5 conseils pour un bon CV

Un bon Curriculum Vitae est certainement la meilleure carte de visite pour quiconque souhaite entrer dans le monde du travail. Ce simple document résume l’ensemble des études, du travail et de l’expérience bénévole d’un candidat. Tout le monde peut rédiger un bon CV étudiant, même sans expérience professionnelle.

Quelle est la meilleure façon de rédiger un CV sans expérience professionnelle ?

Lorsque l’on rédige un CV sans expérience professionnelle, on risque d’avoir trop peu d’informations à inclure et donc d’être un candidat inintéressant pour ceux qui doivent analyser notre CV. Cela ne signifie pas pour autant qu’il est impossible de rédiger un bon CV sans expérience.

Dans cet article, nous allons vous montrer un certain nombre de conseils et d’astuces pour vous aider à rédiger un CV inspirant, même s’il ne contient pas d’informations sur votre expérience professionnelle.

1. Adaptez votre CV à l’entreprise pour laquelle vous travaillez.

Personnaliser son CV en fonction de son interlocuteur est la première règle, qui s’applique à la rédaction de tout CV. Essayez de comprendre les particularités de l’entreprise et du poste pour lequel vous postulez.

Cela vous permettra de faire ressortir les bonnes qualités pour impressionner la personne chargée des sélections, en mettant l’accent sur le domaine de travail qui vous intéresse.

2. Évitez de rédiger un CV trop long, concentrez-vous sur l’objectif.

Il est très probable que le CV d’une personne qui n’a pas encore d’expérience professionnelle derrière elle soit très (voire trop) court : n’essayez pas de le rendre trop long, il vaut mieux présenter les informations de manière claire et concise, de préférence sur une seule page.

Avant tout, veillez à ce que votre CV soit ordonné : les informations doivent être présentées dans le bon ordre. Tout d’abord, saisissez vos données personnelles complètes, puis vos expériences éducatives, qui constituent la partie principale d’un tel CV.

Commencez par votre diplôme, puis indiquez tous les cours et masters que vous avez suivis en Italie et à l’étranger, et n’oubliez pas de souligner toutes les compétences que vous avez acquises au cours de vos études. Si vous avez obtenu des prix et des reconnaissances (comme des bourses d’études), indiquez-les également : ils montrent votre dévouement à ce que vous faites.

Si vous avez effectué des stages, une expérience professionnelle ou du bénévolat dans le cadre de votre cursus, indiquez-les également. Même s’il ne s’agit pas de « travail » au sens propre du terme, ces expériences sont très formatrices.

Accordez beaucoup de place aux langues étrangères que vous maîtrisez ; ces informations sont parmi les plus intéressantes et les plus recherchées par tout employeur. Si vous avez obtenu des certifications, incluez-les et donnez-leur une grande importance : elles sont certainement un bon outil pour être préparé et compétent en langues.

3. Si vous devez rédiger un CV sans expérience professionnelle, concentrez-vous sur vos compétences.

Les aptitudes sont toutes ces compétences qui ne sont pas nécessairement liées à une expérience professionnelle antérieure, mais qui sont néanmoins essentielles pour définir le profil d’un candidat.

Par exemple, commencez par votre niveau de compétence dans l’utilisation des ordinateurs et des principaux logiciels et programmes, en indiquant également les certifications que vous avez obtenues.

N’oubliez pas d’expliciter les objectifs que vous souhaitez atteindre dans l’entreprise, en essayant toujours de les personnaliser en fonction de la personne qui recevra votre CV ; ce faisant, vous indiquerez également quelle contribution vous pouvez apporter à l’entreprise.

N’oubliez pas non plus ce que l’on appelle les « soft skills », c’est-à-dire toutes ces caractéristiques personnelles qui influencent et guident notre façon de gérer la vie et le quotidien, et qui sont de plus en plus demandées et appréciées dans le monde du travail.

Par exemple, les compétences non techniques sont la capacité d’entrer en relation avec des étrangers, de travailler en équipe, les compétences organisationnelles (telles que la gestion du temps) et la résolution de problèmes.

4. Incluez vos contacts

Vous devez vous assurer que le recruteur peut voir quel genre de personne vous êtes, même en dehors du travail. Par conséquent, énumérez également vos loisirs et toute activité qui, selon vous, pourrait être utile pour le poste auquel vous postulez. Par exemple, être un lecteur passionné peut être essentiel pour commencer à travailler comme vendeur dans une librairie.

N’oubliez pas non plus que votre CV doit contenir toutes vos coordonnées : numéro de téléphone, adresse électronique et liens vers vos profils de réseaux sociaux. Ceux-ci deviennent de plus en plus importants, mais veillez à ce que vos messages ne contiennent rien qui puisse compromettre votre réputation. Votre candidature en dépend !

5. Joignez une lettre de motivation

Une bonne lettre de motivation, rédigée spécifiquement pour le poste auquel vous postulez, peut être un atout et servir d’introduction à votre CV.

L’important est qu’elle soit claire et précise. Il doit donner une idée de vos centres d’intérêt, de votre motivation, de vos points forts et de la contribution positive que vous pourriez apporter à l’entreprise pour le poste auquel vous postulez.

La lettre d’accompagnement (ou de motivation) ne doit pas non plus dépasser une page ou une page et demie ; soyez concis et allez droit au but. Vous pouvez le faire !

novembre 11, 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *