Contrôleur de gestion : Tout connaitre sur ce métier

Le contrôleur de gestion, appelé également contrôleur financier, est un professionnel qui se charge de la conduite d’une organisation. Il tient compte des événements passés de l’entreprise mais également des éléments prévisionnels. En ce sens, le contrôleur est un maillon indispensable de l’entreprise. Rattaché aux questions économiques et financières, il doit définir les objectifs d’une entreprise et analyser sa performance.

Son objectif ? S’assurer de la rentabilité financière de l’entreprise. C’est à lui que revient d’élaborer des outils de gestion, d’anticiper toutes les actions nécessaires au bon développement de l’entreprise et de mener les missions qui en assurent la pérennité.

Dans son travail quotidien, le contrôleur de gestion travaille en collaboration avec la gouvernance de l’entreprise. Il contribue à l’élaboration de la stratégie globale de l’entreprise et participe aux prises de décisions. Tout en étant lié au système financier et comptable, le contrôleur de gestion fait également partie de l’organe dirigeant d’une entreprise.

L’ICS-Bégué forme chaque année de nouveaux contrôleurs de gestion ayant suivi une formation diplômante (Diplôme d’État, Bachelor ou Master).

Quelles sont les missions réalisées par le contrôleur de gestion ?

Le contrôleur de gestion est amené à accompagner les instances dirigeantes d’une entreprise au quotidien. Son action principale consiste à définir la stratégie globale de l’entreprise afin d’assurer sa rentabilité financière. Le contrôleur de gestion est celui qui fixe des objectifs réalistes pour l’entreprise, selon le budget prévisionnel. Il est donc en relation avec de nombreux secteurs de l’entreprise : commercial, financier, dirigeant…

Au quotidien, le contrôleur de gestion s’occupe de plusieurs missions :

  • Créer des outils de gestion et de suivi ;

  • S’assurer de la mise en place et la bonne utilisation de ces outils ;

  • Préparer les budgets ;

  • Faire des reportings réguliers ;

  • Réaliser des études financières tout au long de l’année ;

  • Analyser les écarts entre les objectifs prévus et les résultats actuels ;

  • Mettre en place des actions pour corriger ces écarts (le cas échéant) ;

  • Transmettre toutes les informations nécessaires à la réalisation des objectifs ;

  • et bien d’autres…

Bien que les missions soient les mêmes pour tous les contrôleurs de gestion, certains contrôleurs sont spécialisés dans des secteurs très précis. Par exemple, le contrôleur de gestion industriel va plutôt être rattaché à la production et aux stocks, là où le contrôleur de gestion commercial se concentre principalement sur les ventes et les marges réalisées par l’entreprise.

Quelles sont les compétences attendues d’un bon contrôleur de gestion ?

Pour devenir contrôleur de gestion, il est nécessaire d’avoir certaines compétences techniques et personnelles.

D’un point de vue purement technique, on attend du contrôleur de gestion :

  • Une expertise indéniable en matière de comptabilité ;

  • La capacité à élaborer un ou plusieurs budgets pour la même entreprise ;

  • La maîtrise des outils de bureautique et des logiciels comptables ;

  • Un intérêt poussé pour le secteur d’activité de l’entreprise ;

  • Avoir un niveau d’anglais professionnel.

Du côté des soft skills, le contrôleur de gestion doit :

  • Être synthétique dans ses propos ;

  • Faire preuve de rigueur ;

  • Être particulièrement organisé ;

  • Prouver ses qualités de communicant ;

  • Avoir un bon relationnel ;

  • Savoir anticiper les situations ;

  • Manager des équipes avec bienveillance.

Combien gagne un contrôleur de gestion ?

Le salaire du contrôleur de gestion dépend généralement de la structure qui l’emploie. D’après les différentes études, le salaire d’un contrôleur de gestion est estimé à un peu plus de 4 100 euros bruts par mois. Cela revient donc à un salaire de 3 200 euros net. Il existe toutefois des écarts de salaires entre les contrôleurs de gestion juniors et seniors.

Quelle formation suivre afin de devenir contrôleur de gestion ?

Afin de devenir contrôleur de gestion, plusieurs options s’offrent aux étudiants :

  • Un bachelor en Gestion Finance Audit ;

  • Un DCG (diplôme d’État en 3 ans) ;

  • Un DSCG (diplôme d’État en 2 ans) ;

  • Une formation de niveau Bac+5 en école de commerce (spécialité finance et contrôle de gestion) ;

Un master en Comptabilité-Contrôle-Audit (CCA) ;

  • Un master Audit et Contrôle de Gestion ;

  • Un master dans un institut d’études politiques ou une école d’ingénieurs (spécialité économie et finance).

Quelles perspectives professionnelles pour le contrôleur de gestion ?

Les contrôleurs de gestion évoluent généralement progressivement vers des postes à plus grandes responsabilités, notamment dans les grandes structures. Il peut ainsi devenir directeur de contrôle de gestion, directeur financier ou encore directeur de l’audit interne. Les perspectives professionnelles peuvent également se faire à l’international puisque le contrôleur de gestion jouit d’un très bon niveau d’anglais.

Intéressé par ce métier à mi-chemin entre la gestion budgétaire et le management d’entreprise ? Découvrez les formations de l’ICS-Bégué qui mènent à cette profession passionnante.

February 24, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *