Les randonnées de l’été : épisode 3/9

Accédez aux différents niveaux en cliquant sur les onglets situés dans le bandeau supérieur sur ordinateur ou dans le menu latéral sur smartphone.

Bonjour,

Voici quelques idées de randonnées alpines. Un reportage sera publié chaque lundi durant l’ensemble de la période estivale.

Bonne lecture.

Voici une idée de randonnée avec départ à proximité d’Aussois en haute-Maurienne.

Un col entre Maurienne et Tarentaise.

Date: 23 juillet 2017
Carte IGN: 3534OT Les Trois Vallées Modane
Niveau: marche pas trop difficile
Dénivelé et distance: 1000 m (1100 pour la Pointe de l’Observatoire)  pour 15,5 km AR (environ 16 km AR pour la Pointe de l’Observatoire) depuis le parking aménagé au-dessus du barrage de Plan d’Amont.
Temps: demi-journée à une journée (suivant le rythme de marche)

Le parcours (image Google Earth, tracé emprunté, profil de l’ascension et principaux points de repère). Attention, j’ai arrêté le GPS au col: le tracé vers la Pointe de l’Observatoire n’est pas indiqué.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Aussoi10

Trajet sur la carte IGN via Géoportail en bleu-gris (trajet vers la Pointe de l’Observatoire schématiquement représenté):
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Aussoi10

Pour cette randonnée, il faut prendre la route goudronnée qui, depuis Aussois, mène au barrage de Plan d’Amont. Un vaste parking y est aménagé. Depuis le parking, il faut redescendre un peu pour passer au pied du barrage-poids de Plan d’Amont. La route remonte ensuite au-dessus du barrage, puis longe le lac de Plan d’Amont sur sa rive droite, tout en montant progressivement (ce qui permet de chauffer un peu les muscles).

Le lac de Plan d’Aval depuis le parking.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05510

Le barrage de Plan d’Amont depuis ce même parking.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05511

Le chemin passe au pied du barrage.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05512

Comme indiqué sur le site (*), construites entre 1945 et 1956, les retenues d’eau de Plan d’Aval et Plan d’Amont sont intégrées au complexe hydroélectrique de la Haute-Maurienne et participent notamment au remplissage du lac de barrage du Mont-Cenis.
Ils sont situés aux portes du Parc National de la Vanoise. Alimentés par les torrents de montagne, les barrages de Plan d’Amont et Plan d’Aval assurent le fonctionnement des centrales électriques de la vallée.
Barrage de Plan d’Amont : il s’agit d’un barrage-poids en béton, de 350 m de longueur tout en alvéoles et contreforts, appuyé sur le verrou glaciaire qui obstrue la vallée. Sa retenue est de 8 000 000 m3, soit le double de celle du Plan d’Aval, et recueille toutes les eaux du Saint-Benoît, captant ainsi le bassin de réception délimité par le Rateau d’Aussois, le Col de la Masse, la Pointe de l’Echelle, le Col d’Aussois, la Pointe de Labby et les contreforts Ouest de la Dent Parrachée.
Les eaux sont turbinées dans une petite centrale dite de « Plan d’Aval », cachée à son pied, au fond du talweg, avant d’être déversées dans la retenue de Plan d’Aval.

Le barrage de Plan d’Amont et les sommets qui le surplombent à l’est, avec de gauche à droite: Pointe de Gorma (3391 m, sommet réel non visible), Pointe de la Fournache (3639m), Dent Parrachée dans l’alignement de la Pointe de Fournache (3697m), puis Pointe de Pas Rosset (3295m).
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05514

Du même endroit, mais cette fois-ci vers le nord: Pointe de l’Observatoire (3016m) tout au fond, au soleil et dans l’axe du chemin, Tête d’Aussois (3126m) à droite.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05515

La route (interdite aux véhicules) s’élève un peu plus lorsque nous atteignons la fin du lac. Cela nous permet d’atteindre le pont de la Sétéria qui permet de franchir le ruisseau de Saint-Benoit. D’ailleurs, nous aurions pu couper au niveau du pont de la Sétéria plutôt que de prendre le chemin se rendant au refuge de la Fournache et d’obliquer à gauche peu de temps après (200 m environ après le pont).

