La tuerie

La tuerie

La tuerie

Auteurs : Nicolas Otero, Laurent Galadon

Éditeur : Les Arènes

Date de parution : 17/04/2019

ISBN : 9782711201006

Résumé :  A sa sortie de prison, Yannick se fait embaucher dans un abattoir. Il découvre alors un monde impitoyable où se côtoient souffrance ouvrière et souffrance animale. Il n’est pas arrivé là par hasard. Son petit frère Killian est mort quatre ans auparavant alors que celui-ci travaillait dans cet établissement…

La Tuerie

 

17 réflexions sur « La tuerie »

  1. Je n’ai pas aimé l’histoire car c’est trop violent mais j’ai bien aimé les dessins.

  2. J’ai bien apprécié lire cette BD non pas pour l’histoire, qui est quand même intéressante mais surtout pour les dessins et la manière dont elle est racontée.

  3. J’ai aimé ce livre, car je trouve qu’il fait réfléchir et questionner sur nos opinions sur différents thèmes d’actualités (défense des animaux, L214), et par la qualité du scénario bien ficelé avec un récit fluide qui nous conduit facilement à la fin du livre, les dessins collent parfaitement au scénario malgré des planches noyées dans le sang je trouve que le coloriste joue très bien avec la luminosité des couleurs notamment pour accentuer la gravité d’une scène.

  4. J’ai bien aimé ce livre, il nous montre que certaines entreprises préfèrent privilégier un bon chiffre d’affaire plutôt que la santé ou le bien-être que ses employés. Il nous parle de la maltraitance animale et aussi celle des humains comme le frère de Yannick qui se fait tuer par d’autres ouvriers. Il nous montre l’importance politique et qu’elle n’est pas toujours du bon côté.

  5. Je n’ai pas trop aimé cette BD car certes, elle montre ce qu’il se passe dans les abattoirs, il montre la vérité sur la production de la viande. Les images sont choquantes et aussi répugnantes. Ce livre m’a permis d’ouvrir les yeux sur les abattoirs, et de savoir comment sont mal traités les animaux cela me dégoute de manger de la viande.

  6. J’ai beaucoup aimé ce livre . Tout d’abord le graphisme est réel et assez détaillé ,les couleurs tel que le rouge sang montrent bien la violence de l’action. Le dialogue est simple mais assez expressif ,ont sent la peur, la douleur , ect… L’histoire est captivante il y à de l’action et on se sensibilise à la cause animal . Certains passages sont durs car on se rend bien conte de la souffrance subit par ces animaux à travers le dessin et les cris . Très bon livre , je le recommande!

  7. « La Turie », est une bande déssinée de Laurent Galadon et de Nicolas Otero. Elle raconte l’histoire de Yannick, ancien prisonier déterminer à découvrir comment son petit frère, Killian, est mort alors qu’il travaillait a l’abattoir Gourdin. Pas avancer dans son enquête il n’as qu’une solution: y travailler.

    J’ai bien aimer cette bande dessinée car elle nous fait découvrir les terribles conditions de travail dans les abattoirs, de ce fait je pense qu’elle pourrait intéresser les personé voulant travailler dans ce milieu.

  8. le personnage principale yannick a sa sortie de prison part travailler dans un abattoire. il découvre la souffrance des animaux. il se n’ai pas aller la bas par hasard car son petit frère est mort 4ans avant son embauche. Le but de yannick na qu’un but c’est de comprendre comment son frere est mort. A un certain moment il arrive a travailler dans la « tuerie » c’est la que l’on tue les animaux. Au moment de son embauche des vidéo fuite sur la condition d’abatage et d’épandage sur internet.

  9. C’est un bon livre , un livre de drame et de conflit. Il montre le quotidien difficile de ceux qui travaillent en abattoir . C’est l’histoire de Yannick qui sort de prison et qui se fait embaucher dans un abattoir où travaillait son frère qui est mort.
    Je suis partagé car il y avait des passages intéressants et des passages pas intéressants .
    J’ai découvert l’univers de l’abattoir ce que je trouve intéressant .

  10. La tuerie est un livre très intéressant mais assez violent ce n’est pas ma BD favorite car ce n’est pas mon style.
    Elle est assez étrange mais cette histoire est très « réelle » elle est triste. Pour cette BD je lui mets un 12/20 . Il y a des bons points comme des moins biens .

  11. La bande-dessinée que je préfère s’appelle « la tuerie ». Elle raconte l’histoire de « Yannick » qui sort de prison et qui veut se faire embaucher dans un abattoir, car son petit frère « Killian » y est mort 4ans avant alors qu’il y travaillait. Son seul but est de savoir ce qu’il s’est passé.
    Pour connaître la suite de cette BD je vous invite à la lire car l’histoire est captivante et pleine de rebondissements.
    Je la conseille aux fans de BD d’action.

  12. La Tuerie est une BD scénarisée par Laurent Galandon, illustrée par Nicolas Otéros et éditée par Les Arènes.

    Cette BD est sortie le 17 avril 2019 en France, elle fait 142 pages, c’est un One Shot.

    Cette BD raconte l’histoire d’un ancien prisonnier, Yannick Cluzet, ayant été embauché dans un abattoir, l’abattoir Gourdin, qui emploie la plupart des habitants de Saint-Forain et de ses alentours.
    Il y découvrira la vie dans l’abattoir et de terribles secrets…

    Cette BD m’a plu, j’ai trouvé l’histoire passionnante, car on s’accroche vite aux personnages. L’histoire nous plonge littéralement dans l’histoire, de cet abattoir sous forme de BD. Nous sommes à la fois dans le mystérieux mais aussi dans le dessin réaliste, avec des personnages énigmatiques et attachants. Le personnage principal est très attachant, du fait qu’on le suit et que l’on vie cette mésaventure ainsi que ses découvertes.

    Ainsi je le recommande aux lecteurs fans de BD mystérieuse et d’aventure de lire « LA Tuerie » car elle vous fera voyager dans un univers méconnu de la société, l’abattoir.

  13. Je trouve que l’œuvre « La Tuerie » est très intéressante de par son sujet abordé. La BD dénonce le milieu de l’industrie agroalimentaire, la violence subie par les animaux, et les violences entre les êtres humains. On suit le personnage principal Yannick, évoluer dans ce milieu, accéder au poste de tuerie, il mène son enquête sur la mort de son frère, au cœur de l’abattoir.
    La couverture de ce livre est originale, de par son coté très épuré ; et la couleur du fond rose contraste avec le titre et reste de l’ouvrage.
    Le dernier point fort de ce livre est son style graphique, rappelant un coté très réaliste de l’histoire, allant jusque dans la vie intime des personnages.

  14. Yannick sort de prison et se fait embaucher dans un abattoir, il y découvre le monde impitoyable où se côtoient souffrance ouvrière et souffrance animale.
    J’ai trouvé que ce livre était intéressant par rapport au mental des ouvriers et aux traumatismes psychologiques que ça peut leur laisser. Ce livre est intéressant mais choquant : les images de tueries des animaux sont trop violentes. Je le déconseille aux personnes sensibles.

  15. Je n’ ai pas trop aimé le livre parce qu’ il y a eu un crime.
    Il y a eu une vache couverte de sang et aussi il y a eu des morts .
    Vert la fin J ai bien aimé.

  16. J’ai bien aimé cette BD car elle parle d’une histoire qui se passe dans les abattoirs français. Les déchets et le sang des animaux avaient été déversés dans un champ, et ça m’a beaucoup choqué car ce n’est pas une histoire qu’on a l’habitude de lire.
    Je vous conseille à tous de lire cette BD car les dessins ont des couleurs vives et les personnages sont intéressants.

  17. Cette BD est très intéressante , l’histoire sort du commun, on se retrouve dans le monde professionnel, dans un abattoir. Et c’est également le cas pour les dessins qui sont plus explicites et cashs que la plupart des BD .

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.

buy windows 11 pro test ediyorum