) que les élèves tirent au sort. Chaque élève conjugue alors son verbe à l’oral. Le fait de travailler avec un CP à 12 le permet facilement.

supports JE CP

Mes élèves sont capables d’employer le passé composé, le présent et le futur proche.

Pour le futur simple, je reprends les images en travaillant l’opposition futur simple / futur proche.

Pour l’imparfait, je l’aborderai à travers les lectures d’albums.

Autre situation pour aborder l’oral: faire décrire des actions très simples.

Exemple: Monter sur un banc et sauter.

1ère situation: Un élève se présente devant un banc et  dit ce qu’il va faire.
=> utilisation du JE

Je vais monter / je monte / je suis monté
puis
je vais sauter / je saute / j’ai sauté.

L’avantage de proposer ce type d’enchainement d’actions est l’utilisation des auxiliaires être et avoir pour le passé composé.

2ème situation: Un élève se présente devant le banc mais ce sont les autres élèves qui parlent. Transposition  je => il/elle/prénom

elle va monter / elle monte/ elle est montée
puis
elle va sauter / elle saute / elle a sauté.

À faire régulièrement dans n’importe quel domaine!

EPS: je vais plonger, je plonge, j’ai plongé etc..
Maths: elle va tracer, elle trace, elle a tracé etc ….
Musique: je vais frapper, je frappe, j’ai frappé …
Lors d’un déplacement: il va traverser; il traverse, il a traversé…

Le but recherché est de faire de la conjugaison
à dose homéopathique!

La trace écrite!

Voici les trames que j’envisage sur deux pages pour JE et IL/ELLE.

Conjugaison horizontale Cahier outil CP IL ELLE et JE

Pour l’instant, c’est l’organisation. La construction se fera avec les élèves.
Page de gauche: distribution des images dans le désordre, trier en fonction du genre masculin/ féminin.

Page de droite: recherche de modèles dans les textes. Tri puis collage.
Je le ferai courant janvier et proposerai quelques photos pour illustrer la démarche et le résultat final.

À souligner que je n’utilise pas

passé / présent/ futur
mais plutôt
Avant / Moment où l’on parle, où l’on écrit / Après.

C’est une réflexion à mener par rapport à la problématique de la valeur des temps.

Voici 2 articles sur ce sujet que je mets à votre disposition:

Le premier est de Carole Tisset:
Le temps des verbes méfions-nous Carole Tisset

Le second est de Patrice Gourdet:

« Figer des époques que l’on nomme passé/présent/futur ne permet pas comprendre la valeur des temps » 

Quelques modifications seraient donc à apporter aux fiches outils proposées sur le site pour ne pas figer les élèves dans une représentation qui sera un obstacle au cycle 3.
À méditer!

À très bientôt!

Nouvelles fiches outils pour débuter 2018.

Bonne et heureuse année 2018!

Commençons cette nouvelle année par le partage. Voici des nouvelles traces écrites que vous trouverez chez Azraelle et la Tanière de Kyban.

Pour Azraelle, voici la LAM (Leçon A Manipuler)  pour le TU. Voici le lien:
http://ekladata.com/1L92Vl3tFCR5g6hWTNlULXJmKn4/conj-horizontale-avec-TU.pdf

Côté La tanière de Kyban , on vous propose un mémo porte-clés en français en étude de la langue pour le CE2.

Voici la partie conjugaison:

Je vous invite à découvrir la totalité du porte-clés:
http://taniere-de-kyban.fr/2017/memo-porte-cles-francais-edl-ce2

Voici donc des supports bien différents! Il en existe peut-être d’autres???

Je vous souhaite encore une

A bientôt!

Le JE à l’oral en CP.

Bonjour à tous!

Voici un exemple de support pour travailler la conjugaison à l’oral en CP.

Conjugaison horizontale JE au CP passé composé-présent-futur proche

Vous pouvez également vous en servir en CE1.

La première diapositive est un film réalisé en classe à partir d’une situation vécue. Vous pouvez bien sûr changer la vidéo!

Ensuite, des images sont proposées  pour travailler le présent avec d’autres verbes.

Pour le passé, le mot « Hier » apparaît devant la photo.Le passé composé sera utilisé par les élèves.

Ensuite, le mot « Demain » remplace le mot hier. Les élèves parlent au futur en employant spontanément le futur proche.

J’ai  refait la séance ce vendredi matin. Voici un enregistrement:

Pour finir cette deuxième séance, j’ai donné à mes élèves l’imparfait et le futur simple.

On repartira lundi sur le même powerpoint mais les mots « Hier » et « Demain » seront  en 2 couleurs:  rouge/rose et  jaune/orange pour suggérer l’emploi des 4 temps.

Conjugaison horizontale JE au CP à tous les temps

Bien entendu, les termes passé composé, imparfait, futur simple et futur proche ne sont pas donnés.

Par la suite, les mots « Hier » et « Demain » seront remplacés par d’autres indicateurs de temps: la semaine dernière, l’année prochaine ….

Prochain rendez-vous: la trace écrite.

À très bientôt!

Il, elle pour le cycle 3.

Bonjour à tous.

Et après le JE au cycle 3?   IL/ELLE !

Deux options s’offrent à vous.

Rechercher une production d’écrits pour aborder IL/ELLE .

Réalisation d’un récit au passé pour étudier en parallèle  la valeur de l’imparfait / passé simple par exemple.

Exemple de proposition:
http://pedagogie-nord.ac-lille.fr/IMG/pdf/cm2-ecrire-au-passe-simple-a-partir-d-une-vignette.pdf

La situation d’écriture consiste à décrire une action longue (à l’imparfait) à partir d’une vignette, et de proposer ensuite une action brève (au passé simple) introduite par des mots clés comme « soudain », «d’un seul coup », «d’un coup », «brusquement »

Le choix des vignettes sera primordial.
Il faudra les sélectionner pour avoir uniquement des personnages seuls.

Déroulement:
1) Mise en situation, production d’écrits.
2) Lecture de quelques écrits, quels sont les temps utilisés, pourquoi changer de temps => valeur des temps.
3) Écrire comme … à l’imparfait, au passé simple … et proposer de transposer aux autres temps connus afin d’établir la situation de référence.
4) Observation de la situation de référence et identification de ce que la classe ne sait pas, problématisation.
5) Recherche de modèles.
6) Résoudre les problèmes pour chaque temps.
Attention pour le présent!  On retrouve la même démarche pour trouver
e,d ou t.
Pour le passé simple,  a / t .
7) Observation des marques de personne pour l’ensemble des temps pour arriver à  il / elle  => d,a,t,e

OU  (si vos élèves ont déjà vu ceci en ce1/ce2)

Vérifier si les marques   d,a,t,e    pour il/elle/le chat/ la poule  déjà découvertes au cycle 2 sont toujours les mêmes.

Après IL, ELLE
Il prend date et à partir de maintenant
Il terminera le verbe par d, a, t ou e.

Transposer des verbes conjugués avec JE
=>  il / elle / un garçon/  Virginie ….

Cette option permet de gagner du temps mais elle est totalement décrochée.

A partir des écrits, établir la situation de référence puis recherche, résolution de problèmes, structuration il/elle => d,a,t,e.

Si vous avez des propositions, une expérience à partager au cycle 3, n’hésitez pas à me l’envoyer.

A bientôt.

Pour commencer en CP…

Bonjour à tous!

Je vous propose de débuter par le JE mais on peut commencer par IL/ELLE.

Voici quelques pistes:

Première mise en situation possible en utilisant  des vidéos ou des photos  prises lors d’un projet.

Exemple: Plantation de graines / projet « potager ».

Je prends du terreau.            Je sème des graines.

https://youtu.be/xHjb_9D5KkA

Deuxième élément déclencheur possible lors de l’étude du son
[ l ]  avec la méthode Taoki.

Voici le poster proposé pour l’étude de ce son.

On focalise sur cette partie du poster.