Au-dessus du lac de Plan d’Amont, vers le sud-est: les deux sommets pointus qui se dégagent sont la Pointe de Bramanette (3269m, à gauche), et juste en avant-plan la Pointe de Longe Côte (3104m). Sinon, à leur gauche, la Pointe du Clot (2941m) et la Punta Sommeiller qui marque la frontière avec l’Italie et le fond du Vallon d’Ambin (3332m, bien plus éloignée).
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05513

Nous sommes au niveau du pont de la Sétéria: vue vers la tête d’Aussois et franchissement du ruisseau de Saint-Benoit.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05518

Le chemin (qui n’est cette fois-ci plus une route) monte alors davantage afin de gagner le Fond d’Aussois, un vaste replat qui conduit au refuge du même nom.

De nouveau le lac de Plan d’Amont, et vue que s’étend à gauche depuis les Dents d’Ambin (3372m), la Roche d’Etache (3083m), la Pointe du Clot, la Punta Sommeiller, la Pointe de Bramanette, la Pointe de Longe Côte (3104m), Pierre Minieu (3249m) et l’Aiguille de Scolette (3506m) tout à droite.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05516

Nous sommes au niveau du Fond d’Aussois. Devant nous au fond à gauche, la Cime des Planettes (2976m), la Pointe de l’Observatoire au centre, la Tête d’Aussois à droite. C’est une vue vers le nord-ouest.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05519

Du même endroit, mais vers le sud-ouest: à gauche le Rateau d’Aussois (3131m) et à droite, une partie du Grand Roc (3316m).
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05520

Roc Noir que l’on retrouve ici, et qui se poursuit vers la droite par la Pointe de l’Echelle (3422m).
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05521

Le refuge du Fond d’Aussois (qui est vraiment au fond du vallon) est en vue. Il est dominé par la Cime des Planettes et la Pointe de l’observatoire.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05522

Une fois le refuge passé, la réelle montée débute vraiment. Au fur et à mesure de l’approche du col d’Aussois, la pente s’intensifie. Il faut dire que ce dernier est quand même à 2914m!

On retrouve la Cime des Planettes alors que nous sommes désormais en amont du refuge.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05523

Le refuge, le Fond d’Aussois, la Pointe de Bramanette, la Pointe de Longe Côte et l’Aiguille de Scolette tout au fond
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05524

La partie la plus difficile de la randonnée débute ici alors que nous sommes sous la Cime des Planettes.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05526

Le terrain devient progressivement plus minéral.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05527

Pointe de Gorma (à gauche), Pointe de la Fournache, Dent Parrachée dont le sommet est toujours non visible, et Pointe de Bellecôte (3140m) a priori tout à droite (au soleil).
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05525

La Pointe de l’Echelle non loin de nous.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05528

Quelques escaliers, preuve que ça monte bien!
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05529

Nous ne sommes plus très loin du col: la Tête d’Aussois sur la droite (toute proche de nous).
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05610

Une vue vers le sud sud-ouest, depuis le Mont Giusalet (3312m, tout à gauche, à proximité du col du Mont Cenis) à l’Aiguille de Scolette à droite.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05611

De nouveau la Pointe de l’Echelle.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05612

Et la Tête d’Aussois.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05613

Le col est enfin atteint, dans un paysage très minéral!

