Comment choisir mon 1er métier ?

Il faut déterminer rapidement vers quels métiers vous voulez aller : 1er métier/1er job et la carrière éventuelle que vous envisagez

Un diplôme généraliste type école de commerce/école d’ingénieure peut vous permettre de rentrer à beaucoup de postes aussi bien dans les entreprises privées, publiques, collectivités…ATTENTION aux concours dans la fonction publique

Un diplôme + spécialisé qui me donnera une fonction à terme d’expert et qui me permettra de changer facilement d’entreprise et de faire carrière souvent dans un secteur d’activité

Un parcours à la carte qui souvent commence par une formation

BAC+2 , assez spécialisée par exemple en vente/maintenance/comptabilité…

Mais d’autres formations bac+2 existent surement dans votre région : dans les CCI, écoles privées….

Pour bien choisir : allez voir leur site internet et regarder les résultats aux examens ( +80% parait très bien ) et l’insertion professionnelle : ces 2 critères sont primordiaux.
Exemple d’insertion :76% des diplômés d’écoles d’ingénieurs ou d’écoles de management trouvent un job en moins de 2 mois (souvent après un stage)
Ouest France (Toutes éditions) 9 mai 2012

Vous pouvez aussi apprécier les diplômes : nationaux( exemple BTS) ,inscrits au RNCP ( diplômes autres que ceux de l’Education Nationale) ,VISE (c’est un visa donné par le ministère de l’Education Nationale) .Tous ces diplômes sont gages de qualité.

Dans les nouveaux métiers : il n’y a pas forcement de validation à ce jour mais ce n’est pas pour autant qu’ils ne sont pas bien….regarder l’organisme qui dispense la formation : cela vous donnera souvent une bonne idée de la qualité du centre, de ses choix, manières de travailler…ne vous fier pas qu’aux locaux du centre, à l’accueil que vous avez eu aux Portes Ouvertes par exemple : demander des preuves : combien de promotions de sorties/type de métier/carrière/poursuite d’études…

BAC+3, niveau licence .C’est souvent une formation + ouverte, moins spécialisée et qui peut déboucher rapidement sur une fonction d’encadrement

ATTENTION, beaucoup de licences professionnelles se sont ouvertes en France depuis plusieurs années et elles ne débouchent pas toutes sur de l’emploi. (Voir l’annuaire alexguestbook.net)

Mais un diplôme BAC+3 , reste une très bonne solution : il vaut mieux le choisir en alternance(contrat de professionnalisation ) ou en apprentissage : C’est une clé d’entré pour trouver son 1er job et souvent y faire « son trou » ,c’est une vraie expérience professionnelle qui peut se monnayer et surtout c’est une réelle expérience professionnelle :je sais ce que je veux faire, ce que j’aime, ce que je n’aime pas…

