Petites architectures : Prouvé/ Tschumi, entre équilibre et déconstruction

Les années 50, les architectures d’urgence de Jean Prouvé : des structures en équilibre

Vous retrouverez des exemples des architectures à structure métallique de Jean Prouvé ici

Les années 80, le déconstructivisme

Les folies de Bernard Tschumi font références aux édicules qui ornaient les jardins romantiques du XVIIIe. Ce sont des architectures ludiques et colorées conçues à partir de cube. Vous les verrez ici

Dis-moi le design : la démarche créative

L’exemple de la chaise

 

1 COLLECTER et  2 CLASSER : dans une première phase un dossier de référence est constitué.

un regroupement des documents s’impose généralement, qui va permettre de mettre en évidence un questionnement.

2 QUESTIONNER : dans une deuxième phase, un dossier d’étude est constitué.

Ici a été choisi de s’interroger sur les différentes fonctions de la chaise  :

  • fonction d’usage (analyse de fonction principale, ici s’asseoir),
  • fonction d’estime (analyse de ce qui relie l’objet affectivement à l’usager, émotion, nostalgie…)
  • fonction commerciale (analyse du système commercial dans lequel l’objet s’inscritl, objet unique ou de série)
  • fonction symbolique (analyse de la signification sociale de l’objet pour l’usager, objet de pouvoir, signe d’appartenance…)
  • fonction esthétique (analyse des formes, matières, couleurs, des références à des courants artistiques).

La fonction principale de « Supporter à été choisie.

3 DEVELOPPER :

A partir d’un classement par fonctions, qui a induit un questionnement « a quoi sert une chaise ? », la fonction « Supporter »  a été analysée ci-dessous, sous forme de schéma heuristique

Cette phase de recherche peut être réaliser sous forme de croquis analytiques, annotés.

5 CREER :  cette phase consiste en l’exploration d’une thématique issue de la synthèse des phases précédentes (collecte, classement, questionnement,développement);

extraits de « Dis-moi le design », Claude COURTECUISSE, SCEREN-CNDP/ISTHME EDITION