Charly pour toujours / Les Plieurs de temps 4 / Manon Fargetton

 

Voici la fin de la tétralogie « Les plieurs de temps », une série passionnante à lire entre 9 et 13 ans, je le rappelle ici. 

Si les tomes 1 et 2 pouvaient se lire un peu dans le désordre, il faut préciser que les tomes 3 et 4 se suivent et doivent être lus dans le bon ordre…sinon le charme est rompu. C’est dans ce tome 4 que le lecteur comprendra le rôle des horloges en apprenant leur histoire, une histoire que bien entendu je ne vais pas vous raconter. A vous de la découvrir en lisant la série.  

 

Alors que Charly a découvert le pouvoir d’arrêter le temps comme le faisait Robin, il est malheureusement enlevé. C’est là qu’il découvre que son pouvoir, une fois éloigné de ses camarades, n’a plus les effets attendus et qu’il ne peut pas compter sur lui… 

Pourquoi a-t-il été enlevé ?

Qui est son mystérieux ravisseur ?

Arrivera-t-il à s’échapper sans l’aide de son pouvoir  ?

Heureusement, ses amis se mettent tout de suite à sa recherche…

L’aventure est encore une fois bien au rendez-vous. La magie bien présente et l’amitié qui unit à présent nos quatre héros va leur permettre de dénouer l’affaire…mais quel suspense jusqu’au bout !

 

La plume de l’auteur avec son humour, sa poésie, sa justesse de ton est très agréable. Elle sait s’adresser aux plus jeunes tout en abordant des sujets très actuels qui plairont aux préados. 

Une belle série à découvrir sans tarder en famille. 

 

Camille à l’heure de vérité / Les plieurs de temps 3 / Manon Fargetton

 

Voici le troisième tome de la série « Les Plieurs de temps ».

Une série toujours aussi passionnante à lire entre 9 et 13 ans. Et même plus tôt finalement avec l’aide d’un plus grand ou d’un parent !

Camille qui est amie depuis longtemps avec Robin découvre que les horloges de ses deux camarades n’ont pas les mêmes effets sur elle. Elle, c’est le futur qu’elle découvre ce qui l’inquiète beaucoup car comment interpréter ses visions quand on ne sait rien de ce qui risque de se passer en réalité.

Qui est ce mystérieux rôdeur qui apparaît dans les visions de Camille. Notre quatuor préféré est-il en danger ?

Cette fois-ci même si le lecteur entre dans la vie de Camille, son ressenti depuis qu’elle a perdu sa maman et son besoin d’en parler sans sous-entendu, c’est l’aventure qui est au rendez-vous.

Une montée en puissance de la série très intéressante, voire palpitante et qui donne envie de passer tout de suite au tome suivant !

Anthony à cinq minutes près / Les plieurs de temps 2 / Manon Fargetton

 

Anthony, l’ennemi de Robin qui lui est opposé en tout, est la terreur de la classe et ce que lui aime par-dessus tout, c’est se moquer des autres et faire du mal autour de lui. 

Son problème, c’est qu’au fond de lui toutes les formes d’injustice le révoltent et il s’en prend aux autres au lieu d’en parler…

Alors bien entendu quand il découvre une horloge magique lui permettant de remonter le temps juste un peu, cinq minutes en arrière, il trouve-là un bon moyen d’effacer tout de suite ses colères et le mal qu’il a pu faire parce qu’il n’arrive pas à se maîtriser.

Mais tout n’est pas si simple et il ne faut jamais se fier aux apparences…car lorsque Robin est dans les parages le super pouvoir d’Anthony ne marche plus ! 

 

Le lecteur peut être dérouté au départ de revivre la même aventure que dans le premier tome, mais vu par les yeux d’Anthony, cependant très vite on découvre sa vie à lui, ses problèmes, sa famille et on s’attache à ce nouveau personnage qui va encore une fois obliger le lecteur à se poser des questions. 

Une suite de série passionnante…

Robin à la dernière seconde / Les plieurs de temps 1 / Manon Fargetton

 

Robin découvre par hasard dans le grenier une horloge magique : celui qui s’installe à l’intérieur devient capable d’arrêter le temps ! 

Que va-t-il faire de ce nouveau pouvoir ?

Evidemment au début il pense s’en servir pour paraître plus fort, lui qui est plutôt du genre timide et parfois même disons-le un peu peureux…Mais ce n’est pas si simple et Robin va le découvrir au fil du temps et se poser pleins de questions. 

Suffit-il d’avoir un super pouvoir pour être heureux dans la vie ? 

Et si les choses importantes n’étaient pas là…

Voici  une lecture à dévorer dès l’âge de 8-9 ans et jusqu’à 13 ans environ. 

Ce roman plaira, par son côté magique, aux plus jeunes mais fera réfléchir les lecteurs plus âgés car il aborde de nombreux problèmes plus graves : les relations familiales, l’amitié, le besoin de courir toute la journée sans profiter de ce que l’on a de plus précieux devant soi et les secrets…

Et il incite chacun à s’interroger, « Et moi, qu’est-ce-que je ferai à la place de Robin, si j’avais ce pouvoir ? » De bons débats à partager en famille. 

Une série à découvrir donc…

Le vent dans les saules 4 / Foutoir au manoir / Michel Plessix

 

Quand Crapaud arrive au château, il découvre que celui-ci a été squatté !  Comme faire partir de chez lui tous ces envahisseurs, qui vident ses réserves et occupent les lieux ? 

Et surtout comment récupérer son titre de propriété ? L’aventure est au rendez-vous car la bagarre est inévitable. Vous l’aurez compris on ne s’ennuie pas dans ce dernier tome et la série se termine dans la bonne humeur et le plaisir de partager de bons moments avec des amis…

Une BD à lire ensemble en famille à partir de 10 ans et à raconter aux plus jeunes qui passeront de bons moments à regarder les petits détails.

Le vent dans les saules 3 / L’échappée belle / Michel Plessix

 

Voici la suite des aventures de nos quatre compères toujours d’après le roman de Kenneth Grahame.

Nous avions laissé Crapaud au fin fond de sa prison avec l’impression que ce serait pour toujours. Mais non, vous vous trompez sur toute la ligne ! Astucieux et charmeur, tandis que ses amis attendent au château, il va arriver à en sortir. Il s’évade grâce à l’aide de la fille du geôlier, déguisé en…

Et bien non je ne vais pas vous le dire. Sachez simplement qu’avec un déguisement pareil ce ne sera pas facile pour lui d’atteindre le château où il comptait bien passer inaperçu…et que ce qui l’attend n’est pas tout à fait ce à quoi il s’attendait !

Une suite encore une fois magnifique avec des illustrations d’une grande richesse et emplies de poésie et de douceur, et du rythme aussi dans les dernières pages. 

A lire absolument dès 10-11 ans 

Le vent dans les saules 2 / Auto, Crapaud, Blaireau / Michel Plessix

 

Voici la suite des aventures de nos quatre amis.

Dans le tome précédent nous avions laissé Taupe et Rat perdus au fin fond du Bois Sauvage. Heureusement Blaireau leur offre l’hospitalité et ils peuvent se réchauffer tout en dégustant un bon repas et en visitant sa maison. 

Pendant ce temps, au château, Crapaud  a une nouvelle lubie et veut absolument une automobile alors au lieu de l’acquérir…il la vole ! Il est totalement irresponsable, vous ne trouvez pas ?! 

Voilà nos amis embarqués dans une nouvelle aventure mais pour Crapaud cette nouvelle lubie va lui coûter très cher. 

 

C’est un conte empli d’humanité. Le lecteur a du plaisir à retrouver les animaux, leurs frasques et leurs démonstrations d’amitié mais derrière l’histoire les plus grands comprendront que l’auteur dresse aussi une critique réaliste des hommes et de leurs défauts. 

Le vent dans les saules 1/ Le bois sauvage / Michel Plessix

 

Le printemps est de retour il est temps de penser à se promener car la nature se réveille. Taupe décide de sortir enfin de chez lui et de laisser tomber son ménage. Il  fait la connaissance de Rat qui lui présente ses amis, l’adorable Loutre ainsi que Crapaud et ses terribles lubies.

Ensemble, ils font une balade en barque, organisent un pique-nique et décident de rendre visite à Blaireau qui vit au fin fond de la forêt dans un lieu sombre,mystérieux et très reculé : le Bois sauvage.

Voilà une adaptation très réussie du roman de Kenneth Grahame devenu un classique du genre.

C’est une bande dessinée animalière et un joli conte qui plaira à tous âges, à partir de 10-11 ans.

Un endroit où se cacher / Joyce Carol Oates

 

Jenna, 15 ans se croit responsable de la mort de sa mère dans l’accident de voiture dont elle est la seule survivante. Il lui faut faire face à sa propre souffrance physique car elle a été grièvement blessée dans l’accident, à la prise de médicaments qui lui permettent de tout oublier, mais dont il va falloir qu’elle apprenne à se passer.

Puis à sa sortie de l’hôpital, elle va voir sa vie d’avant disparaître peu à peu… 

Comment se reconstruire après un tel drame ? Comment s’attacher à quelqu’un qui ensuite un jour ne sera plus là ? Forcément Jenna se révolte, fait des rencontres toxiques, ne trouve plus sa place et s’en prend aux autres, de manière injuste et violente, même à ceux qui pourtant tentent de lui apporter amour et réconfort.

Mais comment faire autrement quand on souffre et quand on ne peut exprimer avec des mots cette culpabilité qui étouffe.

Acceptera-t-elle un jour les mains tendues ?

C’est un roman réaliste et douloureux qui sonne juste car dès le début le lecteur entre dans la souffrance de cette jeune fille et ressent beaucoup d’empathie pour elle. Cependant ce trop plein de violence, cette capacité à l’auto-destruction, m’ont gêné, même si je comprends bien que Jenna ne puisse pas exprimer autrement ses sentiments  et que cette révolte soit nécessaire et fasse bien partie de sa reconstruction.    

Je ne conseille pas la lecture de ce roman avant 14-15 ans. 

 

 

Fanny Cloutier, tome 1 : L’année où j’ai failli rater ma vie / Stéphanie Lapointe

 

« Je m’appelle Fanny Cloutier, j’ai quatorze ans, presque quinze. Les deux choses que je sais faire le mieux dans la vie, c’est dessiner dans mon journal intime ou bien subir les décisions excentriques de mon père. D’ailleurs, il doit bientôt se rendre à l’étranger pour tenter de développer une invention personnelle. Et moi, je vais devoir aller chez ma tante, Lorette. Comment je vais faire pour m’intégrer à cette famille et à une nouvelle école? Aucune idée! »

 

C’est ainsi que Fanny, notre héroïne du jour, s’adresse à son journal ! Elle doit quitter subitement tout ce qu’elle aime, ses amies, son lycée, sa maison et ses habitudes pour partir vivre chez sa tante qu’elle ne connaît pas, tandis que son père, passionné de méduses, part mener ses recherches à l’autre bout du monde. 

Mais ce qu’elle ne sait pas en partant là-bas, rongée par la colère et incapable de se plier à sa nouvelle vie, c’est qu’elle va découvrir tous les secrets qui entourent la disparition de sa mère alors que Fanny n’avait que trois ans, et comprendre que ce que son père veut par-dessus tout… c’est qu’elle soit heureuse. 

Un journal empli de tendresse, d’humour, d’auto-dérision qui plaira aux adolescentes. Le livre est un bel objet en lui-même, coloré et riche en illustrations variées avec des pliages, des surprises…comme un vrai journal intime d’adolescente. 

A découvrir et à offrir…

plus anciens