Les anomalies lièes à dégustation

Vous trouverez ci-dessous une liste d’anomalies détectées suite à des anomalies apparues lors de la phase de dégustation :
– Reflux gastro-oesophagien –
Un tonus trop faible du cardia est à l’origine de certaines pathologies comme le reflux gastro-œsophagien et l’œsophagite peptique.

– Vomissements –
Le vomissement est un réflexe de défense : lorsque des aliments ont une odeur désagréable ou peuvent endommager l’estomac voire l’organisme (aliments infectés), ils doivent être rapidement rejetés. Le diaphragme se bloque alors en position inspiratoire, et les muscles abdominaux se contractent brutalement. Le duodénum se contracte à son tour, et le cardia se relâche. Le contenu gastrique est alors comprimé et rejeté violemment dans l’œsophage. Le sphincter pharyngien est forcé, le voile du palais soulevé, et le chyme alimentaire expulsé par la bouche.

Phase gastrique
La digestion gastrique est double : mécanique et chimique.
– Digestion mécanique –
L’excitation de la paroi gastrique provoquée par l’arrivée des aliments conduit à une contraction continuelle de l’estomac « proximal » pour entraîner les aliments vers l’estomac « distal ». Ainsi, l’estomac proximal a surtout un rôle de réservoir et l’estomac distal un rôle de digestion. Progressivement, les aliments se dirigent vers le pylore du fait des contractions gastriques. Durant ce trajet, les aliments sont broyés, brassés, malaxés, homogénéisés et mélangés au suc gastrique. La durée de séjour des aliments dans l’estomac est variable. Ce n’est qu’après avoir été transformés en particules de taille inférieure à 0,3 mm qu’ils peuvent traverser le pylore pour passer dans le duodénum sous forme de chyme. Alors que l’eau séjourne dans l’estomac une vingtaine de minutes, ce temps peut atteindre 1 à 4 heures pour les aliments solides (temps de séjour des glucides < protides « lipides).

– Digestion chimique –
Elle est assurée par l’ensemble des sécrétions gastriques appelées « suc gastrique ». L’estomac sécrète également une hormone : la gastrine. Suc gastrique L’estomac peut sécréter jusqu’à 3 litres de suc gastrique par jour. Le suc gastrique est un liquide clair et très acide (pH 1,5). Ses principaux constituants sont les enzymes protéolytiques (pepsines), le mucus, l’acide chlorhydrique et le facteur intrinsèque.

– Pepsines –
Les pepsines sont les premières enzymes protéolytiques rencontrées par le bol alimentaire. En milieu acide, elles scindent les protéines en fragments plus petits : les polypeptides. Les pepsines sont sécrétées par les cellules pariétales.

– Mucus –
Le mucus protège la paroi gastrique de l’acidité du suc gastrique. Il est riche en bicarbonates (HCOj). Certains médicaments comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou l’aspirine altèrent le mucus et sont à l’origine de lésions gastriques (ulcères, hémorragies).
– Acide chlorhydrique –
L’acide chlorhydrique est responsable de l’acidité gastrique. Il est sécrété par les cellules principales. Ses rôles sont multiples :
– action bactéricide (stérilisation du chyme gastrique) ;
– activation du pepsinogène inactif en pepsine actif;
– dénaturation des protéines.
– Facteur intrinsèque –
Sécrété par les cellules principales, il est indispensable à l’absorption de la vitamine B12 (qui se fait dans l’iléon terminal). Son absence est responsable de la maladie de Biermer (anémie macrocytaire).
Gastrine
La gastrine est une hormone sécrétée au niveau de l’antre par les cellules G. Déversée dans la circulation sanguine, elle stimule la sécrétion gastrique acide.

Publié par

albator113

Bonjour, Je suis actuellement professeur au collège, je m'intéresse à l'actualité du professorat. Je suis heureux de vous rejoindre et de vous proposer mes contributions sur mon blog afin d'aider les internautes à mieux comprendre les mécanismes du sport et de la nutrition et de la bonne forme. Mon blog a également pour objectif de les aider à adopter une alimentation équilibrée correspondant à leurs besoins nutritifs et énergétiques, et sans abus qui mènent souvent à la prise de poids. A très bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *