LeWebPédagogique - Partagez la connaissance !

Des collégiens sensibilisés au développement durable

Émilie, professeure de SVT dans un collège en REP de l’académie de Grenoble, témoigne :

Le club Développement Durable (DD), qu’est-ce que c’est ?

Le club a été fondé en 2015, il s’agit d’un club ouvert à tous les élèves qui veulent devenir acteurs du développement durable au sein du collège mais aussi au niveau de la ville.
Nous nous réunissons tous les jeudis entre 13 h et 14 h.

Pourquoi avoir fondé un club dédié au développement durable au sein d’un collège ? 

Il est essentiel pour moi de sensibiliser les élèves aux grands enjeux environnementaux. Ils ont grandi dans ce contexte de réchauffement climatique, ils connaissent les mots « écologie », « environnement », « développement durable », « changement climatique », mais sans forcément comprendre les tenants et les aboutissants des enjeux.

J’accorde une grande part de connaissance et de sensibilisation au développement durable au sein de mes cours de SVT, mais cela ne laisse pas beaucoup de place aux envies et initiatives des élèves, pourtant il existe plein de ressources très intéressantes.
Très souvent, mes séances de cours se transforment en séances d’échanges, de débat, de questions-réponses. Les élèves sont très demandeurs, et je sens qu’ils aimeraient s’exprimer bien plus sur ces sujets.

En créant ce club, je voulais laisser une part d’initiative, de création aux élèves.

L’objectif, pour moi, était de leur créer un cadre dans lequel ils puissent s’exprimer, échanger, mettre au point des projets autour du développement durable.

J’étais curieuse de voir quel profil, quel nombre d’élèves s’investirait dans ce genre de club.
C’est surprenant de voir à quel point ces questions environnementales les préoccupent. De 11 à 15 ans, aucun élève n’est insensible à la protection de l’environnement. Leur enthousiasme, leur motivation et leur espoir envers un avenir meilleur m’apportent tellement, c’est très enrichissant !

Ils font preuve de beaucoup d’humilité, de respect envers la nature et sont porteurs d’une humanité bienveillante, qui fait parfois défaut dans le monde d’aujourd’hui.

À travers leurs différences d’âge, d’origine, de religion, de niveau social, ils s’unissent pour une cause commune qui les touche, cela en est presque intimidant tant cela leur paraît naturel ! Nous aimerions retrouver cette force, cette unité parmi les adultes !

Quels sont tes objectifs ?

Les objectifs du club Développement Durable sont de mettre en place, d’une part, des projets concrets à l’échelle de notre collège avec :

  • Le recyclage du papier, avec l’aide du SIDEFAGE. Nous avons équipé chaque salle d’une caisse jaune prévue pour accueillir les feuilles utilisées afin que le papier ne soit pas jeté à la poubelle mais recyclé. Chaque semaine, les élèves, accompagnés d’un adulte (professeur, agent, personnel administratif…), assurent le ramassage du papier dans tout le collège et chaque semaine la collecte permet de recycler un container de papier !
  • Le recyclage des instruments d’écriture, en partenariat avec TerraCycle. Chaque classe possède une boîte où les élèves comme les professeurs sont invités à jeter leurs matériels usagés.
  • La limitation du gaspillage alimentaire à la cantine en déposant sur une table de partage les morceaux de pain ou les desserts non consommés. Les fruits non consommés par les élèves sont directement redistribués aux récréations.

D’autre part, à l’échelle de notre ville :

  • La transformation d’un parking, juste à côté de notre collège, en un grand espace vert avec potager, site de compostage, fabrication d’hôtel à insectes et nichoir à oiseaux…

Enfin, nous menons des actions de sensibilisation auprès des citoyens de la ville. Nous avons participé à la Semaine de la Propreté ainsi qu’à la Semaine Européenne du Développement Durable. Nous avons également filmé un reportage au centre de tri de la région et la réalisé une sculpture à partir de matériaux recyclés, qui a ensuite été exposée, pour effectuer des actions de sensibilisation.