Nous voici au col d’Aussois (2914m). Panorama qui débute vers le sud-ouest. Pointe de l’Echelle et Cime des Planettes à droite.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05614

En poursuivant plus à l’ouest, on voit le Dôme de Polset (3497m) en arrière-plan, duquel descend le glacier de Gébroulaz.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05615

Les environs du col d’Aussois.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05616

Une vue sur le vallon de Chavière, déjà emprunté l’année précédente. Sur cette vue plein nord, on devrait retrouver de nombreux sommets dans le fond (par exemple, le Mont Blanc). Malheureusement, vue l’heure de la journée le ciel est peu limpide au loin. On retrouve, sur la gauche du vallon, l’Aiguille de Chanrossa (3045m), la Roche Nue (2982m), le Roc du Montet (2759m), le Rocher de Plassa (2869m). Au fond, tout à droite, on voit bien le Grand Bec (3398m), et d’une façon générale tous les sommets qui dominent le bassin de Pralognan.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05617

Vers le nord-est maintenant: le Grand Bec, le massif de la Vanoise (Dôme des Nants, Dôme de l’Arpont…).
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05619

Ici, la Tête d’Aussois.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05618

De nouveau la Pointe de l’Echelle au sud.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05620

Une fois au col, nous avons décidé de poursuivre vers la Pointe de l’Observatoire. Ce n’était pas prévu à l’origine (je n’avais pas consulté le moindre topo et je ne savais pas qu’on pouvait y aller). D’ailleurs, nous nous y sommes rendus sans savoir que c’était la Pointe de l’Observatoire! C’est le fait d’avoir vu de nombreuses personnes y aller qui nous a motivés. Il n’y a pas de chemin bien tracé, mais s’y rendre est aisé (il faut une vingtaine de minutes). Nous ne sommes pas allés tout à fait au sommet (un peu trop de monde), mais juste en-dessous. Et là, pas de regrets: cette Pointe de l’Observatoire est un magnifique belvédère sur le vallon de Chavière emprunté l’année précédente!

Vue nord nord-ouest: de l’Aiguille des Corneillets (3055m) qui domine le col Rouge (2730m, sur sa gauche) aux Rocher de Plassa.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05622

On retrouve la Tête d’Aussois.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05621

De gauche à droite, les Aiguilles du Borgne (3138m), Pointe des Fonds (3024m), Grand Mont Coua (3014m), Roc des Eaux Noires (2996m), col Rouge, Aiguille des Corneillets, Aiguille de Chanrossa et Roche Nue. Dans le vallon, le GR55 qui mène au col de Chavière.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05623

A gauche, Pointe Renod (3380m) et glacier de Chavière, Pointe du Bouchet (3416m), Dôme de Polset et glacier de Gébroulaz et à droite, Aiguille de Péclet (3561m).
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05625

Même massif en continuant vers le Mont du Borgne (3153m) et les Aiguilles du Borgne à droite. Entre les deux, le Roc du Soufre et le col du Soufre (2817m). On devine aussi le lac Blanc au pied du col.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05624

Le lac de Plan d’Amont, et les sommets au sud: de la Pointe Droset (2817m) et de la Cime du Bard (3168m) à l’Aiguille de Scolette.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05626

Dôme des Nants, Dôme de l’Arpont, Dôme Sud du Génépy, Pointe du Génépy, Pointe de Labby et Tête d’Aussois.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05628

Une vue en direction du col de Chavière (2796m). Cime des Planettes devant nous, Pointe de l’Echelle à gauche, Thabor dans la brumasse au fond, col de Chavière, Pointe Renod.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05627

La croix à proximité du col d’Aussois.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05629

Par la suite, nous sommes redescendus en direction du Fond d’Aussois (sans passer par le col d’Aussois, mais en coupant légèrement pour rejoindre le chemin en-dessous.

Le vallon du Fond d’Aussois.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05630

Le lac de Plan d’Amont en mileu d’après-midi, au cours de la descente.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05631

Petit regard en arrière vers la Pointe de l’Observatoire où nous nous trouvions.
Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire Dsc05632

Sitographie:
(*) Aussois Haute-Maurienne Vanoise, consulté le 30 juillet 2018
Géoportail
Générateur de panoramas

Bibliographie:
– Néant actuellement

Toutes les photographies ont été prises le 23 juillet 2017. Aucune retouche n’a été effectuée
Photographies et rédaction: N. Bouchaud – juillet 2018

Les randonnées de l’été : épisode 2/9

Accédez aux différents niveaux en cliquant sur les onglets situés dans le bandeau supérieur sur ordinateur ou dans le menu latéral sur smartphone.

Bonjour,

Voici quelques idées de randonnées alpines. Un reportage sera publié chaque lundi durant l’ensemble de la période estivale.

Bonne lecture.

Voici une idée de randonnée partant à proximité du col du Mont Cenis (Savoie).

Vers un des nombreux forts du col du Mont Cenis

Date: 26 juillet 2017
Carte IGN: 3634OT (Val Cenis – Charbonnel)
Niveau: marche pas trop difficile
Dénivelé et distance: 1200 m pour 17 km
Temps: une journée

Le parcours (image Google Earth, tracé emprunté, profil de l’ascension et principaux points de repère).
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Droset10Trajet sur la carte IGN via Géoportail en bleu-gris:
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Droset11

Pour cette randonnée, il faut se garer sur le parking situé à proximité du barrage du lac du Mont Cenis (sur la droite de la RD1006 en venant du col du Mont Cenis). Une courte descente nous permet alors de cheminer sur le barrage et ainsi de gagner la rive opposée. En arrivant sous le centre de gestion du barrage, nous laissons sur notre droite le chemin qui se rend au fort de la Variselle. Nous nous dirigeons alors vers la combe de Crève-Coeur.

Le départ. Mont Giusalet (3312m) à gauche, dans les nuages, puis Cime du Bard (3168m), Corne Rousse (2582m) et Pointe Droset (2917m) derrière au centre, notre objectif en partie masqué.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05666
Même panorama, un peu plus sur la gauche. On retrouve le Mont Giusalet (un peu plus visible) et la Cime du Bard.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05665

Alors que nous avons traversé le barrage, une vue vers l’autre versant (celui où l’on trouve le fort de Ronce). Devant nous, le fort de la Variselle tout proche. En face, masqué par les nuages, le massif constitué par le Signal du Grand Mont Cenis (3377m), la Pointe de Ronce (3612m), la Pointe du Vieux (3464m) et la Pointe du Chapeau (3419m).
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05634

Et en poursuivant plus à droite, la Pointe du Lamet (3504m), la Pointe de Novalese (3356m) puis Roche Melon ou Rocciamelone en Italien (3538m) bien visible à cette heure.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05635

Nous empruntons alors l’ancienne route d’accès au fort, et ce jusqu’au sommet. De ce fait, la pente est peu marquée, mais le chemin assez long (nombreuses épingles). Au retour, nous couperons quelques épingles pour gagner du temps (nous voulions éviter de nous épuiser inutilement à l’aller).

Toujours le fort de la Variselle, et de l’autre côté du lac, la Pyramide du Mont Cenis, le fort de Ronce, et la Pointe de Ronce qui se cache toujours.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05637
Nous continuons de monter, et nous nous rapprochons de Corne Rousse.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05636

Lorsque nous contournons Corne rousse, nous empruntons un chemin qui coupe un certain nombre de lacets (départ aux alentours de la cote 2450m) et qui rejoint la route militaire vers la cote 2600m.

Décidément, les sommets qui partent du Signal du Grand Mont Cenis à la Pointe du Lamet ne veulent pas se montrer.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05639
Du même endroit, on retrouve Rocciamelone (qui ne va pas tarder à disparaître également dans les nuages.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05638

Même panorama, alors que la Pointe de Ronce semble se dégager…
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05640

Mais que Rocciamelone semble par contre disparaître.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05641

Nous progressons, alors que le fort est visible tout là-haut devant nous!
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05643

La montée finale, guère difficile, semble interminable. De plus, le vent soufflait fort ce jour-là, et il faisait relativement froid.

Corne Rousse est sur notre gauche, et derrière on aperçoit un fragment du Mont Giusalet.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05642
Nous avons passé une série d’anciens baraquement militaires, et Corne Rousse. En face, la Pointe du Lamet en plein centre.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05644

Le fort de Malamot se rapproche alors que le terrain devient maintenant entièrement minéral (nous progressons en fait dans les schistes lustrés).
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05646

La vue au niveau du plateau à proximité du fort. On reconnait devant nous, sur la droite, le Signal du Petit Mont Cenis (3162m).
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05645

L’ancien chemin militaire se poursuit: nous ne sommes plus très loin du fort.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05647

L’entrée du fort de Malamot.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05649

Une vue du fort.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05648

Quelques mots sur le fort de Malamot:
Situé à 2 850 m d’altitude, le fort a été construit en 1889 pour surveiller le col du Mont-Cenis et la frontière Italienne. Il ne reste plus que les traces de l’enceinte et des ruines de la caserne défensive. (°) Ce fort, italien à l’origine, est devenu français lors du traité de Paris en 1947 (l’Italie ayant dû céder le plateau du Mont Cenis à la France).

Cime du Bard à gauche, et Mont Giusalet à droite. Ces deux sommets sont constitués de micaschistes.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05650
Dents d’Ambin et Rognosa d’Etache.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05652

Vers l’ouest: Rognosa d’Etache, Petit Vallon (3236m), Roche d’Etache (3083m), Aiguille de Scolette (3506m) derrière, Pointe de Bramanette (3269m), Pointe de Longe Côte (3104m).
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05651

Le ciel est bien embrumé en direction de la plaine du Pô.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05653

Les Dents d’Ambin (3372m) prises au zoom.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05655

La Rognosa d’Etache (3373m), prise au zoom. Elle est en réalité distante de 9,5 km.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05654

Une plaque sur le fort.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05656

On trouve de multiples lacs juste en-dessous du fort. Ici, une des lacs Giaset je pense.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05658

Et là, probablement le lac Blanc (sans certitude).
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05657

Le lac du Mont Cenis, et le massif de la Pointe de Ronce toujours enveloppé de nuages.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05659

Une fois le fort atteint, nous décidons de pousser jusqu’à la Pointe Droset toute proche: il faut dire qu’il n’y a qu’environ 200 m de distance entre le fort et la Pointe Droset (chemin peu marqué, mais impossible de se perdre: il suffit de se diriger vers les cairns sommitaux). De plus, le dénivelé est quasi nul. Il faut juste faire attention aux quelques barbelés que l’on peut rencontrer.

La Pointe Droset (2917m) et ses cairns sommitaux: notre prochain objectif.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05660
De la Pointe Droset, vers le sud de gauche à droite: le Mont Giusalet devant nous, et en arrière-plan, on reconnait aisément le Mont Viso (3841 m) qui domine les autres sommets, et qui est quand même situé à plus de 60 km! Tout à droite, les Dents d’Ambin.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05661

De la Pointe Droset, vers le sud-ouest de gauche à droite: Dents d’Ambin, Rochers Cléry (3143m) juste en avant, Pointe Sommeiller (3332m), Rognosa d’Etache, Petit Vallon (3236m), Pointe Saint Michel (3252m), Roche d’Etache (3083m), et Aiguille de Scolette (3506m) derrière.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05662

Ici une vue plein ouest: de gauche à droite, Pointe de Bramanette, Pointe de Longe Côte, des sommets en fond de vallée un peu trop dans les nuages, et situés entre une quarantaine et une soixantaine de kilomètres, la Pointe du Bouchet (3420m) également un peu dans les nuages, le Rateau d’Aussois (3131m) en avant, le Dôme de Polset (3497m), la Pointe de l’Echelle (3422m), toujours des nuages au niveau du Mont du Borgne (3153m), la Dent Parrachée (3697m) dans les nuages, de même que le Dôme de l’Arpont (3599m).
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05663

Vers le nord-ouest: le Signal du Petit Mont Cenis (3162m) aussi la tête dans les nuages, le Pas de la Beccia (2717m) puis la Cime du Laro (2881m). Juste derrière la Cime du Laro, on trouverait la Grande Casse (3855m), mais le sommet est entièrement dans les nuages.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05664

