Blog du Club Journal

Collège Langevin Wallon – Blainville/l'eau (54)

dobby

                                     Dobby 

Qui est Dobby?                    

Dobby est un personnage dans Harry Potter, c’est un elfe de maison qui appartenait à la famille Malefoy. Il a malencontreusement été libéré par Lucius Malefoy grâce à Harry dans le tome 2 .

Dans quels tomes apparaît Dobby?

Dans les tomes 2,4,5,6 et 7.

Comment est Dobby ?

Sexe : masculin

Yeux : Grands,verts ,ayant l’apparence d’une balle de tennis.

 

Voilà des photos de dobby :

Source des images : allocine.fr

La cuisine

J’adore la cuisine, j’aimerais vous faire part de ma passion et de mes connaissances culinaires.

Les ingrédients de base

il y a 10 ingrédients de base à avoir dans sa cuisine :

DANS SON FRIGO 

-œufs

-lait

-beurre

DANS LE PLACARD

– sucre

– farine

-féculent (quinoa, riz pâte…)

-légumes surgelé ou en conserve

-conserve de poisson

(Thon, sardine.)

– sel poivre (évidemment !!!)

Pour des recettes et des conseils en plus, je vous conseille ses livres :

-Copain de la cuisine

– Le super livre des petits marmitons


Mes trucs à moi :

– Ne mélange pas sel et levure, ça va casser les effets.

– Mets à proximité les ingrédients dont tu vas avoir besoin pour cuisiner !

ERYNE DELBE

Présentation de l’ULIS

Trois élèves assises en classe

En plein travail en classe !

L’ULIS est une classe spéciale pour les élèves porteurs de handicaps. Il y a 11 élèves en ULIS : il y a des 6ème, des 5ème, des 4ième, des 3ièmes. On a tous un emploi du temps personnalisé.

Des fois je suis en classe ULIS, des fois en 5ème A, des fois en 5èmes SEGPA.

Le travail en classe :

Français : on marque sur l’ardoise les lettres. On travaille sur le dictionnaire pour chercher la classe grammaticale des mots, on travaille dans le cahier du jour le genre des noms.

Mathématiques : on travaille sur l’ardoise segment, droite, demi droite, droite parallèle, droite perpendiculaire. Point aligné, angle droit, polygone, on travaille sur la tablette. On va sur Internet chercher les noms des polygones. Numération : on lit chacun son tour notre nombre. On travaille dans le cahier du jour les additions et les soustractions heures.

Histoire : On fait les jours, les mois, les frises chronologiques .

Éducation civique et morale : on travaille sur la République.

Svt : on travaille sur le corps humain.

Géographie : on fait le planisphère et la Terre.

Anglais : on fait les pays et on fait un loto.

B2i : on va sur les ordinateurs pour répondre à des questions. ASSR : on fait des tests sur la sécurité routière.

Projet avenir : on parle du handicap.

Les élèves de l’ULIS avec Julie Boulez, AESH

MME Damme est l enseignante spécialisée.

MME Guiot Annick est l’AESH de notre classe (accompagnant des élèves en situation de handicap).

MME Boulez Julie est l’AESH individuelle des élèves.

 

Article écrit par Louna, Hayet et Célia.

L’UNSS

Il y a beaucoup d’activités qui changent tous les jours à l’UNSS :

– Lundi  avec Madame KIFFER : STEP et RENFORCEMENTS MUSCULAIRE

-Mardi avec Madame FAGOT : les sports collectifs

-Mercredi avec tous les prof de sport : COMPÉTITIONS ENTRAÎNEMENT ET SORTIES  

-Jeudi avec Messieurs  LUDWIG : les sports de raquette

 

Il y a 3 sorties dans l’année :

la sortie d’hiver =Patinoire

Avant les vacances de pâques = Trampoline  parc

Et avant les vacances d’été = Accrobranche

 

Pour plus d’informations allez au tableau d’information.

Il y a d’autre évènement dans l’année : l’assemblée générale et tous les inscrits à l’UNSS vont avoir des T-SHIRTS.

 

Je vous conseille vraiment de vous inscrire l’année prochaine !

Alexandre

Le professeur : Une histoire de loup-garou !

Nous trouvions depuis la sixième le professeur de français étrange. Parfois il était le plus sympathique de nos professeurs, mais certains matins, il avait un comportement inattendu. Matthieu, le plus attentif de notre clan des quatre, découvrit que ses changements de comportement étaient liés à la lune. Cette découverte alimentait nos discussions lors des récréations. Quel était son secret inavouable ? Notre bande de copains décida de résoudre cette énigme. Après des recherches sur le calendrier, nous avons choisi le jour où nous allions suivre le professeur. La prochaine lune arrivait ce jeudi 5 décembre.

Le jour J arriva, nous étions tout excités. Le professeur sortit du collège. Une fois la journée terminée, nous l’attendions regroupés devant la grille. Il prit la direction des bois, en face du collège, nous le suivions, gardant de la distance pour qu’il ne nous remarque pas. Nous enfoncer la nuit dans cette forêt ne nous rassurait pas. Heureusement la lueur de la pleine lune nous permettait de voir où nous posions les pieds pour ne pas faire de bruit. Nous marchions depuis trente minutes quand nous perdîmes la trace du professeur. La forêt était dense, une légère brise remuait les feuilles des arbres et la lune projetait des ombres au sol. Nous entendîmes des craquements de branches à proximité, ce qui eut des effets sur chacun d’entre nous. Mon pouls s’est accéléré, j’étais pris de sueurs froides ; la peur était là !

Ce fut Matthieu qui nous indiqua d’un doigt tremblant la direction où regarder. Le professeur était là, adossé à un arbre, il regardait dans le ciel quand tout à coup il poussa un hurlement qui finit par nous terroriser. Cette vision fut pour nous la révélation. Le professeur était en train de se métamorphoser sous nos yeux incrédules. Chaque parcelle de son corps se muait en une créature horrible. Ses vêtements se déchiraient, son corps se couvrait de poils, ses oreilles devinrent pointues, son nez s’allongea pour devenir un museau. Ses mains laissèrent place à des pattes munies de griffes pointues, ses yeux virèrent au rouge. Notre professeur était devenu un loup-garou ! Tous les quatre, nous étions figés par notre peur, je pris la décision qu’il fallait partir discrètement pour éviter de devenir les prochaines proies de la créature. Nous nous mîmes à courir ensemble sans nous retourner, nous imaginions que la bête était lancée à nos trousses. La peur nous fit courir plus vite que jamais. Le professeur d’E.P.S. aurait été fier de nos chronomètres ! Les lumières des candélabres furent pour nous le signe d’un retour glorieux. Nous décidâmes de rentrer chez nous et de garder cette révélation secrète. La nuit fut très agitée, je ne cessais de penser à cette découverte. Je me demandais comment aborder le cours de français de la première heure.

Le professeur avait repris son apparence humaine. Il fit assoir la classe et présenta la lecture du jour avec un sourire en coin : « Bisclavret » de Marie de France !

Aubin BERGEROT, 5ème A

Tous en forme au collège

 

Les mardi 5 février et jeudi 7 février avaient été organisées des activités pour être « tous en forme au collège ». Un premier atelier avait lieu au C.D.I. afin de nous montrer que les écrans pouvaient à la longue nous rendre stressés, voire obèses en pratiquant moins d’activités sportives et en restant rivés sur les écrans… On nous a expliqué qu’en dessous de 4 ans, les enfants ne doivent pas regarder d’écrans, car il y aurait un risque de retard mental. A travers un questionnaire, une vidéo et la création d’une petite bande dessinée, nous avons pu réagir à cette question des écrans qui nous concerne tous.

Un autre atelier nous a été proposé en SVT, sur la question de l’hygiène des mains. Nos mains présentent en effet assez souvent de nombreuses bactéries. Nous avons ainsi testé le nettoyage des mains avec de l’eau froide, puis de l’eau froide avec du savon, avec un gel fluorescent.

Un dernier atelier-celui de Mme Kozik- portait sur l’apport des lipides, glucides et protides dans des aliments comme le lait, le beurre ou encore le jus d’orange : de quoi prendre un petit-déjeuner et être en forme !

Maëlle Slézak, 5èmeB

Mon stage Photo

J’ai choisi de faire mon stage dans un studio de photographie situé à Lunéville chez « Studio Gabriel ». La photographie et les montages photos m’intéressent beaucoup et cela me paraissait donc intéressant de découvrir cette discipline pour ce stage découverte. Dans l’entreprise, qui se situe au centre ville de Lunéville, j’ai fait mon stage auprès deux photographes professionnels : le responsable, Mr Bettker et son associé. Mr Bettker est le patron de cette entreprise qu’il a décidé de racheter en 2018 à son ancien employeur qui est parti en retraite. Ce dernier l’avait lui même formé au métier de photographe.

