Première guerre mondiale encore et toujours

Pour approfondir vos cours

Le carnet d’un poilu et ses dessins .

La Première Guerre mondiale engendre une profonde crise de la masculinité. Les millions d’hommes mobilisés, exaltés par un romantisme militaire et imprégnés des valeurs viriles de l’armée se heurtent à une réalité toute différente sur le terrain. Les historiens Hervé Mazurel et Thomas Dodman nous expliquent la transformation de ce mythe militaro-viril.

https://abonnes.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/11/10/comment-evaluer-le-nombre-de-morts-de-la-premiere-guerre-mondiale_5381812_4355770.html?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *