La réunion de coopérative (ou le conseil de classe).

En pédagogie Freinet la réunion de coopérative est un moment institutionnel extrêmement important. Dans ma classe, elle a lieu à chaque fin de plan de travail, soit une fois tous les quinze jours, dans la majorité du temps. (Parfois au bout de 3 semaines).

Au CP, comme les enfants ne savent pas écrire, on fait cette réunion entièrement à l’oral. Le vendredi, le président de la classe (élu également pour la durée du plan de travail), dirige la séance. Il s’assied sur le siège du président et demande : « Qui a eu un problème avec quelqu’un ? ».

Un enfant s’exprime. Puis on demande à celui qui a été accusé de se défendre et d’expliquer son geste ou ses mots. Si on n’arrive pas à connaître la vérité, on demande s’il y a des témoins, qui donnent alors leur version des faits.

On termine alors en s’excusant, en se serrant la main, en expliquant pourquoi ce n’est pas bien. Parfois on décide également de ce qui pourrait se passer pour lui, si cela recommençait.

Ensuite, lorsque tous les problèmes ont été exposés, on passe aux propositions. Les enfants proposent certaines choses pour améliorer le fonctionnement de la classe, demandent à faire des activités etc…

Puis, enfin, ce sont les félicitations : les enfants félicitent les autres sur quelque chose qu’ils ont fait de bien pendant ces deux semaines (beau dessin, bien récité, bonne présentation de livre…)

A partir du CE1, les enfants écrivent leurs problèmes, félicitations ou propositions sur des feuilles de couleur, respectivement verts, roses et blancs. Les enfants écrivent leur prénom et la date à laquelle ils rédigent leur mots. Ceux-ci sont glissés dans une boîte à messages. Lors de la réunion, le président lit les mots. Ensuite, le déroulement est le même qu’avec les CP.

Bien évidemment, si au début, les enfants parlent de problèmes qui ne sont pas des problèmes (il m’a pris ma gomme…) petit à petit on leur fait comprendre ce qu’est vraiment un problème.

Cette réunion est pour moi vraiment importante, car je n’ai pas toujours le temps d’écouter leurs doléances. Parfois on peut donc passer à côté de choses graves : « il me vole mon goûter à toutes les récrés… » comme j’ai eu cette année, ou encore « il m’enferme dans les toilettes » s’est plainte une petite fille d’un garçon.

1 thought on “La réunion de coopérative (ou le conseil de classe).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *