Champion de France de Judo

KEBDI_NJ’ai commencé le judo à l’age de 4 ans à Auby. Ensuite j’ai reçu ma ceinture jaune le 16 juin 2004. Un an après avoir reçu ma ceinture orange je suis devenu champion régional  puis championnat de France par équipe le 10 juin 2006 à Beziers.

Quand j’ai reçu ma ceinture verte et bleue le 11 juin 2007 au dojo Pierre Cucheval, je suis devenu champion de France par équipe peu de temps après à Tétéghem.

En 2007 j’ai me suis rendu à Vieux Condé pour disputer ma place pour les championnats  régionaux de district à Lallaing mais ce jour là je suis tombé malade… Au début de l’année 2009, j’ai rejoint le club de Waziers entraînés par David Regniez et Omar Latreche . Le 20 juin 2009 à Tremblay en France j’ai reçu la médaille d’or au championnat de France par équipe. Puis le 23 juin 2009. j’ai reçu la ceinture bleue marron.

Vous voulez en savoir un peu plus sur le judo ?

Le judo est un art martial et un sport de combat d’origine japonaise, fondé par Jigoro Kano en 1882. Il se compose pour l’essentiel de techniques de projection, de contrôle au sol, d’étranglements et de clefs.

Le lieu où l’on pratique le judo s’appelle le dojo littéralement lieu d’étude de la voie). Les pratiquants (les judokas) portent une tenue en coton renforcée appelée judogi, souvent appelée à tort kimono qui est le nom générique de la tenue traditionnelle japonaise. Le judogi est généralement blanc, mais pour faciliter la distinction entre les combattants dans les compétitions, un judoka peut avoir un judogi bleu à tous les niveaux de compétitions (si le judoka n’a pas de judogi bleu, la distinction se fera à l’aide de ceinture rouge ou blanche). Pour les compétitions à partir du niveau national, l’un des deux judokas doit revêtir un judogi bleu. Le judo se pratique pieds nus sur un tatami. Le judo est un sport olympique.

Les catégories

Lors des compétitions officielles, les judokas sont répartis en catégories en fonction de leur poids. Les combats se font ensuite entre judokas d’une même catégorie, et un classement final est obtenu pour chaque catégorie. Ces catégories existent à partir des juniors.
Il y a aujourd’hui 7 catégories masculines et 7 catégories féminines :
•    hommes : – 60 kg, – 66 kg, – 73 kg, – 81 kg, – 90 kg, – 100 kg, + 100kg
•    femmes : – 48 kg, – 52 kg, – 57 kg, – 63 kg, – 70 kg, – 78 kg, + 78 kg

Les grades
Les grades sont attribués à un pratiquant et permettent d’évaluer son niveau technique, son efficacité en combat, son degré d’ancienneté ainsi que ses qualités morales, ce qui correspond au respect scrupuleux du code moral ainsi qu’un investissement suffisant dans la pratique. Sans un minimum de respect des règles exigées, aucun judoka ne peut prétendre à l’obtention d’un grade.

Les ceintures de couleurs ont été inventées en Angleterre au milieu des années 1920 puis introduites en France par le professeur Kawaishi. On trouve dans l’ordre les ceintures blanche, jaune, orange, verte, bleue, marron, la fameuse ceinture noire ainsi que deux ceintures supérieures (une rouge et blanche du 6e au 8e DAN, une rouge pour 9e et 10e DAN. Il existe aussi des grades alternatifs pour évaluer et récompenser les plus jeunes (blanche-jaune, jaune-orange, orange-verte).

Il se peut aussi d’avoir des barrettes à la place d’une ceinture blanche-jaune. On obtient donc une ceinture blanche avec une barrette jaune à coudre,et ainsi de suite jusque parfois trois barrettes (en Belgique)…

Noureddine KEBDI (5e C)

Laisser un commentaire