Home » Non classé » « Un spectacle émouvant qui parle du passé et du présent » – La Voix du Nord

« Un spectacle émouvant qui parle du passé et du présent » – La Voix du Nord

Trois lycées engagés pour un spectacle européen au Grand Sud

Lors d’une répétition au lycée. Rendez-vous au Grand Sud pour le spectacle avec les amis anglais et allemands.

Lors d’une répétition au lycée. Rendez-vous au Grand Sud pour le spectacle avec les amis anglais et allemands.

Cette aventure extraordinaire s’est déroulée durant deux années scolaires dans les trois établissements, dont le lycée Ozanam à Lille. Elle aboutit en ce mois de mai 2018, année du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Treize élèves du lycée Ozanam ont participé activement à la réalisation d’une pièce de théâtre européenne. Ce projet, soutenu par le programme Erasmus +, a été marqué pendant deux ans par des temps forts, des rencontres, des visites et, donc, de nombreux ateliers théâtre. En avril, les comédiens lillois sont partis en tournée pour présenter leur pièce, Que sont devenues les fleurs ?, à Garmisch, Gosport et prochainement à Lille.

Un spectacle émouvant qui parle du passé et du présent

Trente-neuf jeunes Français, Allemands et Anglais seront le 28 mai sur la scène du Grand Sud pour une étonnante commémoration du centenaire dans l’esprit du plus jamais ça et d’un travail de mémoire élargi à toutes les guerres. Les textes ont été écrits par les jeunes lycéens lors de sessions communes de travail dans les trois pays participants. Ce spectacle est émouvant car il nous parle à la fois du passé et du présent. Pour les aider dans cette démarche, les apprentis comédiens du lycée de Saint-Maurice-Pellevoisin ont été accompagnés par des professionnels du théâtre. Côté français, c’est la compagnie Eolie songe avec Thierry Poquet, metteur en scène, et Valérie Battaglia, dramaturge, qui ont animé les cours avec le concours de plusieurs professeurs du lycée.

Le spectacle mêle le français, l’allemand et l’anglais sans aucune difficulté de compréhension pour le public car le théâtre est une langue universelle. En ces temps troublés, il n’est pas inutile de montrer que les jeunes Européens d’aujourd’hui, un siècle après la fin du premier conflit mondial, savent s’engager dans un projet de mémoire qui parle aussi de leur rêve de paix et d’avenir…

Lundi 28 mai à 20 h au Grand Sud, 50, avenue de l’Europe. 8 €. 02 20 88 89 90.


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *