VOCABULAIRE /NOTION

carnet de vocabulaire des clionautes

A

Agglomération: ensemble urbain formé par une ville et ses banlieues

Aire urbaine : espace urbain comprenant un centre et des banlieues dans lequel plus de 40% de la population active travaille dans une des communes le composant.

Aire métropolitaine : très vaste ensemble urbain pouvant regrouper plusieurs agglomérations qui se touchent.

aménagement du territoire :L’aménagement du territoire est la politique publique qui consiste à planifier et coordonner l’utilisation du sol, l’organisation du bâti, ainsi que la répartition des équipements et des activités dans l’espace géographique. Il existe une distinction fondamentale entre les zones à bâtir et le reste du territoire.

B

Bourrage de crâne : expression utilisée par les poilus pour qualifier le décalage entre les articles lus dans les médias et la réalité vécue sur le front .

C

Cluster:Mickaël PORTER (On competition, Boston, Harvard Business Review Books, 1998) donne la définition suivante :
« un cluster est la concentration géographique d’entreprises interdépendantes : fournisseurs de biens et de services dans des branches industrielles proches ; les firmes livrant le produit final coopèrent avec les universités, et leurs concurrentes »[…]

Cogestion :
La cogestion est l’exercice en commun de la gestion et de l’administration d’une institution, d’une entreprise, d’un groupe social, d’un service, etc., par deux ou plusieurs organismes ou parties. La cogestion permet le partage de l’autorité et de la responsabilité de gestion.

En économie, la cogestion désigne le système de participation active des salariés à la gestion de leur entreprise. C’est un mode de gestion où la direction et le personnel prennent ensemble les grandes décisions dans des organes (comité d’entreprise, conseil de sécurité et d’hygiène…) prévus par les statuts de l’organisation. Le mode de délégation du personnel, les procédures de fonctionnement, les modes de décision, les pouvoirs de gestion y sont formellement définis.

Par analogie la cogestion est étendue à la participation des étudiants à la gestion de leur université.

La cogestion est la caractéristique de l’économie sociale en Allemagne où une loi de 1976 impose ce mode de gestion à toutes les entreprises de plus de 2000 salariés. Ces derniers disposent de la moitié des sièges dans les conseils d’administration, mais la direction dispose d’une voix prépondérante.

Communisme:

  • Théorie visant à mettre en commun les biens matériels.
  • Formation économique et sociale caractérisée par la mise en commun des moyens de production et d’échange, par la répartition des biens produits suivant les besoins de chacun, par la suppression des classes sociales et l’extinction de l’État qui devient l’administration des choses.
  • Politique, doctrine des partis communistes ; forme d’organisation des pays où ces partis sont au pouvoir.

D

développement:désigne l’amélioration des conditions et de la qualité de vie d’une population, et renvoie à l’organisation sociale servant de cadre à la production du bien être.

Développement durable :Au  premier sommet de la Terre, à Stockholm, en 1972, on parle de « d’éco-développement » qui insiste sur trois points : l’autonomie des décisions, la prise en charge équitable des besoins de tous les hommes, la prudence écologique. Le rapport BRUNTLAND (1987) destiné à préparer le sommet de Rio, et le sommet en question, imposent la notion de développement durable défini ainsi : « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ». C’est aujourd’hui la définition la plus utilisée. Elle est progressivement complétée par l’idée que le développement durable devait intégrer plusieurs dimensions et répondre aux exigences suivantes : être économiquement rentable, socialement équitable et écologiquement viable. On peut y ajouter deux autres dimensions : intégrer plusieurs échelles d’espace et plusieurs échelles de temps

E

Evangélisme : courant populaire conservateur du protestantisme , demande une nouvelle conversion et prône une relation individuelle à Dieu

F

Fondamentalisme : retour aux « fondements  » c’est à dire attachement strict au texte religieux (bible , Coran ..)

G

Guerre des ondes : Guerre psychologique menées par les radios des belligérants afin d’informer ou de galvaniser leurs auditeurs .

I

IDH :L’indicateur de développement humain publié chaque année par le PNUD  s’efforce de quantifier le concept développement de l’économiste Armatya Sen. Dans sa définition du développement, Armatya Sen a en effet cherché à enrichir l’approche monétaire par la consommation en se plaçant non plus sur l’échelle des résultats monétaires mais sur celui des moyens (« capabilities » ou capacité à faire). Cette approche est de plus multidimensionnelle parce qu’elle met en avant trois « capabilities » essentielles : la santé, la connaissance et le revenu. Chacune de ces dimensions est appréciée par des indicateurs élémentaires : L’espérance de vie pour la santé, les taux de scolarisation et d’alphabétisme pour la connaissance et le revenu par tête, mesuré en parité des pouvoirs d’achat

 

M

Mégapole : une très grande agglomération (10 millions d’habitants)

Mégalopole : ensemble urbain très vaste constitué par plusieurs grandes agglomérations dont les banlieues se rejoignent et qui constituent une région fortement urbanisée.

Mémoire : présence sélective des souvenirs du passé dans une société donnée .Souvent plurielle et conflictuelle , la mémoire montre la manière dont l’histoire est vécue par une population

Métropole : Etymologiquement la métropole signifie la ville-mère (mêtêr = mère et polis = ville), la métropole est donc la ville principale d’un Etat ou d’une région ou, tout au moins, c’est une ville importante qui commande un territoire. On parle ainsi de métropoles régionales pour désigner les villes à la tête d’un réseau urbain régional, mais aussi de métropoles mondiales pour désigner les grandes villes mondiales, ou encore de métropole économique pour désigner un grand foyer d’activité.

Métropolisation : Processus de concentration des hommes et des activités dans des métropoles de plus en plus grandes. La métropolisation conduit à l’accroissement de la taille et de la puissance des métropoles, souvent au détriment de villes plus petites.

Milieu :ensemble des données naturelles qui influencent les sociétés humaines et sont modifiées par elles.

O

Opinion publique : Ensemble des convictions des jugements et des croyances qui reflètent les idées de la majorité de la population

P

Patrimoine : Ensemble des biens hérités du père , de la famille et par extension des monuments et des richesses artistiques d’une nation ou d’une communauté

Patrimoine mondial: ensemble des sites , biens culturels , naturels considérés comme un héritage commun de l’humanité

Patrimoine immatériel Ensemble des éléments non monumentaux , véhicules de traditions culturelles considérés comme un héritage commun de l’humanité

Pôle de compétitivité  vise à rassembler sur un territoire donné les compétences des unités publiques et privées de recherche, des centres de formation et le savoir-faire des entreprises, dans une démarche partenariale, destinée à dégager des synergies et promouvoir le travail collaboratif sur des projets innovants

Potentialité : caractères d’un milieu qui peuvent être valorisés ou non en fonction de la société et de facteurs techniques

R

Réformisme : Volonté de transformer la société dans un cadre démocratique en participant aux élections et au vote de loi sociale .

religion civile : Ensemble des valeurs et de pratiques religieuse partiellement vidée de leur caractères sacré , qui ont pour but d’assurer la cohésion sociale aux États-Unis

Ressource: Richesses éventuelles offertes par un milieu et exploitables à un coût acceptable

Résistancialisme : Néologisme formé par l’historien Henri Rousso en 1987, pour qualifier l’idée diffusée par les gaulliste et les communistes d’une France unanimement résistante

S

Sécularisation : éloignement de tout ou partie de la société des croyances ou des pratiques religieuses

Socialisme :

  • Théorie visant à transformer l’organisation sociale dans un but de justice entre les hommes au plan du travail, de la rétribution, de l’éducation, du logement, etc.
  • Formation économique et sociale telle qu’elle existe dans les États dirigés par des gouvernements qui se réfèrent au marxisme-léninisme et caractérisée par la suppression de l’essentiel de la propriété privée des moyens de production et d’échange.
  • Ensemble des courants politiques socialistes ou sociaux-démocrates

Syndicalisme : Mouvement de défense des intérêts des travailleurs face aux propriétaires d’entreprises et aux décideurs politiques

Spartakisme : Fraction révolutionnaire du SPD qui prend pour modèle la révolution bolchévique de 1917.ce mouvement adopte le nom de Spartacus qui pris la tête d’une révolte d’esclaves à Rome en 73 avt JC

T

Thèse du glaive et du bouclier : Idée développé par l’historien Robert Aron en 1956 selon laquelle un  partage des rôles était prévu entre Pétain (bouclier) et De Gaulle (le glaive ) pour aboutir à la victoire .Les archives et les témoignages de cette époque ont réduit cette thèse à néant

Territoire :Portion d’espace terrestre envisagée dans ses rapports avec des groupes humains qui l’occupent et l’aménagent en vue d’assurer la satisfaction de leurs besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *