Bourse : le CAC40 reprend plus de 5 %, comment investir sur le marché ?

Actualités

Durant cette période de crise, le CAC40 était descendu à un seuil record depuis un an. Au matin du mercredi 9 mars, les investisseurs relancent le marché de et le CAC40 a gagné plus de 5 %. C’est peut-être le bon moment d’investir et de profiter de la tendance. Comment faire pour se lancer ?

Trouver sa plateforme 

Le conflit en Ukraine a largement impacté les marchés financiers français. Pourtant, la situation peut être une bonne occasion pour entrer sur le marché. En effet, en moyenne, le marché a baissé de 15 à 20 %. Il peut donc être intéressant de se lancer dans l’aventure en profitant du rebond lancé par le marché parisien. 

La première étape est de choisir une plateforme pour y ouvrir un portefeuille. Il vaut mieux préférer des plateformes historiques qui sont fiables et sur lesquels vous aurez accès à un grand nombre d’ETF (Exchange Traded Fund). Dans la situation actuelle, nous vous conseillons de diversifier vos placements. Cela permet de diminuer les risques causés par les crises. Il vaut mieux opter pour des entreprises dans des secteurs porteurs comme la technologie, la santé ou la défense. Ensuite, il ne faut pas hésiter à placer des investissements sur des valeurs refuges comme l’or ou les actions chinoises en ce moment. 

Suivre les informations 

Après des baisses consécutives et un niveau record depuis mars 2020, le CAC40 repart à la hausse. Après une hausse de 3 % à l’ouverture, l’indice-vedette de la Bourse de Paris affiche un rebond de 4,62 % à 6238 points peu avant 11 h. Ce gain est permis grâce à un volume d’échanges spectaculaire proche des 2 milliards d’euros. 

L’impulsion a été lancée par le marché parisien, malgré les dernières décisions du gouvernement américain. En effet, l’administration Biden a imposé l’interdiction des importations américaines d’énergie russe. De plus, la situation est toujours sensible en Ukraine et le prix du baril de pétrole est toujours très haut. La situation a donc incité de nombreux investisseurs, constatant que les prix étaient bas à racheter des actions à bon compte en misant sur un retour à la norme des marchés financiers à moyen terme.  L’indice-phare de la bourse revient de loin puisqu’il perdait 12 % à la clôture en février et 19 % par rapport à son sommet historique atteint le 3 janvier. 

Inverser la tendance

Les investisseurs parisiens ont ainsi décidé de revenir massivement vers les valeurs les plus touchées, c’est le cas de certaines sociétés françaises phares de la bourse, comme la Société Générale, Alstom ou Renault. Ces trois fleurons français regagnent ainsi entre 7 et 8 % dans la matinée du mercredi 9 mars. 

La situation est complètement inversée puisque les rares valeurs qui avaient pu profiter de la situation géopolitique sont les seules à se retrouver dans le rouge. C’est le cas des entreprises dans l’énergie, le militaire ou encore le pétrole. Cette tendance profite alors aux sociétés qui ont souffert durant toute cette période et durant la pandémie. Des sociétés comme Faurecia, Valéo ou Michelin profitent d’un rebond significatif allant jusqu’à 10 %. 

Le prix du baril de Brent lui semble se stabiliser pour l’instant et reprend une légère baisse, néanmoins la crise sur les valeurs énergétiques est importante et il vaut mieux ne pas s’y aventurer pour l’instant, les cours du gaz atteignant des niveaux jamais atteints. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.