La recherche_action pour la promotion de l enseignement privé au Maroc

Nous , formateurs d’enseignants , inspecteurs et professeurs universitaires, réunis en staff :
-partisans de l’esprit d’équipe, du travail collaboratif et de l’incidence de la recherche –action sur le développement des pratiques de classes (efficacité et efficience) , catalyseurs de pratiques apprenantes effectives et personnalisées ;
– attentifs aux nombreux débats et aux multiples rapports au sujet des problématiques qui caractérisent notre système pédagogique et plus précisément l’Ecole publique ainsi qu’au rôle pilote que doit jouer l’enseignement privé ;
– décidons la création d’une cellule de recherche-action au service des enseignants de langue française exerçant dans le secteur privé ;
Il est à noter que ce qui nous motive, c’est la volonté de certains opérateurs avertis , de revoir, à la perfection, la qualité des prestations dispensées par des praticiens en classes de langue française et dans d’autres disciplines ,selon la demande;
S’ajoutent à cet état d’esprit des attentes qu’une diversité de regards ( parents, visiteurs, chercheurs, associations, décideurs, ..) réitèrent incessamment pour permettre à ces établissements de former à l’excellence et par conséquent de satisfaire aux soucis de nombreuses familles qui consentent d’énormes sacrifices pour une réussite certaine et distinguée de leur progéniture .
Ce plan d’action entend promouvoir une dynamique de transformation des pratiques enseignantes ( centrés sur l’apprenant bien évidemment) , en collaboration avec des acteurs concernés pour nourrir des réflexions en vue de cerner certaines problématiques en assistant les praticiens à les comprendre pour les mettre en posture de les résoudre et s’initier à la créativité .Il prend appui sur :
-Le questionnement au sujet des objets enseignés et des modalités de leur planification , de leur gestion et de leur évaluation, en situations d’enseignement-apprentissage ;
– la recherche , « formatrice et transformatrice » , un dispositif qui escompte l’initiation à l’innovation via l’observation et / ou l’auto-critique , la distanciation , la réflexion , l’échange de points de vue , l’émission d’hypothèses , la proposition d’une résolution (adéquate , pertinente et convaincante) , l’expérimentation , la vérification au regard d’une théorie de référence ( expliquée, simplifiée et concrétisée ) , la validation et l’adoption de nouveaux modèles d’intervention et de différentiation ( sous-tendus par des approches modernes et interactives ayant fait leurs effets en formation initiale et continue des enseignants ) en situations de classes , susceptibles de mieux aider les enseignants ( volet ergonomique et socioconstructiviste ) du privé à prendre conscience de leurs difficultés et de la diversité des problèmes qu’affrontent leurs élèves (sensés être mieux outillés que leurs condisciples de l’Ecole publique) ;
C’est un plan d’action à décliner en stratégie participative interpellant différents acteurs qui soient en mesure d’harmoniser théorie et pratique selon une posture réflexive , d’être efficaces sur le terrain en apportant une certaine valeur ajoutée pour l’Enseignement Privé , de façon à faire interagir ,avec beaucoup de tact et cohérence , les trois pôles du triangle didactique.
Comme le stipule La didactique professionnelle en formation au métier d’enseignement , nous nous fixons comme objectif principal d’observer , d’analyser et de comprendre comment les enseignants du privé ( se représentent le métier d’enseigner ) construisent et développent un certain niveau de compétences professionnelles , aussi bien en situations de stage qu’en situations de prise en charge d’une classe donnée .
Proposition d’une stratégie d’intervention :
Il est question dans un premier temps :
– de solliciter l’adhésion de groupes scolaires, convaincus de l’importance de la recherche-action dans l’efficacité et l’efficience de tout système pédagogique et désireux de s’impliquer dan ce projet , après bien entendu la programmation d’exposés et de débats à ce sujet ;
– d’entreprendre des visites de classes, pour observer des pratiques de classes, engager des échanges avec des praticiens, recueillir des données relatives à des habitudes professionnelles pas toujours convaincantes ( par manque de visibilité didactique et pédagogique ) en vue de les aider à se remettre en question et à évoluer progressivement dans le sens de la perfection, vu que l’Ecole est en constante mutation.
Les domaines d’intervention ( entre autres) :
-la conception et la conduite de situations d’enseignement- apprentissage
– les conditions et le rythme d’évolution des élèves , pris individuellement ou en petits groupes ;
-la détermination de problématiques consécutives à d’éventuels dysfonctionnements d’ordre cognitifs, didactique , pédagogiques vécus et /ou constatés ;
-la définition de besoins jugés prioritaires pour une formation de qualité et personnalisée du personnel enseignant ;
-la conception d’un tronc commun de formations comportant des modules professionnels théoriques et pratiques :
– l’entrée dans le métier
– la formation à la pratique ,
-l’ébauche d’une construction de l’identité professionnelle d’un personnel enseignant engagé avec l’établissement privé ;
-échanges autour du choix d’un référentiel de compétences personnalisé, conformément aux spécificités de l’établissement demandeur de formations
– visites et analyses des pratiques enseignantes en impliquant les praticiens dans une dynamique de changement par la remise en question et l’ajustement de leurs gestes et postures professionnels ;
Objectifs :
-Concevoir une stratégie de mise à niveau :
A. En compétences disciplinaires inhérentes à la langue française
B. En compétences professionnelles, théoriques et pratiques
-Développer la dynamique à l’auto- formation
-Développer l’esprit de responsabilité et de compétitivité
-Développer l’esprit d’équipe et le travail collaboratif ;
-Aider les enseignants à forger leur identité professionnelle ;
– répondre aux attentes des professionnels de l’enseignement privé ;
-identifier les sources et les types de dysfonctionnements au niveau didactique, pédagogique et ergonomique ;
– Concevoir un plan d’action efficace et personnalisé selon les spécificités des établissements ;
– Définir des priorités en concertation avec l’administration, les enseignants et les parents (pourquoi pas avec des apprenants ! ) ;
– Déclencher un débat sur et autour de l’école privée pour relever des défis face à la mouvance de ntice et d’apprenants nouvelle génération ;
– Sensibiliser les enseignants de l’enseignant privé au management qualité au service d’un enseignement attrayant , performant , innovant, moderne et ouvert ;
– Promouvoir les assises d’ une dynamique de réforme du secteur de l’enseignement privé ;
-observation de fonctionnement du groupe-classe : conduite et animation
– recueil des représentations professionnelles des praticiens de différents niveaux et disciplines :
-formation d’ateliers concernant l’agir professionnel
– situations-problèmes et études de cas
-réflexions, échange et partage
Les champs disciplinaires (entre autres) visés par le staff
Au niveau du préscolaire
programmation de journées pédagogiques
Visionnement de modèles de pratiques de classes concernant :
– Les activités d’éveil
-Activités d’entrée dans l’oral
La comptine , objectifs et fonctionnement(
L’album , objectifs et fonctionnement
– Activités de para-lecture

– activités de manipulation , de formation et de transformation ( ajout, suppression, déplacement, permutation) ,

La chaîne orale
– développement d’habitudes auditives propres à la langue française ;
– Développement de la conscience phonologique et jeux langagiers
Préparation à l’écriture

– Le graphisme
– le puzzle
Au niveau de l’école primaire
L’enseignement-apprentissage de l’oral
L’enseignement –apprentissage de la lecture
L’enseignement-apprentissage de l’écrit ( en interaction avec le parler et le lire en situations vraisemblables qui émanent de l’environnement de l’apprenant)
l’importance du brouillon dans la maîtrise de l’acte d’écrire
N.B
Il est question d’apporter un regard nouveau sur la correction, ses objectifs et ses modalités d’application et sur la pédagogie de l’erreur
Les ateliers de lecture et d’écriture
La pédagogie du projet

-projet de classe(s)
-projet d’école
Développer et synthétiser une diversité de modèles de différentiation pédagogique et évaluer leurs impacts sur la réussite des élèves
Développer un modèle d’accompagnement sur le thème de la différentiation pédagogique
Préparer les enseignants à réfléchir sur leur pratique et à exercer une capacité d’auto-observation , d’auto-analyse et d’auto-régulation pour optimiser leurs situations d’enseignement-apprentissage et aider leurs élèves à développer leurs ressources
Les phases d’une recherche-action :
1. Identification et Analyse des problèmes
Faire un état des lieux de la réalité didactico-pédagogique en matière d’enseignement de la langue française (et d’autres disciplines selon la demande) en utilisant des outils de recherche appropriés
Faire un état des lieux de la réalité didactico-pédagogiqique en matière d’enseignement de la langue française
– un diagnostic, une analyse approfondie de la situation (au moyen de technique(s) de recherche (quantitative ou qualitative) : questionnaire,entretiens,…… ;

