H4 Les difficultés de la monarchie sous Louis XVI (2)

Pano_-_Hameau_de_la_Reine_vu_depuis_la_tour_de_Marlborough

Marie-Antoinette, reine de France, se fait construire à Versailles, un hameau pour « jouer » à la bergère… Elle dépense l’argent du royaume et sera vivement critiquée.

Aujourd’hui, nous avons continué le chapitre en découvrant les différentes difficultés de la monarchie : financières, économiques et sociales. Voici la fiche activité : FA_2_difficultésmonarchie

Le travail réalisé en classe est globalement satisfaisant. Certains élèves n’ayant pas confiance dans leur travail, trouveront ici un corrigé proposé par Eloïse, Mathilde, Gladys et Roxane :

Les difficultés financières du royaume viennent des dettes de l’Etat, des dépenses militaires et des dépenses de la cour de Versailles. Les dépenses militaires sont liées à l’aide de la France apportée aux Insurgents d’Amérique lors de la guerre d’Indépendance. Les dépenses de la cour sont extrêmement impopulaires depuis que le ministre Necker en a révélé son montant. Il y a aussi des personnes qui échappent à l’impôt (nobles et clercs) : ce sont des inégalités qui ne correspondent plus aux idéaux des Lumières.

Le ministre de Louis XVI, Calonne, a proposé une réforme financière pour que chaque ordre de la société paye l’impôt. Le parlement de Paris s’y est opposé. De même, dans les parlements de province, les parlementaires s’opposent souvent aux décisions royales. Le roi a, par exemple, condamné les parlementaires de Grenoble. Mais cela a provoqué la Journée des Tuiles, pendant laquelle une partie de la population grenobloise s’est révoltée.

En 1788, le temps n’a pas permis de bonnes récoltes. Le prix du blé a augmenté. Le peuple ne pouvant pas payer, la famine s’est installée. La population s’est révoltée.

Marie-Antoinette, reine de Cour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *