Les aurores boréales et arc en ciel : phénomène physique et œuvre de la nature.

 

Introduction : Depuis la nuit des temps, l’Homme est fasciné par les merveilles de la nature comme les arcs en ciel ou les aurores boréales. Ces phénomènes que l’on sait expliquer depuis peu, ont été le sujet de nombreuses légendes et de contes.

 

Qu’est-ce qu’une aurore boréale, comment naît-elle et où ?

Il existe deux catégories d’aurores polaires :

-Les aurores australes : se produisant dans l’hémisphère sud,

-Les aurores boréales : se produisant dans l’hémisphère nord.

Ce sont des phénomènes physiques qui se produisent au niveau des pôles magnétiques

L’aurore boréale est un phénomène lumineux qui se produit dans la haute atmosphère terrestre entre 80 et 400 km d’altitude. L’élément déclencheur de ce phénomène sont les particules émises par le soleil lors des éruptions solaires. Ces particules sont principalement des électrons qui sont projetés en direction de la Terre. Ces électrons frappent le champ magnétique terrestre et sont déviés vers les pôles nord et sud. En entrant dans la haute atmosphère, ces particules entrent en collision avec des molécules de gaz, ce qui provoque une excitation des molécules et donc une émission de lumières colorées.

La couleur varie en fonction de la composition des gaz. Elle va du rouge au jaune en passant par le vert.

Les aurores sont le plus souvent observables près des pôles c’est-à-dire : au Canada, Laponie…

 

 

Qu’est-ce qu’un arc-en-ciel ? Comment se crée-t-il ?

Un arc-en-ciel est un phénomène lumineux en forme d’arc que l’on peut observer dans le ciel après la pluie. C’est un arc coloré qui va du rouge à l’extérieur au violet à l’intérieur en passant par l’orange, le jaune, le vert et le bleu. Il présente un dégradé de couleurs continu.

Le soleil émet de la lumière blanche, c’est à dire que son spectre contient toutes les couleurs visibles de l’arc en ciel.

Un arc en ciel se produit lorsque les rayons du soleil sont réfractés dans les gouttes de pluie : le rayon solaire est dévié en changeant de milieu, c’est à dire qu’il passe d’un milieu gazeux à un milieu aqueux.

On peut par la suite observer le spectre de la lumière du soleil formant un arc en ciel.

Conclusion :

Les aurores boréales et les arcs-en-ciel sont des œuvres de la nature du fait de leur rareté et de notre difficulté à les reproduire. Ce sont des phénomènes qui émerveillent petits et grands.

 

Lisa Guérin

Isaline Le Doussal

Le Souchu Peter

Garnier Aymeric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *