1

Les dieux égyptiens

Posted by bsentier on 15 novembre 2009 in 1. Antiquité, 6èmes |

Les égyptiens ont adoré des milliers de dieux : ils étaient polythéistes.
Chaque ville, chaque oasis d’Égypte avaient ses dieux. Chaque dieu fait référence à un lieu précis et à une époque déterminée. La plupart étaient représentés avec un corps humain et une tête d’animal, ils portaient à la main la croix de vie et le bâton du pouvoir. Les dieux étaient très présent dans la vie quotidienne du peuple égyptien.

Les divinités égyptiennes représentent les différents aspects de la vie quotidienne de l’Antiquité : la vie, ma mort, le cycle du Nil, l’agriculture, le jour et la nuit. La religion égyptienne accorde une grande importance aux animaux : vache, bélier, taureau,cobra, vautour, chat, crocodile,ibis … Mais l’animal n’est pas adoré en tant que tel, on honore à travers l’animal le symbole, la puissance qu’il incarne. Les dieux sont à l’image des hommes, ils ont une âme, ne sont pas parfaits, se querellent, se font la guerre, se marient, ont des enfants et meurent.

On regroupe les dieux sur le modèle « père – mère – fils » c’est une triade. La triade la plus connue : Osiris, Isis, Horus.

OSIRIS – le dieu de la mort et de la renaissance, père
Il est représenté comme un homme momifié au visage vert ou noir coiffé de la couronne blanche.

ISIS – la déesse, mère
Isis est la femme d ’Osiris et le mère d’Horus, elle est la magicienne qui favorise la résurrection des morts.

HORUS – le dieu du ciel, fils
Fils d’Isis et d’Osiris, dieu du ciel et du soleil, il est le protecteurs des pharaons.Les égyptiens croyaient que les inondations, les sécheresses, les famines ou les épidémies étaient provoquées par la colère des dieux. Comme il existait beaucoup de dieux, les égyptiens consacraient énormément de temps à la prière et à la construction de temples. Ainsi, ils espéraient que les dieux allaient être satisfaits et qu’ils allaient les protéger. Ils recherchaient soutien et protection contre les forces du mal.

L’un des plus beaux mythes égyptiens était celui des funérailles. Une fois morte la personne était momifiée. Lorsque la personne était déposé dans son tombeau, les égyptiens croyait qu’elle était jugée par un tribunal divin. Les dieux décidaient si le mort était digne de vie éternelle. Pour en être digne, il fallait avoir été juste, bon et fidèle aux dieux toute sa vie. Dans la salle du jugement, on croyait qu’il y avait une balance avec deux plateaux .Cette balance servait à peser le cœur de la personne décédée. D’un côté on y plaçait le cœur et de l’autre une plume. Si le défunt avait été bon toute sa vie, les plateaux s’équilibraient et le mort entrait dans la vie éternelle. Au contraire, s’il avait été mauvais, il était dévoré par un monstre à la fois crocodile, hippopotame et panthère.

Source principale pour cet article : L’Egypte, site de Caroline FERLAND et Caroline LAFLAMME

Rosalie PARENT (5ème C)

Mots-clés :

1 Comment

Laisser un commentaire

Copyright © 2007-2014 Les échos d’une heure All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.0.1, from BuyNowShop.com.