Peux-tu nous donner un aperçu de vos projets ?

Le club a réalisé une plastisphère pour le concours lancé en 2016 par le SIDEFAGE et a remporté le premier prix. La sculpture réalisée par les élèves est exposée au sein du du CIEL (Centre d’immersion éducatif et ludique) de Bellegarde-sur-Valserine.
Un reportage vidéo a également été réalisé au centre de tri de Villy-le-Pelloux en 2017, que vous pouvez regarder ici.

Avez-vous réalisé des expositions, des actions concrètes au sein de votre ville ?

  • Lors de la Semaine Européenne du Développement Durable en 2018, nous avons effectué un nettoyage citoyen d’un parc au sein de notre ville et il s’en est suivi une exposition place de la mairie des déchets récoltés ;
  • Nous avons organisé une exposition sur la place de la mairie de la ville pour sensibiliser les citoyens aux petits déchets (types mégots et sur le gaspillage de l’eau potable) ;
  • Toujours en collaboration avec la mairie, nous avons exposé une maison en bouteille plastique représentant le volume d’eau potable consommée en un jour par un foyer moyen de 4 personnes (700L) et communiqué via des affiches sur « les petits gestes du quotidien pour limiter le gaspillage de l’eau potable » et « le devenir des mégots jetés au sol ou dans les égouts » ;
  • Nous avons visité l’usine PAPREC de recyclage des bouteilles plastiques à Chalon-sur-Saône en 2016 ;
  • Et participé à une Marche pour le climat en 2018.

Toutes les photos et vidéos de ces évènements sont sur le site du collège.

2019 a été une belle année de reconnaissance de vos efforts.

À titre personnel, j’ai eu l’honneur de recevoir le « Trophée du genevois français » dans la catégorie « Environnement et développement durable », lors de la cérémonie organisée par Le Dauphiné Libéré. Ce fut une belle expérience et une formidable reconnaissance de mes projets menés avec les élèves du club.

Grâce à la mise en place des différents dispositifs cités plus haut, le collège est également en cours de labellisation E3D (Établissement en Démarche globale de Développement Durable). 

Quels sont les futures initiatives du club DD  ?

Je pense au projet « Des racines et des rêves » qui consiste à aménager le hall d’entrée de notre collège avec un arbre du « bien vivre ensemble ».

L’objectif est de redonner une seconde vie à une vieille sculpture en forme d’arbre qui pourrait abriter une multitudes de feuilles portant des mots ou des messages écrits par tous les élèves du collège, dans toutes les langues, en lien avec le « bien vivre ensemble » : solidarité, amitié, partage…

Nous avons encore du chemin à parcourir avant de rallier la communauté éducative à cette cause et plus généralement au développement durable. Toutefois, en ce début d’année, de nombreux collègues motivés proposent de nouvelles pistes. L’enthousiasme grandissant réchauffe les cœurs et fait plaisir à voir. En matière d’écologie, c’est avec persévérance et optimisme qu’on arrive petit à petit à changer les choses.

Qu’est-ce que tu préfères dans le cadre de cette activité ?

C’est sans conteste les moments uniques partagés avec les élèves, toujours très motivés à agir pour la planète. Cela fait chaud au cœur, redonne foi en l’humanité et en un avenir meilleur.

Un dernier mot ?

Merci Émilie pour cette interview. Je ne suis pas une collègue fidèle au poste mais, à la façon d’un colibri discret, je fais… et vous ?

Chacun peut, s’il le veut, donner un coup de main à Madame Terre qui est en train de s’épuiser, de s’étouffer… La communauté éducative doit apprendre les gestes qui sauvent l’humain mais aussi la planète sur laquelle elle se trouve.

Une chronique de Tara tata

Commentaires

commentaires

Un petit commentaire ?