Le continent américain entre tensions et intégrations régionales

Le continent américain regroupe des Etats aux profils culturels , sociaux et économiques très  contrastés.Cependant , un processus d’intégration régionale y est en cours à différentes échelles .

Les E-U constituent à tout point de vue le lieu central du continent américain .Leur PIB global est 7 fois fois plus élevé que celui du Brésil (le 2°du continent ) D’importants centres d’impulsions de l’espace mondial se concentrent aux E-U: la mégalopole du NE , sa façade maritime et sa ville mondiale : NY, les pôles de la sun- belt , le Texas et la Californie (qui représente à elle seule le 6°PIB du monde.Sans compter les importantes ressources naturelles d’un territoire maîtrisé .

Le Canada est, lui aussi, riche de ressources naturelles et constitue un espace complémentaire à celui des E-U.Le Canada, les E-U, les territoires ultra-marin appartenant à la France et à la GB dans les Caraïbes et en Amérique du Sud forment une Amérique du Nord clairement définie par son appartenance aux pays les plus développés.

En Amérique centrale et du Sud , un certain nombre d’états possèdent d’indéniables atouts pour se constituer en puissance émergentes .Mais les voies choisies sont très variées.Le Mexique tente de s’appuyer sur la proximité des USA pour bâtir une industrie de délocalisation : les maquiladoras , il compte également sur le tourisme (Cancun) et les matières premières (pétrole du golfe du Mexique). les pays du » cône sud  » (Chili et Argentine) ont aussi connu une certaine émergence bien que l’Argentine ai subi un coup d’arrêt brutal avec la faillite de l’Etat en 1998.Seul le Brésil apparaît comme une réelle puissance émergente .Le pays s’appuie sur son potentiel agricole et ambitionne de devenir la ferme du monde mais aussi sur ses ressources pétrolière off-shore , son système bancaire et ses industries variées et performantes .les autres pays d’Amérique possèdent des indicateurs économique et sociaux qui en font des pays en voie de développement .Certains peuvent compter sur des ressources naturelles abondantes comme le cuivre au Pérou ou le pétrole au Vénezuela.Leurs économies sont cependant trés dépendantes du cours des matières premières  sont les plus faibles se situent en Amérique centrale (Guatemala, Honduras ..).Les deux pays encore enclavés du continent : la Bolivie et le Paraguay connaissent des difficultés comparables.

Les tensions politiques sont parfois liés à la présence incontournable des E-U .Depuis 1823, la doctrine Monroe conduit les Etats-Unis à se considérer comme les garants de l’ordre dans la région .ils contrôlent notamment le canal de Panama et maintiennent Cuba et le régime communiste de Castro (Raoul)sous embargo depuis 1962.Les E-U possèdent par ailleurs des bases militaires en Amérique centrale et dans les Caraïbes (Guatanamo)

Les mouvements hostiles à cette domination sont nombreux et sont davantage structurés depuis al fondation de l’Alliance Bolivarienne pour les Amérique (ALBA)Elle regroupe 9 pays parmi lesquels Cuba , La Bolivie (Evo Morales) et le Venezuela .Par ailleurs les facteurs de déstabilisation interne existent avec la présence de guérillas d’inspiration marxistes aux revendications parfois mêlées à celles des Indiens et financées par les trafics de drogues .La plupart sont moins virulentes depuis les années 2000, à l’instar du mouvement zapatiste apparus au Chiapas (Mexique) avec le sous-commandant Marcos .Cependant les FARC de Colombie continuent de procéder à des enlèvements.En effet, le crime organisé est un autre facteur de tension au sein du continent .Des réseaux mafieux sont implantés tant au nord qu’au sud , et de nombreux gangs sont très actifs dans certains pays comme au Salvador , mais aussi dans les quartiers des villes nord-américaine .

Les flux tendent à s’intensifier sur le continent américain , ce qui montre une réelle intégration régionale .les flux matériels sont cependant dissymétrique .les produits manufacturés de haute technologie viennent des E-U , mais il existe aussi des flux inverses liés aux délocalisations industrielles .Les flux des matières premières agricoles vont également dans les deux sens : exportation de produits finis depuis les E-U et importation de produits bruts depuis les pays du Sud L’influence économique des E-U eest d’autant plus considérable qu’ils sont la principale source d’IDE entrants pour les pays de tout le continent , placé sous l’hégémonie du $

Les flux humain sont manifestes d’ne intensification des échanges .les flux migratoires s’orientent vers le nord , en particulier depuis l’Amérique centrale vers les E-U, où les communautés « latinos » sont nombreuses , ce qui contribue à rapprocher culturellement Amérique du nord et Amérique du sud .Il existe aussi des flux sud-sud , comme par exemple d’Haïti vers Saint-Domingue .

Le tourisme des Nord-américains vers l’Amérique du Sud s’intensifie avec pour destinations principales les Caraïbes ou le Mexique .L’apparition d’une classe moyenne et aisées dans certains pays contribuent à accentuer les flux touristiques .

Des organisations régionales participent à l’intégration des différents espaces du continent .A l’échelle de celui-ci , l’Organisation des Etats américains existe mais n’a pas de réelles compétences .Les organisations régionales sont plus efficaces .L’ALENA (accord de libre échange nord-américain datant de 1993)réunit le Canada , les Etats-Unis et le Mexique permettant une réelle dynamique frontalière  .Six autres organisations  régionales existent en Amérique du centre et du Sud .Le MERCOSUR (marché commun du sud fondé en 1991,réunit le Brésil, l’Argentine, le Paraguay et l’Uruguay)est sans celle qui présente le plus gros potentiel d’intégration car elle est dynamisée par la puissance émergente du Brésil

nat continent américain

natcroquiscontinent am

compo corrigée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *