Contrepoints : industries créatives – diversité culturelle

Club UNESCO Sorbonne, chargé de promotion de cette événement à l’Université de Paris-Sorbonne, invite les étudiants intéressés au siège de l’UNESCO

mardi 22 mars 2011, de 17h30 à 19h30

Salle II,  Maison de l’UNESCO,  7 place de Fontenoy, 75007 PARIS

Frédéric MARTEL
Ecrivain, sociologue et producteur de l’émission « Masse Critique » à France culture

Férid BOUGHÉDIR
Réalisateur et critique cinématographique

Sharmila ROY
Interprète, auteur-compositeur et professeur de musicologie à l’INALCO

Doudou DIENE
Ancien Directeur de la Division des projets interculturels de l’UNESCO

Débat avec la Salle

Avec la participation de : Francesco BANDARIN

(Entrée libre avec badge ou pièce d’identité)

Inscriptions : [email protected] ou  tél : 01 45 68 39 53

Contrepoints : Industries créatives, diversité culturelle

En confrontant différents points de vue sur le rapport des industries créatives à la diversité culturelle, cette rencontre ouvre à l’UNESCO la nouvelle série « Contrepoints » : un espace de réflexion et de débat proposant à des intellectuels, artistes, décideurs et formateurs d’opinion de s’exprimer régulièrement sur les questions d’actualité qui relèvent de la mission de l’Organisation et matière de culture et de patrimoine.
Auteur du remarqué Mainstream : enquête sur cette culture qui plaît à tout le monde, le sociologue Frédéric MARTEL, producteur de l’émission « Masse Critique » à France culture, présentera les résultats de l’enquête qu’il a menée dans 30 pays sur une expansion planétaire qu’il décrit comme une véritable « guerre mondiale de la culture et des médias ».

Deux créateurs ayant à cet égard une expérience, une recherche et une réflexion personnelles témoigneront de leurs parcours dans les méandres de ce « Mainstream ». Férid BOUGHÉDIR, écrivain, critique cinématographique et réalisateur couronné de plusieurs récompenses est aussi professeur d’université à Tunis et l’auteur de publications et de documentaires sur les cinémas africain et arabe. Sharmila ROY, la voix que l’on entend dans les films de Satyajit Ray, Nacer Khemir et Peter Brook, enseigne la musicologie à l’INALCO. Conformément aux principes qu’elle a appris à Shantiniketan, l’université fondée par Rabindranath Tagore, son œuvre maintes fois primée cherche à dépasser les frontières entre la culture classique et la culture de masse.

Francesco BANDARIN, Sous Directeur-général du Secteur de la culture de l’UNESCO, participera aux discussions ouvertes au public et modérées par Georges POUSSIN, chef de la Section des industries créatives pour le développement. Doudou DIENE, co-auteur de Patrimoine culturel et créations contemporaines : Tradition orale et archives de la traite négrière (UNESCO, 2001), ancien Directeur de la Division des projets interculturels et de l’étude intégrale « Routes de la soie : routes du dialogue » tirera les conclusions de ce débat.