La laïcité est notre liberté

Mes pensées vont aujourd’hui à Samuel Paty et à ses proches, ainsi qu’à tous les parents, élèves et collègues que ce crime sidérant soude autour des valeurs de tolérance et de laïcité.

Trois citations pour les illustrer, ainsi que la Marianne créée au lendemain des attentats de novembre 2015 par l’artiste américain Shepard Fairey, plus connu sous le nom de Obey.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est capture-decc81cran-2020-10-19-acc80-10.20.15.png
Liberté, Égalité, Fraternité, Obey, 2015.

« Rien n’est plus contraire à la Religion que la contrainte (…) ll en est de la Religion comme de l’amour ; le commandement n’y peut rien, la contrainte encore moins ; rien de plus indépendant que d’aimer et de croire (…) La Religion est instituée pour nous rendre heureux dans cette vie et dans l’autre. Que faut-il pour être heureux dans la vie à venir ? Être juste. Pour être heureux dans celle-ci, autant que le permet la misère de notre nature, que faut-il ? Être indulgent. Ce serait le comble de la folie de prétendre amener tous les hommes à penser d’une manière uniforme sur la Métaphysique. » (Voltaire, Traité sur la tolérance, 1763).

« La laïcité de l’École offre aux élèves les conditions pour forger leur personnalité, exercer leur libre arbitre et faire l’apprentissage de la citoyenneté. Elle les protège de tout prosélytisme et de toute pression qui les empêcheraient de faire leurs propres choix. » (Article 6 de la Charte de la laïcité à l’École)

« La construction de l’esprit critique est essentielle pour amener les élèves à s’informer et évaluer l’information, interpréter et confronter les interprétations dans une attitude réflexive qui accepte le débat et le pluralisme. Cet état d’esprit requiert la prise de conscience que l’esprit critique n’est jamais acquis : c’est une démarche intellectuelle à construire. » (Vademecum La Laïcité à l’école, Ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse, octobre 2019).

Nathalie Anton

Laisser un commentaire