Et plein nord pour finir: le lac du Mont Cenis. Toujours beaucoup de nuages au fond avec le massif qui s’étend du Grand Roc Noir (3582m), Pointes de la Frêche (3467m), Pointe du Vallonbrun (3420m), Pointes du Châtelard (3479m), Pointe du Claret (3355m).
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05710

Les cairns de la Pointe Droset: il avait neigé la nuit précédente, et il ne faisait pas bien chaud encore!
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05711

Nous voulions redescendre en direction du lac du Mont Cenis par un autre chemin (vers leu refuge du Petit Mont Cenis), mais peu sûrs de nous et n’ayant trouvé aucun cairn, nous avons préféré revenir sur nos pas après quelques errements sous la Pointe Droset. En même temps, le chemin du retour aurait été bien plus long!

Dernière vue sur le fort de la Variselle en redescendant.
Barrage du mont Cenis - Fort de Malamot - Pointe Droset Dsc05712

Sitographie:
(°) Maurienne-tourisme
Géoportail
Générateur de panoramas
Géol-Alp

Bibliographie:
Néant pour le moment.

Toutes les photographies ont été prises le 26 juillet 2017. Aucune retouche n’a été effectuée
Photographies et rédaction: N. Bouchaud – août 2018

 

Les randonnées de l’été: épisode 1/9

Accédez aux différents niveaux en cliquant sur les onglets situés dans le bandeau supérieur sur ordinateur ou dans le menu latéral sur smartphone.

Bonjour,

Voici quelques idées de randonnées alpines. Un reportage sera publié chaque lundi durant l’ensemble de la période estivale. Le premier est exceptionnellement publié en avance.

Bonne lecture.

Voici la description d’une belle sortie à la journée en Maurienne (départ à proximité de Valloire sur la route du col du Galibier).
Difficulté : Facile
Dénivelé : 590 m
Longueur aller-retour: 12,5 km (possibilité de faire moins en s’arrêtant au refuge)
Altitude départ : 1670m

Altitude arrivée : 2260m, possibilité de poursuivre un peu plus haut (ce qui est le cas ici)Le départ se fait du hameau de Bonnenuit, entre Valloire et le Col du Galibier. Un petit parking au départ du sentier se trouve en contrebas de la route, sur un chemin semi-goudronné.

Parcours en date du 16 août 2019 via Google Earth et dénivelé (point atteint: un peu plus haut que le refuge des Aiguilles).
Refuge des Aiguilles d'Arves Aiguil10
Parcours sur la carte IGN (via Géoportail):
Refuge des Aiguilles d'Arves Arves_10
Un regard vers le vallon que nous allons remonter qui est celui du torrent des Aiguilles.
Refuge des Aiguilles d'Arves Dsc06640
Franchissement de la Valloirette.
Refuge des Aiguilles d'Arves Dsc06641Franchissement du torrent et un regard plein nord: le petit triangle de gauche est la Pointe du Vallon (2768 m), le grand triangle central est le Grand Perron des Encombres (2825 m). Les deux sommets se trouvent à une vingtaine de kilomètres et sont de l’autre côté de la vallée de l’Arc. Pour information, le Grand Perron des Encombres est assez proche de la Pointe de la Masse aux Ménuires.
Refuge des Aiguilles d'Arves Dsc06643Début d’ascension en forêt de mélèzes notamment.
Refuge des Aiguilles d'Arves Dsc06642La première partie est assez pentue. En arrière plan le hameau de Bonnenuit et la route du col du Galibier.
Refuge des Aiguilles d'Arves Dsc06645Arrivée au hameau des Aiguilles.
Refuge des Aiguilles d'Arves Dsc06644

Une vue juste au-dessus du hameau, avec de gauche à droite: l’Aiguille d’Argentière (3237 m) qui ne se dégage pas vraiment, le col des Trois Pointes (3043 m) au centre, en partie masqué, la Pointe Salvador (3202 m), l’Aiguille Méridionale d’Arves (3514 m), le col de Gros Jean (3265 m), l’Aiguille Centrale d’Arves (3513 m) et tout à droite, l’Aiguille de l’Epaisseur (3230 m).
Refuge des Aiguilles d'Arves Dsc06647

Toujours le même panorama alors que nous progressons dans les alpages.
Refuge des Aiguilles d'Arves Dsc06646

Les deux Aiguilles d’Arves et l’Aiguille de l’Epaisseur à droite.
Refuge des Aiguilles d'Arves Dsc06648

La Combe du Puy qui mène au col de l’Epaisseur (2891 m).
Refuge des Aiguilles d'Arves Dsc06649

Et voilà le refuge des Aiguilles d’Arves (2260 m) que nous atteignons après une dernière montée assez raide et parfois un peu glissante (qui s’appelle d’ailleurs « le mauvais pas »). Nous avons donc fait environ 550 m de dénivelé.
Refuge des Aiguilles d'Arves Dsc06651

Une vue vers l’est depuis le refuge, dans l’axe du torrent des Aiguilles. On retrouve notre chemin dans les alpages, puis des sommets au fond, sur l’autre versant de la Valloirette, avec de gauche à droite: la Pointe de la Sandonière (2925 m, à 14 km), une sorte de mamelon qui est la Sétaz des Prés (2538 m, à 5,5 km), en arrière, la Roche Noire (3067 m, à 13 km), de nouveau plus en avant, la Mitre (2720m, à 5,5 km), le Gros Perron (2771 m) et la Sétaz Vieille (2773 m), et tout à droite les Pointes d’Orient (2949 m, à 6 km).
Refuge des Aiguilles d'Arves Dsc06650

En dessous, le torrent des Aiguilles au débit peu fourni en cette période de l’année.
Refuge des Aiguilles d'Arves Dsc06652

Les deux Aiguilles d’Arves et le col de Gros Jean de plus en plus proches.
Refuge des Aiguilles d'Arves Dsc06653

Voilà, je n’ai pas été plus loin que là, estimant que ce n’était pas nécessaire puisque plus l’on se rapproche des Aiguilles, moins on les voit (je me suis donc arrêté à 1,8 km à vol d’oiseau des Aiguilles). Ici, de gauche à droite: tout à gauche, l’Aiguille Méridionale d’Arves, le col de Gros Jean au-dessus du névé (qui est en fait le « glacier » de Gros Jean), l’Aiguille Centrale d’Arves, le col des Aiguilles d’Arves (3163 m) en partie masqué sous lequel se trouvait jadis le glacier des Aiguilles d’Arves, et tout à droite, la Tête de Chat qui est en fait l’Aiguille septentrionale d’Arves (3364 m).
Refuge des Aiguilles d'Arves Dsc06654

Voilà, plus qu’à faire demi-tour et reprendre le même chemin.

A noter que les Aiguilles d’Arves sont constituées d’un conglomérat nummulitique très épais.
Quant à la crête d’Argentière, que nous avons longée sur notre gauche, elle est formée de flysch gréseux très fortement plissé (j’ai passé mon temps pendant la montée à observer cette crête)!

Observons-en quelques détails (pris avec mon téléphone):
Refuge des Aiguilles d'Arves 7dc20b10Refuge des Aiguilles d'Arves 492b1a10

Sitographie:
Géol-Alp
Générateur de panorama

N. Bouchaud avril 2020

Bienvenue sur ce blog

Accédez aux différents niveaux en cliquant sur les onglets situés dans le bandeau supérieur sur ordinateur ou dans le menu latéral sur smartphone.

Bonne lecture.

 

N. Bouchaud

Massif du Chenaillet – Octobre 2019 / Bouchaud.

Vue sommitale depuis le Chenaillet – Octobre 2019 / Bouchaud.

Elèves au travail sur le terrain – Octobre 2018 / Bouchaud

Salle de TP du lycée – juin 2020 / Bouchaud

2nde: fiches synthétiques

Ci-dessous des fiches qui résument l’essentiel des notions fondamentales du programme de seconde (ce sont des versions « test » améliorables).

V. L’organisation fonctionnelle du vivant

V1. L’organisme pluricellulaire, un ensemble de cellules spécialisées.

20_2nde_V1_fiche

V2. Le métabolisme des cellules.

20_2nde_V2_fiche

E. Biodiversité, résultat et étape de l’évolution

E1. Les échelles de la biodiversité.

20_2nde_E1_fiche_v2

E2. La biodiversité change au cours du temps.

20_2nde_E2_fiche

E3. L’évolution de la biodiversité au cours du temps s’explique par des forces évolutives s’exerçant au niveau des populations.

20_2nde_E3_fiche

E4. Communication intra-spécifique et sélection sexuelle.

20_2nde_E4_fiche

S. Géosciences et dynamique des paysages

S1. L’érosion, processus et conséquences.

20_2nde_S1_fiche

S2. Sédimentation et milieux de sédimentation.

20_2nde_S2_fiche

S3. Erosion et activité humaine.

20_2nde_S3_fiche

A. Agrosystèmes et développement durable

A1. Structure et fonctionnement des agrosystèmes

20_2nde_A1_fiche

A2. Caractéristique des sols et production de biomasse.

20_2nde_A2_fiche

A3. Vers une gestion durable des agrosystèmes.

20_2nde_A3_fiche

P. Procréation et sexualité humaine

P1. Corps humain : de la fécondation à la puberté.

20_2nde_P1_fiche

P2. Cerveau, plaisir, sexualité.

20_2nde_P2_fiche

P3. Hormones et procréation humaine.

20_2nde_P3_fiche

M. Microorganismes et santé

M1. Agents pathogènes et maladies vectorielles.

20_2nde_M1_fiche

M2. Microbiote humain et santé.

Spécialité: épreuve terminale du baccalauréat en SVT

Ci-dessous les modalités de l’épreuve finale de terminale.

Grand Oral bac 2021

Veuillez trouver ci-dessous les modalités officielles du Grand Oral.

Terminale S / Spécialité SVT 2020/2021

Quelques vidéos sur le programme « la plante » de terminale S actuelle et de spécialité à partir de septembre 2020

Vidéos avec Marc-André Selosse. A apprécier sans modération.

Liens visibles sous Safari, Google Chrome, Opera (mais pas sous Firefox)

Introduction.

Image de prévisualisation YouTube

Episode 1: la feuille.

Image de prévisualisation YouTube

Episode 2: la fleur.

Image de prévisualisation YouTube

Episode 3: le fruit.

Image de prévisualisation YouTube

Episode 4: la graine.

Image de prévisualisation YouTube

Episode 5: la racine.

Image de prévisualisation YouTube

Episode 6: le bourgeon.

Image de prévisualisation YouTube

Episode 7: la tige.

Image de prévisualisation YouTube

Conclusion.

Image de prévisualisation YouTube

2nde: géosciences et dynamique des paysages

Retrouvez ici tous les documents et les divers compléments au thème.

Séance 1 : l’érosion, processus et conséquences. Le Mont Granier.

20_2nde_dynamiqueA

Notice technique d’infoTerre: fiche_technique_visualiseur_infoterre_version_simplifiee

Document annexe (âges des formations et fossiles): Formations et fossiles

Séance 2 : sédimentation et milieux de sédimentation. Les Pénitents des Mées.

20_2nde_dynamiqueB

Séance 3 : érosion et activité humaine. La région de Moûtiers.

20_2nde_dynamiqueC

2nde: agrosystèmes et développement durable

Retrouvez ici tous les documents et les divers compléments au thème:

Séance 1 : structure et fonctionnement des agrosystèmes

20_2nde_agrosystemeA

Séance 2 : caractéristiques des sols et production de biomasse

20_2nde_agrosystemeB

Séance 3 : vers une gestion durable des agrosystèmes

20_2nde_agrosystemeC