Tout qui bascule…

Posez-vous dans votre canapé et imaginez-vous voiturier, mais pas n’importe quel voiturier (le genre à garer des caisses à 200 000 patates, Aston Martin, Ferrari, Lamborghini…) Bref, vous garez des bolides. Alors comment résister à la tentation d’une simple petite balade ? Je vous le demande, parce que j’avais plus la force de résister.

Le pied un peu trop enfoncé dans la pédale, 200km/h au compteur, complètement ivre. Voilà le rapport des flics qui m’ont flashé.

Moi c’est Alexandre, je suis marié à une femme formidable qui s’appelle Pénélope et nous avons une petite fille. Hier encore, j’étais voiturier, c’était plutôt sympa, mais la perte de ce permis ne m’a pas empêché de continuer à rouler et croyez moi, j’ai fini par le regretter ! Une deuxième interpellation m’a valu la prison sans date de sortie déterminée, si j’avais su se qu’il se passerait, je me serais arrêté parce que la… Je me sens très con et impuissant.

« Celle qui attend » est un livre bouleversant de Camille Zabka, elle raconte la vie émouvante d’un père loin de sa famille. Alexandre met en lumière les horreurs qu’il endure en prison, mais pour ne pas sombrer dans une déprime infernale, il décide d’entretenir un lien avec sa fille en lui envoyant le plus souvent possible des lettres.

Je n’aime pas les romans, ils sont bien souvent trop longs et ennuyeux… Mais les premières pages de celui-ci m’ont plongée dans la vie d’Alexandre, qui m’a beaucoup ému car malgré sa tristesse et son impuissance face à la distance et aux murs qui le séparent de sa famille, il a su rebondir et donner un nouveau tournant à sa vie.

 

01/20 Justine Lehning DNMADE 1 BIJ

Une réflexion sur « Tout qui bascule… »

  1. Le livre est bien écrit mais néanmoins il ne m’a pas spécialement touché.
    Le protagoniste est un homme mis en prison pour conduite sans permis avec récidive et délit de fuite, bref ne connaissant pas les textes de lois je ne peux pas affirmer que la sentence de prison est juste ou pas, néanmoins il y a bien une faute commise.
    Personnellement, et cela n’engage que moi, j’ai trouvé que le traitement du personnage nous ferait presque croire qu’il est innocent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.