2- Collecte de données de base sur le problème(classification de ces données selon leur nature et leur importance) ;
3- Formulation d’une hypothèse
Il est à noter que d’un moment à un autre risque d’apparaître un problème lié à une ou des situations d’enseignement- apprentissage au niveau :
-d’un manque de motivation et d’absence d’interactions positives entre apprenants
-de contenus programmés ou présentés , de l’objectif assigné, de la nature des supports présentés ;
-du fondement et de la pertinence des pratiques de classes observées :
-Conception et préparation mentale ( analyse de la progression , officielle et progression pédagogique) ,
-représentations professionnelles des enseignants débutants,
-de la communication pédagogique dans ses différents aspects ;
-des techniques d’animation utilisées ;
-des approches théoriques investies et des possibilités de différentiation mises en œuvre ;
-des outils d’évaluations et des aides programmés en situation de remédiation
4-Conception et mise en place d’une démarche d’action
Nous entendons sensibiliser les enseignants du Groupe à une ingénierie, innovante et motivante , qui mette au premier plan des activités qui aient un sens pour les élèves et qui donnent lieu à un projet (le recours à la pédagogie du projet nous semble particulièrement adaptée aux spécificités de l’environnement , objet d’exploration.Nous pourrions éventuellement entrer en partenariat avec des organismes ou établissements Français situés au Maroc pour promouvoir les conditions d’une pédagogie d’ouverture et d’échanges qui ne peut être que bénéfique.
5- Evaluation de la démarche d’action
6- Partage de savoir , de savoir-faire et de savoir
-modalité de gestion des apprentissages
-modalités de conception et d’application de la stratégie de régulation adoptée( pédagogie de l’erreur, pédagogie de la réussite)
N.B
Il est possible de viser le collège et le lycée dans le cadre de notre projet

La formation des enseignants et l’interculturel

L’enseignant n’est pas uniquement un technicien

Tout enseignant, en plus d’un profil professionnel, doit se prémunir contre certains comportements pour que la classe soit un lieu d’entente, d’échanges et de partage.

En classe de fle:des interactions socio-linguistiques sont en jeu

La dominante interculturelle doit être un enjeu éthique dont tout enseignant doit être doté pour lutter  contre toute forme de xénophobie, de discrimination  ,de rejet ou d’ethnocentrisme. Des compétences en interculturel s’imposent alors aussi pour l’enseignant que pour l’apprenant.

L’acquisition d’une langue étrangère présente des bannières difficiles à franchir.Donc cela suppose la maitrise de certains aspects qui ne sont pas toujours en harmonie avec la langue maternelle.C’est dire que la langue cible requiert, comme le dit Galisson, un « niveau seuil de comportement qui va l’aider à comprendre des locuteurs natifs »,car on ne peut jamais dissocier langue et culture.

Certes, pour l’enseignant, la dimension interculturelle pose une certaine problématique socio-culturelle et pédagogique qu’il faut gérer sciemment.,mais constitue une force agissante pour plus de motivation, d’integration et de réussite pour des élèves étrangers.

En conclusion, pour démocratiser l’acte d’enseignement, l’acteur pédagogique doit faire preuve d’une conscience interculturelle assez lucide pour dissoudre tout agent susceptible de porter atteinte à un groupe-classe hétérogène sur plusieurs plans

Un langage pas comme les autres!

Toutes les instances gardent le silence

Manipulées à outrance ,sous l’emprise de la force

Fini l’ére des droits de l’homme,des ONG et de la sagesse

Le temps s’arrête,la terreur est à la tête

D’un monde en perte de tête

La survie est au plus fort

Les autres humains soumis à la mort

Des armes détruisent toute vie

Des avions tel un éclair survolent

Des machines soufflant le chaud et le froid

Tels des réptiles à l’assaut de leurs prois

Semant la mort ,chassant jeunes ,vieux

Eaux,électricité,verdures,musées

Des épisodes infernales se succédent

Du matin au soir,sans répi ni regret

Une politique sans coeur et sans raison

Régne en maitresse,appelant à la détresse

Des terres enflammées, des batisses en ruines

Des coeurs en abîme,des âmes en soupirs

Une véritable appocalypse!c’est le temps de mourrir

Des commandes de fusées

Des militaires dopés,avides de sang et de carnage

La raison et le sentiment ne sont pas à la page

Des voix d’acide sans âmes ni scrupules

Génèrent génoside ,pareille à des insecticides

Une nouvelle charte s’installe

Droits  à la mort,au vol et au viol

Droits à l’erreur,à la terreur

Des paradoxes déontologiques,politiques et sociologiques

Des rituels d’un monde apocalyptique

Augurent d’un monde en pleine douleur

Entrant dans une ére dramatique

La formation des enseignants :généralités

La formation des enseignants  en fls ou en fle  pose différents problèmes en didactique et en pédagogie.Ils sont de plusieurs ordres  et nécessitent une analyse attentive dans un souci de débloquer la situation.

1.Des problèmes d’ordre institutionnel:

Le plus souvents le profil des candidats qui postulent pour ce type de formation est loin de répondre aux exigences du référentiel de compétences disciplinaires.Je voudrai dire par là que les candidats au concours d’entrée en formation ne maitrisent pâs suffisamment de compétences linguistiques et communicatives pour pouvoir suivre la formation correctement et sans problèmes cognitifs.

On peut se poser la question suivante:d’oû vient ce problème?

Pour répondre,permettez-moi de vous retracez l’itinéraire de la présélection des candidats au concours de formation.Tout étudiant possédant un Deug a droit à se présenter au concours,peu importe la branche dont il est issu.Vient le concours écrit  suivi d’un entretien oral.Les résuktats obtenus sont souvent catastrophiques:même des recalés sont pris.De grâves problèmes se posent alors  dans les disciplines dispensées en fls.Le problème est d’autant plus difficile que le système suivi est modulaire.

Certes des mesures à niveau sont prises pour permettre aux stagiaires admis de suivre normalement les séquences modulaires. Une stratégie personnalisée fut adoptée.

Des tâches  de formation sont proposées aux stagiaires qui doivent bien connaitre leur profil en commettant le maximum d’erreurs linguistiques,communicatives ou méthodologiques.Et partant de leur bilant,ils essayent de définr leurs besoins,à court,à moyen et à long terme. Un planning est alors élaboré avec l’assistance du professeur -formateur qui aide le stagiaire à programmer un calendrier ,des compétences à revoir ou à enréchir,ainsi que des documents à consulter pour s’auto-corriger.

L’importance de la musique en éducation

Musique, langage catalyseur des peuples

Musique, langage de cœur

Musique, langage de douceur !

Langage des gestes, du regard !

De l’intimité, des peuples dans leurs disparités

Elle fait vibrer tous les humains de toute entité /

Qui, malgré leur différence!

Ou leur indifférence!

 Se noient dans des rythmes hautains et mondains //

 Qui les délivre de leur méchanceté et de tout mauvais instinct//

Musiques sacrées, musiques du monde, qui résonnent de partout /

Scandons des airs qui évoquent tous nos atouts!

Décrions des comportements qui génèrent rancune et amertume!

Vivons sous les auspices de l’égalité, de la fraternité//

Si différentes soient nos coutumes//

 

Musiques sacrées, musiques du monde, qui résonnent de partout /

Scandons des airs qui évoquent tous nos atouts!

Décrions des comportements qui génèrent rancune et amertume!

Vivons sous les auspices de l’égalité, de la fraternité//

Si différentes soient nos coutumes//

Elle adoucit les intentions!

Elle réduit et apaise des tensions!

Génère et renforce de nobles passions!

Mutualise nos actions!

Fraternise les nations!

Cultive tolérance et compréhension //

 

Musiques sacrées, musiques du monde, qui résonnent de partout /

Scandons des airs qui évoquent tous nos atouts!

Décrions des comportements qui génèrent rancune et amertume!

Vivons sous les auspices de l’égalité, de la fraternité//

Si différentes soient nos coutumes//

Musique, langage de paix et de concorde !

Que des instruments de tout ordre,

Nourrissent, répandent partout dans le monde//

 

Musique, bastion d’humanisme, d’euphorie!

De sublimation, de solidarité,  de bonhomie!

Qui cible hommes, femmes, jeunes ou vieux de tout âge/

Pour vivre de véritables instants d’échange et de partage //

 

Musique, cure de tous les maux, muse de toutes les âmes!

Qui au nord comme  sud s’enivrent et se pâment!

Avides de paix, de bonheur et d’horizons meilleurs!

Loin de toute contingence de castes ou de couleurs//

Musiques sacrées, musiques du monde, qui résonnent de partout /

Scandons des airs qui évoquent tous nos atouts!

Décrions des comportements qui génèrent rancune et amertume!

Vivons sous les auspices de l’égalité, de la fraternité//

Si différentes soient nos coutumes//