Présentation générale

 En terminale, l’histoire des arts est un enseignement de spécialité accessible seulement aux élèves inscrits dans la voie générale.

MAIS elle est aussi un enseignement optionnel / option facultative accessible aux élèves des voies générale ET technologique en fonction des effectifs.

Visionner la présentation générale de l’enseignement d’HIDA en terminale (modalités et programmes valables en 2019-2020 pour les terminales)

Anselm Kiefer, Danae, 2019, plomb, résine, métal, graines de tournesol et feuille d’or, 335 x 240 x 190 cm

En spécialité, l’Histoire des arts représente six heures dans l’emploi du temps des élèves. Comme toute spécialité de terminale, cela demande donc un investissement certain et une certaine appétence! Les élèves qui suivent cette spécialité doivent avoir conscience qu’ils devront fournir beaucoup de travail personnel en vue de la préparation des épreuves du baccalauréat : une épreuve écrite et un petit oral. A cela il faut ajouter l’intégration de l’Histoire des Arts au Grand Oral.

Quatre professeurs (d’histoire, de littérature, d’arts plastiques et de musique) interviennent successivement dans l’emploi du temps. Ces regards croisés permettent d’aborder les grandes questions thématiques au programme de terminale, à savoir

  • Un artiste en son temps : Charlotte Perriand
  • Questions et enjeux esthétiques : L’art et le sacré
  • Arts, villes, politiques et sociétés : Le voyage des artistes en Italie (XVIIème – XIXème siècles)

En 2019-2020, de nombreuses séances de travail en extérieur ont été organisées : Biennale d’Art Contemporain de Lyon, les arts de l’Islam au Musée des Beaux Arts de Lyon, visite du Couvent Sainte Marie de la Tourette, déambulation dans le Vieux Lyon sur les traces du sacré, visite des collections du Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint Etienne, etc. ), visite de Beaulieu années 50 à Saint-Etienne, sans compter le voyage d’étude à Paris (Louvre, Versailles, Pompidou, etc.). Tout cela a permis de traiter le programme et d’élargir les horizons culturels.

A partir de la rentrée 2020, le programme de l’enseignement optionnel (3 heures par semaine)s’organise autour d’un thème majeur consacré aux relations entre Arts et émancipation depuis 1960 et s’appuie sur des oeuvres emblématiques.

Laisser un commentaire