Lors de ma semaine d’observation dans ce secteur que je ne connaissais pas du tout j’ai beaucoup observé la façon dont les deux photographes travaillaient et s’organisaient. Leur métier demande de la technique, une grande précision ainsi que beaucoup d’organisation. Parfois j’étais autorisé à imprimer certaines photos d’identité avec les instructions de mon maître de stage. J’ai pu aussi apprendre à retoucher certaines photos de classes avec le logiciel Photoshop. J’ai trié des commandes et j’ai répertorié les coordonnées des clients en attente de livraison. J’ai également observé la relation avec les clients qui pour beaucoup sont des clients réguliers. Lors de ce stage j’ai beaucoup appris en observant les professionnels. J’ai découvert un métier très intéressant qui me permet aujourd’hui d’avoir un regard différent sur la photographie et l’art de savoir tirer des photos pour les embellir. J’ai surtout pris conscience de l’importance de l’informatique et des logiciels pour la réalisation des photos et des tirages. J’ai pu également observer les relations entre les clients et les deux photographes et découvrir l’arrière d’une boutique. Cette expérience me permet donc d’avoir un regard différent sur le commerce, du côté vendeur et de comprendre le fonctionnement d’une boutique.

Ce stage ma permis de sortir de mon rôle d’élève et de découvrir une ambiance de travail différente avec des professionnels. J’ai aujourd’hui la confirmation que le métier de photographe est riche et intéressant. J’ai également apprécié l’aspect commercial et la relation avec la clientèle.Ce stage m’a beaucoup plu et je n’ai pas vu le temps passer.

Matias Marchal, 3èmeC

Mon stage en agence immobilière

J’ai effectué mon stage du 27 au 31 janvier 2020 à l’agence immobilière, située au 1 rue du maréchal de Lattre de Tassigny à Damelevières. J’ai choisi de faire mon stage dans une agence immobilière, car ce métier m’intéresse. Les horaires d’ouverture de l’agence sont de : 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

Dans l’agence j’ai pu rencontrer M. Gilles Gigout, le gérant de la société, Agent Immobilier (titulaire de la Carte Professionnelle), avec 20 ans d’expérience dans l’immobilier; M. Didier Bodinier, négociateur immobilier, avec 30 ans d’expérience dans l’immobilier.

Tout au long de cette semaine j’ai pu voir et remplir des papiers administratifs, apprendre le déroulement d’une vente de maison, appartement ou terrain. J’ai aussi visité des appartements rénovés récemment ou en chantier. Je sais maintenant comment se nomment les différents types de documents importants pour acheter/vendre une maison/appartement/terrain. Je sais aussi à quoi sert le notaire pour aboutir jusqu’à la vente définitive. C’est le notaire qui authentifiera l’acte de vente et paiera aussi bien les vendeurs que l’agence.

J’ai beaucoup aimé ce stage car j’ai pu participer à des activités variées comme remplir des papiers administratifs spécifiques à l’achat ou la vente d’un bien, j’ai pu assister à des visites afin de voir comment se passe le début du processus d’achat d’une maison…

J’ai aussi pris conscience des inconvénients, comme le fait de travailler essentiellement gratuitement car c’est seulement au passage chez le notaire que l’agence est payée. Ce qui veut dire que le temps passé à faire des estimations, des mandats, des visites, des états des lieux, des signatures de compromis ….. ne rapporte rien tant que le client n’achète pas et que le passage chez le notaire n’est pas effectué. Les horaires sont très variables, il faut être disponible quand les clients le sont : le soir, entre midi, voire les week-ends.

Maintenant je sais comment se déroule l’achat d’un bien (les 3 ou 4 mois entre la première visite est la sortie de chez le notaire). J’ai aussi pu participer à l’estimation d’une maison dans le cadre d’une succession sur la commune de Damelevières.

Erwan FAGUET, 3ème C

Un indien dans le placard

Film

un indien dans le placard

Le film un indien dans le placard est un film américain.Il est réalisé par Frank Oz sorti en1995,il dure 92 min.Dates de sortie:

Etats-Unis:14 juillet 1995

France:20 décembre 1995

Résumé:

Omri vient d’avoir neuf ans. Pour sa fête, son meilleur ami lui offre une figurine d’indien, et son frère, un vieux placard. Ce dernier s’avère être en fait une armoire magique qui donne vie aux jouets. Il a mis un indien dans ce placard,et il a tourné la clef et il est devenue vivant.

Mon avis:

Je trouve que ce film est très drôle,est très intéressant. Ca pourrait plaire aux enfants parce qu’on transforme des jouets en choses vivantes.

Irina Pidancier 6C

La pollution

 

 

Tous les jours, on pollue même si on ne le sait pas. La pollution est due à plusieurs choses: les voitures ou autres engins à essence, les usines, le plastique (rejeté dans la mer ou sur terre 1). Chaque seconde, c’est 2000 tonnes environ jeté dans les océans. C‘est triste, non ?