Je regarde une photo.

3ème piste pour aborder le je: Les consignes!

http://www.fiche-maternelle.com/affichage-de-toutes-les-consignes.html

Projet: Illustrer les consignes avec des photos réalisées avec les élèves.
Consigne =>  Photo => je ….
Réaliser une prise vidéo pour chaque photo.

« Je colorie, je relie, je trace … » qui sont prononcés par les élèves au moment de la photo, de la vidéo => le présent.

Proposer d’autres supports:
 

Voici un ensemble d’images à imprimer et plastifier par exemple.

supports JE CP

Vous pouvez aussi fabriquer d’autres images avec les élèves.

Premier bilan: Utilisation du JE au présent.

Et les autres temps?

Proposer les images le lendemain en demandant aux élèves de commencer par hier.
=> utilisation du passé composé.
Réaliser des enregistrements.
Faire écouter les enregistrements et les comparer avec les enregistrements au présent.

Pour faire émerger l’imparfait, essayer de faire utiliser le verbe vouloir.    je veux =>   je voulais
Sinon, le donner.

Pour le futur, proposer de commencer par « Tout à l’heure », « Demain »

Voir si le futur simple et le futur proche apparaissent.
Sinon donner le temps qui n’est pas apparu.

Important!  Séance à travailler tout le long de l’année.

Termes à donner:                   passé    /   présent    /   futur
Code couleur envisagé:         passé   /   présent   /   futur

Les termes passé composé, imparfait, futur simple et futur proche sont bien sûr pour le ce1.

Reste à mettre en place un support pour le cahier « outils ».

A bientôt pour la suite.

La conjugaison horizontale en CP!

Bonjour à tous!

En CP cette année, je n’oublie pas la conjugaison horizontale. De nombreux enseignants soulignent l’importance de l’oral dans l’approche de la conjugaison. Il faut d’abord savoir dire correctement un verbe conjugué pour pouvoir l’écrire.

L’objectif sera donc de préparer mes élèves à la conjugaison horizontale (sachant que mes collègues de CE1 et CE2 utilisent la conjugaison horizontale) dans le cadre des activités orales et de leur donner des modèles pour la production d’écrits.

Dans l’école, nous utilisons la méthode « Taoki et compagnie ».
Si côté lecture, la méthode fonctionne bien, côté étude de la langue, je suis moins emballé.

Il est à signaler par exemple que les points de grammaire abordés  n’apparaissent pas explicitement dans le manuel.

Exemple: Reconnaître un verbe conjugué. page 70/71

En feuilletant quelques spécimens, je suis tombé sur la méthode de lecture « Léo et Léa » .

Le contenu proposé en construction de la langue est impressionnant!
Sujet/verbe, pronoms, verbes du 1er groupe au présent et à l’infinitif, passé simple, impératif… et ça se voit dans le manuel!

https://www.belin-education.com/leo-et-lea-cp#feuilletez-des-extraits

Exemple:   sujet / verbe   page 28.

Sujet / verbe   ou    Sujet / prédicat?    Très intéressant!

Ils abordent le JE lors de l’étude du [j], le NOUS lors de l’étude du [ou].  Pourquoi pas!

En revanche, tout est au présent!

Cas du passé composé!

Alors que le présent, le futur, l’impératif, le passé simple, le participe présent, il va + infinitif ( le futur proche ) sont clairement expliciter  dans le sommaire, rien sur le passé composé!

Étrange sachant que ce temps est  important à l’oral.

Même constat pour Jean-Christophe Pellat.
« On peut s’étonner qu’un temps fréquent à l’oral comme le passé composé ne soit pas mentionné alors que le passé simple, temps par excellence de l’écrit est préconisé aux 3èmes personnes. »
Les programmes de 2015: des avancés grammaticales et didactiques.
Le français aujourd’hui n°198. Nouveaux programmes et étude de la langue. Armant Colin

Étrange quand on observe plus précisément les pages 17, 18 et 19 du manuel « Léo et Léa ».

Mais j’avoue que l’ambition affichée par ce manuel m’interpelle!

Pour conclure:
Il reste à trouver des situations de découvertes, des comptines, exploiter toute situation intéressante et à formaliser tout cela dans un cahier outils en lien avec la conjugaison horizontale.

Cet article s’intitule la conjugaison horizontale en CP.
Mais on peut l’envisager dès la maternelle! Une collègue y travaille!

A très bientôt!

Nouveaux programmes et étude de la langue. Extraits choisis…

Résultat de recherche d'images pour "Le français aujourd'hui Nouveaux programmes et étude de la langue"

Le français aujourd’hui.  Ed Armand Colin
Nouveaux programmes et étude de la langue.    Septembre 2017

Enseigner la morphologie du verbe autrement.
Comment dissocier et travailler marques de personnes et de temps?
Patrice Gourdet / Pauline Laborde

Quelques extraits choisis avec de légers commentaires!

Les tableaux de conjugaison par Ferdinand Brunot (1908-1909)
« Un océan de formes où l’enfant se débat sans savoir à quoi sert tout ce matériel immense. »    
J’aime.      

« Tout semble indiquer que la méthode d’enseignement de l’orthographe du verbe traditionnellement pratiquée avec une approche verticale des verbes conjugués,  est à reformer à l’école. Face à une démarche de mémorisation décharnée qui se voudrait exhaustive mais guère efficiente, il semble temps de réinterroger l’approche et  l’apprentissage de la conjugaison à l’école. »
Une mémorisation démesurée et même inefficace  – Carole Tisset

« L’heure semble venue de réfléchir différemment, de partir de l’élève et de ses conceptions, de ses connaissances comme de ses méconnaissances. »
Situation de référence!

« Le mot clé des programmes de 2015 en orthographe du verbe est régularité. Observer, réfléchir et dégager les régularités sont donc des principes à intégrer sur le plan pédagogique comme le préconisait déjà B.Couté il y a 40 ans (1977). »
ORL et principe « des régularités » qui date finalement!

Marque du temps pour les temps simples : ai/i pour l’imparfait, r pour le futur.
Marque de personne: e-x-s-ai pour je, s-x pour tu, d-a-t-e pour il/elle, ons-mes pour nous, ez-tes pour vous, -nt pour ils/elles.

« Il semble au regard du travail mené dans cette classe de CM2, que le travail sur les marques de personne est très pertinent et permet aux élèves d’isoler, d’identifier et de comprendre ces marques terminales facilement repérables et très régulières. »
C’est également le cas pour des élèves de CE1 et de CE2.

« Cependant, cela suppose de lever quelques obstacles du côté des enseignants dont l’acceptation de manipuler ensemble des verbes conjugués à des temps simples différents.Cela semble, pour certains, complexe à surmonter, car l’imprégnation d’une entrée temps par temps est très prégnante. »
Certains n’y arriveront pas  (CGM, TL, …) mais vous, pourquoi ne pas essayer si vous avez un peu de courage!

L’accord du verbe aux cycles 2 et 3: posture réflexive et médiation entre pairs.
Cécile Avezard-Roger /Isabelle Thomas

« Cette attitude réflexive sur la langue écrite amène à reconsidérer le statut de l’erreur, qui ne doit plus être vue comme une « faute », mais bel et bien comme un objet de réflexion conduisant au progrès (Haas 2004; Chiss et David 2012) »
Situation de référence.

Encourager la posture métalinguistique des élèves de cycle 3: Pourquoi? Comment?
Lionel Audion

« Les élèves deviennent des apprentis-chercheurs. »

 Petit résumé d’une démarche pour aborder le futur.
1) Les élèves collectent à l’avance des mots, des phrases correspondant selon eux au prochain projet étude: le futur.
2) Par groupe, tri  des éléments trouvés.
3) Bilan: 4 futurs!
Les plus fréquents sont périphrastiques: Dimanche prochain, on va aller à la mer.  (Voilà le futur proche!)
Viennent ensuite les futurs simples: Dimanche on ira à la mer.
Il y a enfin les présents en fonction du contexte temporel : Dimanche, on va à la mer.
La perle rare trouvée éventuellement par les élèves: le passé composé.
J’ai bientôt fini mes exercices.

« A partir de ces tris, l’enseignant pourra faire réfléchir les élèves sur les façons d’exprimer le futur aujourd’hui, selon les situations ou l’éloignement dans le temps. »

« La séance de conjugaison sur le futur simple ne viendra que dans un second temps. »

 Il serait intéressant de mener cette recherche dans le cadre de la conjugaison horizontale après l’étude d’au moins 2 personnes en CM1 / CM2.
Là se pose le problème au cycle 3 d’articuler une entrée « verticale » loin de nos représentations (futur avec futur proche/futur simple/présent et passé composé) avec l’entrée « horizontale ».

« Pour conserver trace de ce travail, la tenue d’un cahier de chercheur » (par groupe ou pour la classe) est importante. »
Cahier de recherches!

Pour conclure:
Un livre qui explique les avancées des nouveaux programmes en ce qui concerne l’étude de la langue et  revient par exemple sur le prédicat.

N’hésitez pas à le lire!

A bientôt!

Marketing et innovation en conjugaison.

Bonjour à tous!

Innovations en conjugaison : qui convaincre en premier ?

Combien d’innovations réussissent à passer le cap des premiers
adeptes ? Très peu. Mais connaissez-vous la courbe d’adoption des innovations ? Mise au point par Francis Bourne en 1959, elle est enrichie par G.Moore en 1991. Car elle permet de distinguer les premiers adeptes des suiveurs. Comment la comprendre et l’utiliser?

Des innovations adoptées peu à peu

Cette courbe décrit le taux d’acceptation des innovations au fur et à mesure de leur apparition. En effet, certains comportements sont plus enclins à la nouveauté, alors que d’autres « attendent de voir ». Ainsi cette courbe s’applique autant à des innovations marketing ou digitales ou pédagogiques, qu’à des nouvelles idées (l’entreprise libérée par exemple). Que ce soit pour de nouveaux produits mis sur le marché ou pour de nouvelles façons de fonctionner,de penser la conjugaison,  on peut distinguer les catégories suivantes:

▪ Les innovateurs ou précurseurs sont les premiers à adopter les nouvelles idées dès leur annonce, comme la conjugaison horizontale, ou à acheter les nouveaux produits. Ils représentent 3% d’une population donnée.

▪ Les visionnaires sont convaincus de l’innovation et acquièrent rapidement les nouveautés. Ils représentent 13% des personnes concernées.

▪ La majorité précoce attend les retours des premières expériences avant d’acheter. Ou, si le message s’adresse bien à leur besoin, ils peuvent adhérer plus tôt. Représentant 34% de la population concernée, c’est sur eux que repose la réussite de l’innovation.

▪ La majorité tardive attend la popularité et la grande diffusion des produits pour les acheter. Représentant également 34%, ils assurent la continuité des ventes du produit qui vient d’être lancé ou le développement des idées nouvelles.

▪ Les retardataires sont les derniers à adopter une innovation. Représentant 16% d’une population donnée, ce sont ceux qui restent attachés à ce qu’ils connaissent.

La courbe d'adoption des innovations

Des innovations réussies

Geoffrey Moore a apporté un éclairage nouveau sur le rythme d’adoption des innovations par les différentes typologies concernées. Il a ainsi mis en évidence un passage délicat qu’il désigne par “Gouffre” et qu’il situe juste avant l’acceptation de l’innovation par la majorité précoce. En effet, nous pouvons remarquer que certains nouveaux produits franchissent ce passage délicat et arrivent dans le marché de masse par la conquête de la majorité de pragmatiques puis enfin le reste des utilisateurs potentiels. Par contre, d’autres tombent dans le « gouffre » et cessent leur développement à cette étape faute d’avoir convaincu.

Le gouffre dans l'adoption des innovations

Prenons le cas de la tablette. Archos qui, avant 2010 avait conquis les précurseurs et les visionnaires, de par sa très bonne technologie n’avait pas encore conquis la majorité précoce quand L’iPad, lancé le 27 janvier 2010, arrive sur le marché. Ainsi c’est cette population qui a assuré la réussite de l’iPad dès sa première année: les personnes qui avaient peu ou pas d’expérience de l’ordinateur mais qui souhaitaient surfer sur le Web.

Pour le gouffre, le risque existe!  Un changement de programmes à l’ancienne!

Mise en pratique

La clé de la réussite semble se situer  dans ce passage délicat. Cela s’explique par la grande différence de valeurs et des attentes bien distinctes entre les visionnaires et les pragmatiques qui représentent la majorité précoce.

Les visionnaires sont ceux sur qui repose tout lancement d’innovation : ils perçoivent avant les autres le potentiel et la nouveauté. Par contre, la majorité précoce agit à partir d’autres valeurs plus concrètes, comme :

  • Apports concrets dans leur utilisation.
    Concernant la conjugaison horizontale, il n’en manque pas sur le site!
  • Fiabilité, solidité, durabilité.
    Nous en sommes qu’au début, il faudra attendre quelques années.
    En revanche, l’enseignement de la conjugaison « traditionnelle »  ne montre pas de fiabilité, de solidité ni de durabilité pour l’ensemble des élèves. Il suffit de parcourir quelques forums sur le thème de la conjugaison!
  • Marque ou bénéfices rassurants.
    Les programmes de 2015!
  • Discours proche de leurs besoins.
    Si vous trouvez l’enseignement de la conjugaison difficile, n’hésitez pas à essayer une autre démarche, vous n’avez rien à perdre.

Il est également intéressant et préconisé d’analyser le cycle de vie de ses produits au regard de la courbe d’adoption des innovations. On s’aperçoit alors que certains clients, certains enseignants, restent attachés aux anciennes versions alors que la toute dernière innovation arrive sur le marché.

Et certains resteront attachés à leurs certitudes!
Concernant la conjugaison horizontale, ce n’est pas une « innovation » !
C’est plutôt sa mise en œuvre! 

Je ne suis pas l’auteur de cet article! Juste des petits rajouts!

Voici un article « détourné » de Nathalie Van Laeten concernant le marketing et l’innovation.
http://www.marketing-strategie.fr/2016/11/21/innovations-convaincre-premier/

Essayez de trouver votre profil concernant la conjugaison horizontale ou l’orientation proposée en conjugaison par les programmes de 2015.

A bientôt!

Précurseur en conjugaison mais retardataire dans d’autres domaines! 😉

Conjugaison horizontale ou verticale?

Bonjour à tous!

« C’est en croisant la conjugaison horizontale (pour repérer les marques des personnes) et la conjugaison verticale (pour dégager les marques des temps) que l’on permettra aux élèves de prendre conscience des régularités du système. »  Objectif CRDP

Antoine Fetet sur ce blog
La « mémorisation de marques régulières liées à des personnes » est certes recommandée par les programmes 2016, pour autant la découverte puis l’appropriation du système des temps n’est pas exclue, loin de là. Les deux approches sont complémentaires, non exclusives l’une de l’autre.
Par exemple, voici un extrait du guide pédagogique Cléo CE2 à paraitre très prochainement, pour le chapitre « Je conjugue les verbes au futur » :
———————————-
Faites repérer (et copier dans le cahier d’essais) les verbes et les sujets des phrases. Suscitez des remarques sur les terminaisons : –nt pour la 3e personne du pluriel, –ons pour la 1re personne du pluriel, présence d’un r dans les verbes exprimant le futur (nous explorerons / on soignera / il suffira / l’ordinateur écrira / les trains rouleront).

Je partage ces avis.

Cependant, vous devez commencer par l’une ou l’autre. Impossible de faire les 2 en même temps.

Si vous commencez par la conjugaison horizontale, il faudra attendre l’étude du deuxième ou du troisième pronom pour faire émerger la régularité des marques des temps.

Si vous commencez par la conjugaison verticale, il faudra attendre l’étude du deuxième ou du troisième temps pour faire émerger la régularité des marques des personnes quand c’est fait!

Normalement, les 2 systèmes devraient permettre aux élèves de prendre conscience des régularités du système.

Mais le choix initial est important.

Faire le choix de la conjugaison horizontale a plusieurs avantages:
Travailler tous les temps toute l’année.
C’est l’argument préféré de mes collègues.
Travailler dans le sens de l’écrit.
C’est le mien.
Travailler en priorité les marques des personnes tout en permettant d’identifier les caractéristiques « morphologiques » des verbes pour chaque temps en pouvant les comparer les uns aux autres.

2 morceaux / 3 morceaux, présence du ai,du  r.

Je rejoins Benoit Wautelet: La conjugaison horizontale permet un apprentissage plus efficace et plus économe de la conjugaison.

Nous n’utilisons pas le terme « plus simple ». C’est un autre système d’analyse qui diminue de manière significative une mémorisation démesurée et même inefficace. (Voir l’article de Carole Tisset Conjugaison horizontale Surtout renoncer au tableau de conjugaison BLE 91 n°25)

Je reviens sur le choix initial, de votre choix si vous tentez l’aventure.
Si vous faîtes de la conjugaison horizontale, vous devez vérifier si les premiers exercices proposés, si la première trace écrite vont dans ce sens.

C’est le cas par exemple de la trace écrite proposée par Azarelle.

DES LAM (leçons à manipuler) en conjugaison horizontale!!!

http://azraelle.eklablog.com/conjugaison-horizontale-c29004542

C’est la même chose pour les manuels et il n’y en pas beaucoup et peut être aucun.Il suffit d’analyser les exercices ou les programmations proposés.

Programmation: Manuel de CM1   « Mot de passe »  Hachette éducation
Le présent étudié lors des périodes 1 et 2.
L’imparfait en période 3.
Le futur simple en période 4.
Temps simples et composés, , le passé composé, le passé simple en période 5.

Programmation d’Azraelle:

http://azraelle.eklablog.com/programmations-progressions-repartitions-c25734238

Soyez donc vigilant dans l’élaboration de traces écrites, des exercices. Ils faut qu’ils soient en adéquation avec l’entrée choisie.

N’hésitez pas à partager! Si vous avez construit des exercices, d’autres supports dans le cadre de la conjugaison horizontale, je veux bien les partager sur le site.

A bientôt!

😉  Christelle, Azraelle, Honorine

Objectif CRPE: conjugaison horizontale

Bonjour à tous!

Dans le livre
Objectif Concours Recrutement Professeur des Ecoles Français 2018découvrez quelques pages sur la conjugaison où les auteurs font référence à la conjugaison horizontale.

https://books.google.fr/books?id=_28zDwAAQBAJ&pg=PA447&lpg=PA447&dq=conjugaison+horizontale&source=bl&ots=GcpTqMNdxf&sig=a8x58i5Xodqk3DWdqXdt5v3JbvE&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiy9-CqspHWAhVDSRoKHbfRDag4FBDoAQgsMAE#v=onepage&q=conjugaison%20horizontale&f=false

A bientôt!

Découvrir la conjugaison horizontale.

Bonjour à tous!

La rentrée approche et on cherche toujours des documents sur…

la conjugaison horizontale par exemple!

Je vous invite donc à visionner le powerpoint pour découvrir une démarche qui permet d’enseigner la conjugaison en fonction des pronoms.

Conjugaison horizontale- Comment s y prendre en début de CE1

Cette démarche est transposable en CE2.

Pour le cycle 3, ce sera l’objet d’une grande partie des articles de cette année puisque mes collègues de cycle 3 se lancent dans l’aventure.

Pour ma part, je serai en CP (à 12)  cette année. L’objectif sera de mettre en place des situations permettant de travailler la conjugaison à l’oral.

Bonne rentrée à tous et à bientôt!